Sandwich and Snack Show 2018, 4 innovations de la FoodTech qu’il ne fallait pas rater
Management & Franchise 10

Sandwich and Snack Show 2018, 4 innovations de la FoodTech qu’il ne fallait pas rater

6 Avril 2018 - 4958 vue(s)
Pas de robot Flippy (encore) présent dans les allées du salon afin de réaliser vos burgers au Sandwich & Snack Show 2018 qui s'est déroulé les 4 et 5 avril ! Au-delà du Click and Collect, de la caisse tactile, nous vous présentons 4 nouveautés qui ont retenu notre attention (et on vous dit pourquoi !).

Si les éditeurs de logiciels se sont concentrés en 2017 sur l’homologation de leurs systèmes et ont connu un début d’année tonitruant avec le passage obligatoire à la caisse normalisée, tous s’accordent à dire que 2018 sera un véritable tournant dans l’accompagnement de la digitalisation des services en restauration.

L’objectif ? Apporter une expérience phygitale aux consommateurs et une gestion de plus en plus transparente et instantanée aux restaurateurs afin de gérer leur business à l’instant T et se développer. Avec des Millennials (les fameux 18/34 ans) qui arrivent doucement mais sûrement au pouvoir à l’aube de 2020 et des seniors dont la population ne fait qu’augmenter, il est donc urgent de répondre à des usages tous différents en plébiscitant le fait maison, l’ultra transparence, le fonctionnel, et répondre au plus près aux 4 fonctionnalités du marketing digital :

  • Connexion, être présent au moment où les utilisateurs ont le plus besoin de vous sur le web
  • Conversation, pouvoir interagir avec ses consommateurs et répondre à leurs attentes
  • Choix, en proposant une offre segmentée identifiable et de plus en plus personnalisée
  • Commodité, en misant sur la fonctionnalité des services digitaux et en augmentant toujours la valeur perçue du consommateur en favorisant l’expérience et les services.

Suivez le guide !

 

1/Innovorder : du Kitchen Display à la borne de commande en ligne, simplifier la vie des restaurateurs 

Innovorder a développé plusieurs solutions intelligentes dont un logiciel de caisse qui reste le centre névralgique en restauration avec les outils de pilotage associés pour établir son tableau de bord personnalisé en fonction des métriques que vous souhaitez réellement suivre. A cela, s’ajoute cette année un module de commande en ligne en marque blanche qui permet à vos clients de pouvoir commander directement leur repas soit en livraison que vous effectuez vous-même ou via une plateforme, mais aussi le Click & Collect, le drive, et la mise en place de bornes de commande avec paiement par TPE. 2018 voit également l’arrivée de la mise en place de programmes de fidélité omnicanal avec un déploiement Plug & Play en quelques jours seulement et une API ouverte permettant de nombreuses interfaces avec d’autres dispositifs digitaux.

Nous avons également particulièrement remarqué sur le salon cette année, l’apparition de nouveaux terminaux de caisse établis en partenariat avec ATOO en version Android qui lui permet d’apporter une nouvelle réponse, plus essentiellement sur IOS et la caisse tactile sur Ipad. L’objectif est clair : pouvoir intégrer ces écrans en cuisine et permettre ainsi aux équipes de cuisine et de livraison de pouvoir suivre l’élaboration des commandes, de gérer davantage les flux et les volumes de manière à pouvoir apporter une solution globale et intégrer une gestion de la production pointue et adaptée aux besoins tous différents des services d’une entreprise en restauration.

Quel est l’enjeu ?

Un changement de stratégie pour Innovorder cette année qui souhaite accompagner les restaurateurs et particulièrement ceux issus du snacking puisqu’elle réalise plus de 50 % de son activité dans notre secteur. En développant ses services et ses fonctionnalités, Innovorder devient un acteur prépondérant et souhaite, à l’avenir, apporter des réponses prédictives aux restaurateurs grâce à l’analyse des datas récoltées : mieux connaître ses consommateurs en apportant une vision globale et la gestion de ses préférences alimentaires, mais aussi mieux gérer la gestion de la production en apportant une vision organisationnelle qui permettra de mieux anticiper ses approvisionnements mais aussi ses ressources humaines en fonction des événements locaux, de votre antériorité et de la météo, et réussir vos lancements de produits…

 

2/Tiller Systems, avec Tiller Order et Delivery, permet de proposer la commande directement depuis la page Facebook du restaurateur. #Jamaissansmonchatbot 

Si Tiller dispose d’un bouquet d’offres digitales établies en partenariat de longue date, l’année 2018 montre plusieurs innovations majeures dans la gestion de son établissement de restauration. Si les restaurateurs sont contraints de passer d’une interface à une autre en multipliant les écrans, les saisies multiples, finalement très chronophages, l’heure est venue d’interfacer toutes ces fonctionnalités essentielles (recruter du personnel, commander ses produits auprès des fournisseurs, intégrer un programme de fidélisation, mais aussi la commande en ligne via une plateforme et/ou le Click & Collect et aussi exporter ses données de gestion directement à son expert comptable…) depuis un seul et unique écran sans devoir retranscrire toutes les informations en fin de service et répondre ainsi aux obligations légales de la loi de finances applicable en janvier 2018.

Egalement, le salon Sandwich and Snack Show était l’occasion de visualiser deux innovations majeures : Tiller Order et Tiller Delivery afin de répondre aux besoins immédiats des utilisateurs toujours plus présents sur les réseaux sociaux. Tiller Order permet de proposer la commande directement depuis la page Facebook du restaurateur. Le client final peut ainsi commander et payer en quelques clics. Tiller Delivery permet de rajouter la livraison en direct, permettant au restaurateur de proposer à ses clients précommande et livraison en marque blanche.

Quel est l’enjeu ?

De plus en plus de plateformes, messageries et médias sociaux, optent pour un type de contenu plus riche qui donne l’option aux consommateurs d’acheter directement le produit : un bouton « acheter » apparaît directement sur une image publiée Facebook comme Instagram. Capturer l'attention des internautes et répondre au besoin primaire de se nourrir immédiatement, c’est aussi capter le consommateur là où il se trouve en s’adressant particulièrement aux millennials . En créant également des expériences plus immersives, plutôt qu'en privilégiant la redirection du client vers son site et en bénéficiant de l’instantanéité et du coup de cœur, un levier très utile en restauration ! Sur Messenger, également, cette fonctionnalité se développe via le Chatbot permettant une navigation facilitée suivant l’envie du consommateur, toujours dans cette quête de personnalisation et d’immédiateté, lesquels peuvent représenter 10 % de croissance si l’on en croit le retour d’expérience en retail ou aux U.S. où cette fonctionnalité a été lancée particulièrement par Dominos Pizza…

 

3/Sens Digital présente sa ruche connectée pour un « Grab and Go » (click and collect) encore plus rapide

Il fallait se rendre sur le stand de Sens Digital, pour visualiser une ruche food connectée proposée aux restaurateurs sur le salon. De quoi parle-ton ? L’idée est née en créant une consigne autonome comme pour les entreprises en créant une boîte aux lettres qui envoie un mail à la réception d’un courrier, en passant par les casiers qui s’ouvrent avec carte ou bracelet RFID. La Ruche Connectée est une solution innovante, modulable et sécurisée qui permet de pouvoir déposer un élément, et au client de le retirer avec son smartphone après avoir passé sa commande et avoir transmis son heure de retrait souhaité. De l’application de bureau ou de consigne traditionnelle à la restauration, il n’y a qu’un pas.

Le client passe sa commande depuis l’application du restaurateur déployée spécifiquement par Sens Digital, permettant ainsi une meilleure navigation à l’utilisateur, ou bien le restaurateur saisit directement la commande depuis l’interface dans le cadre d’une commande par téléphone (oui, c’est désormais possible). Le client est informé par SMS de la réception de sa commande, de son heure de retrait et du numéro de casier qui lui est destiné mais aussi du débit du règlement effectué. Côté restaurateur, la commande est libérée sur l’écran de contrôle où il visualise toutes les commandes en cours. Il n’a plus qu’à déposer dans le casier réservé le sac du client qui comporte deux compartiments : le premier maintient au chaud les produits, l’autre conserve au froid les boissons et desserts commandés. Le client ouvre son casier avec son smartphone à son arrivée et peut ainsi faire l’impasse sur la queue à l’heure du rush et bénéficier de ses points de fidélité…

Quel est l’enjeu ?

Simplifier encore et encore le Click & Collect, dont l’expérience ne fait que se réinventer en permanence en proposant en restauration, une réponse immédiate sans intégrer la livraison et le SAV obligatoire qui va avec. Une nouvelle réponse qui devrait considérablement trouver preneur auprès des restaurants, bien que l’encombrement de la ruche sacrifie quelques mètres carrés d’espaces disponibles, mais aussi des zones de flux que sont les gares, les musées, les stations autoroutières et permettre aux clients de pouvoir gagner un temps précieux à la condition de créer une stratégie de marque forte et de permettre au consommateur d’identifier cette fonctionnalité au préalable. On apprécie particulièrement les fonctions maintient au chaud et au froid afin de garantir un service au top qui trouveront de nouvelles applications en intérieur comme en extérieur. On regrettera cependant le manque de proximité avec le client, mais Drivy n’a-t-il pas réussi à imposer son « Drivy Open » afin de répondre aux attentes des consommateurs toujours plus pressés ?

4/Ikentoo : la gestion de la production se fait précise avec Ikentoo Stock

Le stand iKentoo en présence de la borne de commande en ligne établie en partenariat avec Sens Digital

La solution iKentoo s’est déclinée, jusque-là, en deux produits principaux : une application iOS, iKentoo POS, qui transforme l’iPad en caisse enregistreuse cloud et l’iPod touch en télécommande pour la prise de commande à table et une plateforme en ligne sécurisée, iKentoo Back-Office, qui permet aux restaurateurs de gérer leur(s) établissement(s) en temps réel. À ceux-là s’ajoutent deux applications iOS complémentaires et sans surcoût aux clients : iKentoo Stock pour la gestion des stocks, et iKentoo Live pour la consultation des indicateurs de performance où que vous vous trouviez. Dans un monde qui va de plus en plus vite et où l’instant présent devient roi, pouvoir gérer ses flux de production devient indispensable afin de mieux performer : acheter ce qu’il vous faudrait, prévoir vos équipes ainsi que vos flux de production plusieurs jours à l’avance et être prédictif dans sa gestion, c’est d’autant plus possible avec la commande en ligne et le développement du Click & Collect qui autorisent cette souplesse de travailler en flux tendus.

C’est le pari d’IKentoo avec son offre « stock » qui équipe le food court de Station F de Big Mamma sur 4 000 m² (ouverture le 30 avril prochain !) et de tous les kiosques où l’apparition d’écrans digitaux, en cuisine, permettra de fluidifier le service et de personnaliser les échanges avec les clients qui ne seront plus des numéros… et réaliser par ailleurs des gains de productivité réduisant jusqu’à un tiers le coût matière et les erreurs de production et de compréhension des équipes de 20 %.

Quel est l’enjeu ?

La gestion des flux de production centralisée sur une seule interface est primordiale en mettant à jour automatiquement les produits disponibles sur les bornes mais aussi depuis le site internet afin de ne pas décevoir le client dans son acte d’achat, permettant ainsi d’augmenter le panier moyen de 15 à 25 % en fonction des établissements, de leur taille mais aussi du réseau. Ainsi, les algorithmes boostés à l’intelligence artificielle font leur apparition vous pourrez bientôt prévoir et anticiper le nombre de plats du jour ou éphémère que vous attribuerez à la commande en ligne et ceux que vous déciderez d’allouer à votre clientèle de passage et de fidèles en étant le plus précis possible dans votre gestion quotidienne. Vous pourrez alors passer vos commandes à vos fournisseurs pas encore en un clic mais en affinant au plus près votre gestion…

Nous n’en sommes qu’aux prémices d’une nouvelle ère qui s’annonce et pour tout dire pas forcément négative, puisqu’au gré de ces expériences, le consommateur, finalement, a toujours le choix de son offre de restauration qui lui correspond le mieux quand il le veut, où il veut et avec qui il veut ! Nous espérons que ces expériences gourmandes et digitales vous éclaireront sur l’avenir de notre société et vous retrouvons très bientôt au Congrès du Snacking sous le thème « Vert le futur ! ».

N’oubliez pas de partager cet article s’il vous a été utile et de le commenter, voire de nous poser des questions si vous souhaitez approfondir certains points.

A très bientôt !

#InSnackingWeTrust!

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique