O’Tacos repris par le fonds d’investissement belge Kharis Capital
Tendances 5

O’Tacos repris par le fonds d’investissement belge Kharis Capital

24 Mai 2018 - 2957 vue(s)
La chaîne d’inspiration mexicaine créée en 2007 à Grenoble, vient d’être reprise par le fonds belge Kharis Capital qui compte bien accélérer le développement notamment à l’international. Les trois fondateurs restent dans l’entreprise.

En moins de 8 ans, l’enseigne O’Tacos née à Grenoble en 2007 et lancée en 2010 place des Victoires à Bordeaux par les Frères Traoré associés à Patrick Pelonero et Sauroutou Diara s’est imposée comme un véritable ovni de la restauration française avec un développement hors normes. Avec aujourd’hui 177 restaurants au compteur et un 178e qui devrait ouvrir dans les prochains jours à Paris-Vavin, elle totalisait fin 2017 près de 148 points de vente pour plus de 150 M€ de volume d’affaires selon nos estimations. La chaîne vient d’être reprise par le fonds d’investissement belge Kharis Capital qui détient notamment Quick en Belgique mais aussi plusieurs master-franchises de Burger King en Belgique, Luxembourg, Pologne et Italie pour un montant non communiqué. L'enseigne compte bien, via l'arrivée de ce nouvel investisseur aujourd'hui majoritaire accélérer le développement,  en croissance organique et externe, notamment à l'international. Et Daniel Grossmann, associé gérant de Kharis Capital de préciser : « Notre engagement au côté d’O’Tacos est avant tout le fruit d’une rencontre avec trois entrepreneurs audacieux qui ont réussi à faire du tacos à la française un succès majeur, particulièrement chez les jeunes ».

Le "tacos", un mono produit à succès

Le succès de la chaîne repose sur son produit signature «frenchtacos », à composer à la carte à partir de produits français et halal, d’une galette de blé repliée et marquée, garnie d'une base viandes avec la fameuse sauce fromagère maison, des frites, des garnitures et des sauces au choix. Le tout dans une sorte de sandwich chaud. 

La marque, de par sa stratégie pointue, sa politique qualité, sa modernité et sa communication active sur les réseaux sociaux, est parvenue à installer une alternative crédible au kebab et à créer un véritable segment "Tacos" sur lequel se sont engouffrés un certain nombre de concurrents comme Tacos Avenue, Tacos King, New School Tacos... La chaîne prévoit de finir l'année à près de 220 points de vente en France et à l'international où elle a commencé à essaimer, pour un CA qu'on peut estimer à 200 M€. 

Otacos

Tags : O'TacosTacos
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique