Autogrill se réorganise et repart de plus belle
Communauté 7

Autogrill se réorganise et repart de plus belle

21 Mai 2018 - 2432 vue(s)
Suite à la réorganisation mondiale du groupe italien et la clarification juridique de ses structures en décembre dernier, le groupe Autogrill (4,6 md€ de CA en 2017) affiche de grandes ambitions partout dans le monde.  Et notamment en France, rattachée à la nouvelle entité rebaptisée Autogrill Europe SpA. Pierre Toutel, qui en a été nommé Chief Operating Officer dans l’Hexagone, revient pour France Snacking sur les forces du leader du travel retail dans le monde et les projets de ce côté des Alpes. Un marché où le restaurateur a réalisé en 2017, près de 160 M€ de CA. 

Après la vente d’une partie de vos activités françaises en gares et aéroports, on a eu l’impression que le groupe se désengageait du marché français ?

Pas du tout, la France est un pays stratégique où le groupe investit particulièrement. C’est, le marché numéro 2 après l’Italie en Europe. Nous y avons néanmoins priorisé nos combats en 2016-2017 en choisissant de concentrer nos forces sur l’autoroute où nous devions relever de gros défis face à une vague de renouvellements importants d’une quarantaine d’aires dont certaines majeures. Des positions à la fois défensives et offensives qui ont été payantes puisque nous avons gagné tous les sites cibles comme Montélimar, Beaune et l’Isle d’Abeau. Et de nombreux appels d’offres sont encore à venir les 3 prochaines années. Ces priorités stratégiques ont impliqué il est vrai, un désengagement d’Autogrill de certains autres sites de transports comme les gares en 2016 et l’aéroport de Marseille en 2017. Un repli assumé pour être encore plus fort sur notre cœur de business mais aussi pour revenir de plus belle avec de nouveaux projets. 

La restauration est-elle appelée à jouer un nouveau rôle sur autoroute ?

En effet, selon nous la restauration va évoluer fortement pour être davantage partie prenante de l’expérience du voyageur. Ce qui passe par une montée en puissance de la qualité réelle et perçue attendue, à la fois par les concédants et par les clients. Un challenge que nous avons relevé et qui fera la différence sur le marché. Notre expérience internationale, la compétence de nos équipes, nos partis-pris pour plus de culinarité, de service, d’excellence opérationnelle et notre connaissance du parcours client, nous donnent l’avantage et nous permettent d’inscrire avec plus de précision encore, nos propositions dans leur terroir.

L’aire d’autoroute sera demain non plus seulement un arrêt fonctionnel mais une destination à part entière capable d’offrir de l’expérience et de la territorialité. Pierre Toutel, Chief Operating Officer Autogrill France.

Vous parlez donc de redéploiement en France ?

En quelque sorte oui mais de manière différente ! Je vous rappelle qu’Autogrill est leader mondial de services aux voyageurs avec une présence dans 31 pays, 145 aéroports, 49 gares, 648 aires d’autoroute. L’an dernier, le groupe était engagé dans une réorganisation et une clarification de ses structures juridiques. Ainsi, depuis le 1er janvier, il est redécoupé en 4 structures principales, Autogrill Europe SpA, Autogrill Italy, Autogrill Advanced Business Services et HMSHost pour Amérique du Nord et pour l’international. Chaque entité poursuit donc sur sa lancée suivant de nouveaux objectifs et sous la direction de la holding Autogrill SpA. Plus précisément en Europe, Stan Monheim a pris la responsabilité en tant que COO d’une grande partie du périmètre (France, Espagne, Suisse, Grèce, Allemagne, Belgique et pays de l’est) auprès de Silvano Delnegro CEO Autogrill Europe SpA.

En France, l’équipe dirigeante a été redynamisée, désormais j’en ai pris les commandes aux côtés de Laure Vincent nommée Chief Commercial Officer. Et ce ne sont pas les projets qui manquent. 

Quels sont-ils et où sont vos priorités ?

Comme je vous l’ai précisé, nos priorités passent par le maintien et le renforcement de nos positions sur autoroute, l’étude cas par cas des autres secteurs du voyage pour des sites à potentiel mais aussi et surtout l’ouverture de nouveaux marchés à fort flux en centre-ville comme au sein de nouvelles zones commerciales, à l’image des outlets premiums qui poussent un peu partout. Notre première expérience l’an dernier, à Miramas dans le Village de marques de MacArthur Glen Provence a été couronnée de succès avec l’implantation de 3 enseignes de restauration dont deux marques propres appelées à devenir de vrais blockbusters en France comme elles le sont déjà à l’international. Je parle de Bistrot@, ce concept glocal et fast casual qui vise à mettre en avant le territoire sur lequel il s’implante en allant se fournir chez tous les artisans locaux pour offrir des recettes locales depuis des ateliers de fabrication sur place et  visibles par les clients comme la boulangerie par exemple. Un concept imaginé aux côtés de la célèbre université italienne des sciences gastronomiques de Pollenzo dont le fondateur Carlo Pietrini a créé le mouvement Slow Food. Il connaît un vrai succès partout dans le monde où il est implanté à près de 30 exemplaires. 4 nouvelles implantations sont au programme pour Autogrill France dont 3 dans le cadre des appels d’offres gagnés en 2017 sur autoroute et qui ouvriront en 2019. Un autre a ouvert le 18 mai dernier dans le village de marques créé par la Compagnie Phalsbourg The Village à côté de Villefontaine proche de Lyon.

De même, le concept The Burger Fédération@, ouvert à Miramas, cette enseigne de restauration burger que nous avons créée en 2016 avec le Culinary Institute America of New-York est également promise à un vrai développement avec ses recettes du monde entier privilégiant l’agriculture raisonnée, le bio et le local.  Des concepts propres qui témoignent de notre capacité à innover. C’est aussi le cas avec la nouvelle version de notre concept de pizza fraîche Spizzico ou encore la nouvelle marque de libre-service-épicerie Territoires de France déjà installé sur 4 aires d’autoroute française (7 autres sont au programme) qui conjugue des expériences clients multiples et qualitatives avec une offre inspirée de la richesse culinaire de nos régions. Notre stratégie de développement est aujourd’hui clairement orientée vers une sélection de croissance en nous positionnant sur des sites à fort potentiel d’activité et de rentabilité. 

Cette stratégie passe-t-elle prioritairement par l’implantation de marques propriétaires ?

Non, pas forcément même si, à l’échelle du groupe Autogrill et de l’ensemble de ses filiales implantées partout dans le monde, nous disposons de plus de 300 marques propres ou externes. Nous avons signé de nombreux partenariats internationaux avec des enseignes à forte notoriété qui nous permettent, dans de nombreux appels d’offres d’avoir des priorités partout dans le monde et d’être souvent les premiers à installer des marques fortes sur les réseaux des transports comme par exemple le premier Starbucks sur autoroute, le premier Burger King en aéroport ou autoroute.

Nous envisageons de continuer dans ce sens et de proposer des bouquets de marques encore mieux valorisés à travers des combinaisons entre nos toutes dernières griffes internes innovantes associées à des marques internationales connues pour satisfaire les clients et concédants.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

S'inscrire à la Convention Internationale de la Boulangerie Moderne le 27 novembre 2018
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique