Les amandes motrices d’innovation alimentaire
article partenaire 0

Les amandes motrices d’innovation alimentaire

25 Avril 2018 - 1566 vue(s)
Les fruits à coque, et plus particulièrement les amandes, sont aujourd’hui partie prenante de nombreuses innovations produits. Ainsi, en 2016, elles ont en effet été utilisées dans 38 % des nouvelles références alimentaires contenant des fruits à coque, soit une augmentation de 5 % par rapport à l’année précédente. Un phénomène qui touche nombre de catégories alimentaires (confiserie, boulangerie, snacking, céréales…), porté par une vraie diversification de l’utilisation des amandes. Lu Ann Willans, directrice de l’innovation au sein du cabinet Innova Market Insights nous répond sur cette tendance prégnante.

Dans quelle mesure le snacking sain est-il aujourd’hui un vecteur d’innovation en Europe ?

Grâce à leur polyvalence, les fruits à coque représentent une part croissante des lancements de nouveaux produits dans la catégorie en constante évolution des snacks à l’échelle mondiale. Selon nos recherches sur Innova Market Insights, les snacks à base de fruits à coque et les graines, comme les mélanges de fruits à coque, représentaient plus de 30 % des lancements de produits de snacking en 2016, comparativement à 26,5 % cinq ans auparavant. Parmi les facteurs qui stimulent la croissance, on peut citer les nouvelles recherches sur les bienfaits santé des fruits à coque, une plus grande disponibilité de divers types de fruits à coque et des percées technologiques permettant de nouvelles textures, arômes et formats de packaging. L'intérêt croissant pour les régimes végétaliens et à base de plantes continue de stimuler le développement de nouveaux produits utilisant divers fruits à coque, dont les amandes. Alors que l'étiquetage végétalien a nettement augmenté ces dernières années, de nombreux produits à base d'amandes ont toujours été naturellement végétaliens. Alors que les créations s’alignent sur les tendances de style de vie à la mode, y compris les régimes crus et paléo. En ce qui concerne les produits à base de plantes, les amandes sont le plus souvent utilisées pour ajouter une texture croquante et un attrait visuel.

 

Face à ce mouvement, qu’en est-il plus concrètement de la consommation des Français ?

Si la France n'a pas la même culture du snacking que le Royaume-Uni ou les Etats-Unis, nous assistons pourtant à une augmentation de l'activité dans les lancements de catégories de snacks au cours des sept dernières années. Ceux à base de fruits à coque et les graines constituaient 25 % des lancements dans la catégorie snacking en 2016, mais ils ont atteint 38 % en 2017. Les deux principaux facteurs que les consommateurs français citent lorsqu'on leur demande ce qui influence leur décision d'achat lors de l'achat de collations sont : naturels et sans arômes artificiels ou de colorants. En gardant cela à l'esprit, il est facile de comprendre pourquoi il y a une opportunité pour les fruits à coque et les graines de grignoter. Ainsi, les amandes ont dépassé les noisettes en France pour prendre la première place en 2015 avec de fortes progressions en boulangerie (31 %), en Snacks (41 %) et en spreads (56 %).

 

Comment expliquer un tel engouement ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les fruits à coque portent l'innovation, les amandes en tête. Parmi ces facteurs, citons les nouvelles recherches sur les attributs de la santé des fruits à coque, une plus grande disponibilité de différents types de fruits à coque et les avancées technologiques permettant de nouveaux enrobages, arômes et formats d'emballage. Les amandes sont ainsi en parfaite adéquation avec les allégations de santé les plus répandues à notre époque à savoir le « clean label » (étiquette propre), les produits « sans » et le « sans gluten ». L'éventail des encas contenant des amandes continue aussi de se développer au-delà des traditionnels fruits à coque, salés ou naturels, pour inclure des variantes fumées et caramélisées offrant un potentiel infini. Par ailleurs, l'analyse des lancements de produits est un excellent moyen de voir comment les entreprises traduisent leurs connaissances des consommateurs en produits qui répondent à leurs besoins. Ainsi, les réclamations dites « indulgentes » ainsi que les réclamations sur les primes et les fibres sont celles qui ont connu la croissance la plus rapide dans les collations lancées en France au cours des dernières années. Un phénomène qui se reflète dans nos propres données consommateurs qui montrent que les consommateurs français disent que les allégations naturelles et les allégations de complaisance (texture ou saveur) déterminent leur comportement d'achat.

 

Le spectre d’utilisation des amandes s’est considérablement élargi du côté des industriels, quelles tendances observez-vous ?

Finie l'époque où la gamme de snack aux amandes se limitait aux noix crues ou salées traditionnelles. Grâce à la capacité unique des amandes à se mélanger avec une telle variété de saveurs, il existe sur le marché des produits qui vont des profils plus traditionnels comme le miel, le citron et le gingembre jusqu'aux saveurs exotiques et épicées comme le jalapeno et le wasabi. Les combinaisons à la mode pour les amandes continuent d'évoluer vers le goût, repoussant les limites des profils sucrés et salés. Aujourd'hui, même le sel de mer et le poivre concassé, le moka à la menthe et des variantes saisonnières comme la tarte à la citrouille font fureur auprès des consommateurs. Le potentiel gustatif illimité des amandes permet une utilisation dans une gamme encore plus vaste de produits de collation, y compris les collations protéinées, les fruits et légumes, les produits laitiers et les yaourts - des collations savoureuses et pratiques pour une multitude d'occasions. Toutes catégories confondues, nous nous attendons à ce que les principales tendances de l'industrie, comme les étiquettes sans gluten et propres, continuent de créer de nouveaux débouchés pour les noix à grignoter comme les amandes, ce qui stimulera l’attractivité des nouveaux produits.

 

 

La Collective des Amandes de Californie sera présente en tant que Partenaire Officiel au prochain Congrès du Snacking, qui se tient à Paris, au Pavillon Royal, le 5 juin prochain.

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique