Les enfants, des vrais prescripteurs pour la restauration
Tendances 6

Les enfants, des vrais prescripteurs pour la restauration

25 Avril 2018 - 2371 vue(s)
Avec près de 360 millions de visites familiales en restauration influencées par les enfants, NPD Group revient sur le rôle majeur de nos têtes blondes dans le choix d’un restaurant. Les fast-foods ont leur préférence.

L’adage qui stipule que les enfants sont rois s’applique sans fausse note à la restauration. C’est en tout cas le constat rappelé par NPD Group qui revient sur l’influence des enfants dans la décision d’aller manger au restaurant et analyse le comportement des groupes familiaux. En précisant que 360 millions de visites familiales en restauration sont directement influencées par les enfants et que 30 % du total des visites en restauration commerciale sont des repas en familles, on mesure rapidement l’enjeu pour les professionnels alors que la principale raison qui motive la prise de repas familial à l’extérieur est de « faire plaisir aux enfants ».  

Les fast-foods plébiscités par les enfants

Pour preuve, le critère « les enfants aiment cet endroit » impacte le choix du lieu dans 22 % des visites familiales en restauration commerciale, et influence une visite sur trois en restauration rapide. Et parmi les circuits préférés des enfants, les fast-foods tiennent la corde (43 % des visites influencées par les enfants), suivis des cafétérias (27 %), des restaurants thématiques de types grill ou cuisine du monde (19 %).  En moyenne, ce sont 30 euros par famille qui sont dépensés dans ces cas-là, indique NPD Group. Pour Maria Bertoch, Industry expert de la restauration hors domicile, les parents considèrent qu’un restaurant est « adapté » quand il propose par exemple des menus enfants originaux et non pas seulement les portions réduites d’un menu adulte. Le choix des boissons est également important, que ce soit avec des options classiques (colas, boissons aux fruits) ou innovantes (eaux aromatisées, jus, boissons au thé, limonades maison, sirops).

Séduire les plus jeunes est un véritable levier de développement en restauration. Maria Bertoch, The NPD Group.

En faisant la promotion de son nouveau menu KOOL KING pour enfants de 8 à 12 ans, Burger King teste une fois de plus l'humour et la dérision pour faire passer son message auprès des plus jeunes. Une petite jupe, un serre-tête et le tour est joué ! @BurgerKingFR 

Les chaînes de fast-food ont saisi le filon en offrant en complément des menus, un jouet décliné en fonction des âges ou en version garçon/fille ainsi que des zones de jeux, des animations ou même des ateliers en dehors des heures de repas. Burger King a d’ailleurs tout récemment segmenté son menu « enfants » pour être encore plus pointu et mieux parler à ces cibles. Les 4-7 ans ont le droit au King Junior à 4 € alors que les pré-ados de 8-11 ans peuvent choisir le Kool King à 6,5 € avec des offres et des cadeaux différenciés. Le cabinet qui scrute la consommation annonce d’ailleurs que les produits plébiscités par les enfants sont les burgers et les nuggets en restauration rapide avec soda et dessert tandis qu’en restauration à table, la formule gagnante compte 3 items dont la pizza, les pâtes, le poulet, un soda et un dessert. Pour Maria Bertoch, le potentiel est réel sur cette cible alors que 30 % des visites de la restauration sont des familles tandis que seulement 15 % des visites familiales du marché comportent des menus enfants.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique