Végans et végétariens à l'épreuve des réseaux sociaux
Tendances 3

Végans et végétariens à l'épreuve des réseaux sociaux

11 Avril 2018 - 1941 vue(s)
BrandWatch vient de publier les résultats d’une étude consacrée à l’utilisation des mots-clés « Vegan » et « Végétariens », ainsi que leurs dérivés, sur les réseaux sociaux en France, aux US et au Royaume-Uni.

Comment se comportent les internautes sur les réseaux sociaux vis-à-vis des régimes végétariens et végans qui, incontestablement, montent en puissance ? Pour répondre à cette interrogation, le cabinet d’études BrandWatch s’est intéressé à l’utilisation de mots-clés dédiés, collectés entre le 1er janvier et le 28 février 2018 sur les réseaux sociaux phares que sont Twitter, Facebook et Instagram. Et ce en comparant 3 pays : la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

 Ainsi, sur la période, Twitter a enregistré 121 000 mentions des mots-clés « Végan » et « Végétarien » (ainsi que leurs dérivés). Mais seulement 38 % d’entre elles peuvent être associées à des sentiments « positifs ». Il est à noter que seulement 6 % des comptes qui s’intéressent aux végans ou aux végétariens sont français. C’est comparativement 5 fois moins que les Britanniques tandis que les Américains concentrent les 2/3 de l’utilisation des mots-clés scrutés à la loupe. Autre enseignement, si le mot végan engendre plus de tweets, les mentions liées aux végétariens, sans doute moins clivants, sont plus positives et ce dans les 3 pays étudiés.

 

Les femmes et les millennials "sur-représentés"

Les comportements des internautes est sensiblement différent sur Instagram, réseau où l’image prédomine sur le texte. Ainsi les comptes d’influenceurs végétariens ou végans s’y multiplient et les mots-clés y sont associés pour l’immense majorité à des sentiments positifs (95 %). La sphère Facebook reste quant à elle résolument à l’écart du phénomène. L’étude BrandWatch met en lumière, et c’est sans surprise, le fait que les femmes sont davantage impliquées sur ces sujets du végan et du végétarisme puisqu’elles totalisent au cumulé des 3 pays concernés, pas moins de 62 % des posts. Enfin, en France, le sujet concerne plus particulièrement la génération des millennials. Et contrairement aux Britanniques et Américains, les végans français sont particulièrement plus sensibles à la cause animale affichant allègrement leur implication dans leur biographie Twitter. Ils se sentent également concernés par la beauté et la santé, l’alimentation et, bien sûr, l’environnement.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

S'inscrire à la Convention Internationale de la Boulangerie Moderne le 27 novembre 2018
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique