La Foodtech au service du Clean ? Pour faire le bon choix!
Management & Franchise 2

La Foodtech au service du Clean ? Pour faire le bon choix!

1 Juin 2018 - 987 vue(s)
Alors que le succès des recettes de la food sur la toile se télescope avec les scandales sanitaires, nul est besoin de rappeler combien les consommateurs ont besoin de se reconnecter au vivant et au réel, et la restauration toute entière n’est pas épargnée. Le snacking est d’autant plus concerné quand il s’agit de servir nos clients le plus rapidement possible : la mobilité et la connectivité sont en passe de devenir les moyens d’améliorer leur valeur perçue de la manière la plus « clean » possible. Vert, le Futur ? Le congrès du Snacking sera l’occasion d’aborder notamment cette lame de fonds mais pas que. Nous recevons Easilys, Panjee, Billee et Lunchr qui ont fait le pari d’apporter des solutions digitales afin de garantir sinon la transparence en tout cas l'expérience aux consommateurs, et, aux restaurateurs, de nouveaux outils afin d’y parvenir. #CDS18 #VertLeFutur

Easilys Waste : vos déchets alimentaires, en restauration, ont de la valeur

Easilys, est une solution digitale back office pour la gestion de la restauration, éditée en mode SAAS par Ideolys regroupant 3 applications : Easilys Restauration, pensée pour répondre aux problématiques du quotidien des professionnels dans leur gestion quotidienne afin de gérer leurs stocks et optimiser leurs achats, Easilys Équipement qui aide à la gestion du parc de matériels de cuisine, des interventions de maintenance et des plans de renouvellement, et Easilys Waste, qui accompagne les restaurateurs dans la réduction de leurs déchets alimentaires, lancée en mars 2017.

Ces dispositifs sont ouverts et connectés à vos fournisseurs pour récupérer toutes les données allergènes et valeurs nutritionnelles et se connectent aussi à vos applications front office : caisse, planning et gestion du personnel, fidélisation, commande en ligne... si vous avez opté pour ces services. Easilys Waste est tout simplement née de la conviction de ses fondateurs qu’on ne mesurait jamais ce que nous jetions à la poubelle : les déchets alimentaires alors qu’ils étaient porteurs de valeurs et pouvaient être interprétés afin de réduire le gaspillage alimentaire et ses marges parallèlement.

Le dispositif met à votre disposition les poubelles connectées par type de déchets (produits finis, retours des assiettes des clients, DLC dépassées…) à un logiciel internet de collecte des données et de reporting qui enregistre les prestations vendues et met les valeurs des déchets en corrélation. Le restaurateur peut ainsi mesurer chaque jour la valeur de ses déchets, améliorer ses performances et prendre les bonnes mesures qui s’imposent dans l’élaboration de sa carte. La balance, positionnée sous chaque poubelle ou via la poubelle connectée en kit main libre proposée par Easilys, fonctionne sur pile électrique, communique en radio fréquence avec la box reliée au Wi-Fi ou à l’aide d’une connexion 3G selon les configurations de l’établissement.

A notre avis : valoriser ses déchets alimentaires en ne changeant pas ses habitudes de fonctionnement en restauration, la belle idée ! Pouvoir ainsi solutionner le problème depuis sa source, un bon point à mettre en avant dans ses réponses aux appels d’offres quand il s’agit de séduire les concessionnaires et les institutionnels très sensibles à l’engagement environnemental dans notre secteur d’activité, en particulier. Un déploiement de la solution qui devrait être facilité à la suite de la levée de fonds de 1.8 M€, réalisée ce 16 mai, auprès des restaurants et brasseries Bocuse, Sodero Gestion, Go Capital et BPI France.

Retrouvez Emmanuel Grelaud, fondateur de Easilys au Congrès du Snacking le 5 juin prochain

Panjee : le passeport du produit alimentaire

Qu’est-ce qu’un bon produit pour moi ? C’est ainsi que débute l’histoire de Panjee en 2016 afin de répondre à ce besoin d’ultra transparence qu’ont les consommateurs, de « redonner du sens à ce que nous mangeons », en permettant à toute la chaîne de valeur de la production alimentaire de collaborer pour mieux les informer et valoriser nos choix. Panjee est une plateforme collaborative qui appartient à ce que l’on nomme la blockchain qui permet aux producteurs vertueux et labellisés de valoriser leurs produits alimentaires, de partager leurs données de production avec les distributeurs et tout son réseau de partenaires à partir de fiches normalisées, et pouvoir ainsi se distinguer auprès des consommateurs, jusqu’à leur assiette, en restauration ou en GMS. Au-delà du passeport alimentaire du produit, la plateforme Panjee vous permet de valoriser, vous, restaurateur, dans votre communication on line : vos choix dans le cadre de votre sourcing produit dans vos publications sur les réseaux sociaux, sur votre site e-commerce, dans vos applications mobiles, mais aussi offline : depuis la conception du packaging mais aussi dans l’étiquetage nutritionnel sur le point de vente de manière instantanée et sans ressaisie des données.

Vous avez dit clean ? Face à la complexité du produit alimentaire et du nombre d’intermédiaires entrant en intermédiation dans la réalisation d’un plat, il est encore aujourd’hui pratiquement impossible d’apporter une réponse exacte et précise au consommateur. Par le biais de la blockchain, en cours de déploiement dans notre secteur, nous allons enfin obtenir des réponses satisfaisantes afin de garantir le « manger mieux » à nos consommateurs dans un avenir pas si lointain…

Retrouvez Léonard Matoug, fondateur de Panjee au Congrès du Snacking le 5 juin prochain

 

L'addition ? C'est avec Billee !

S’il existe un irritant qui persiste en restauration, celui de payer l’addition tient (certainement) la corde ! Il faut en général la demander, attendre 10 à 15 minutes, si bien que les clients, aujourd’hui, ont pris le pli de se lever pour payer directement à la caisse ! À mi-chemin entre la FinTech et de la FoodTech, Billee apporte une nouvelle expérience à l’encaissement en restauration avec un dispositif digital de smart payment. 

Les clients peuvent utiliser leur smartphone pour régler (cartes bleues, titres restaurant dématérialisés en cours de développement) sans attendre l’addition, grâce à une interface avec la caisse du restaurant et une API ouverte en plug & play facile à vivre. Vous, professionnels, gagnez du temps, vous optimisez vos ressources en période de rush, augmentez votre volume, tandis que les clients n’ont plus besoin d’emmener leur porte-monnaie avec eux, et peuvent même partager l’addition avec leurs collègues ou amis. Si la jeune startup est née en février 2017 et est située à Paris 18e, elle a lancé la nouvelle version de son application le 30 mai dernier en améliorant notamment l’expérience client (UX), si bien qu'il peut recevoir directement sur l’application sa note de frais à transmettre à sa comptabilité, mais aussi favoriser l’expérience du groupe qui prend un repas. En effet, un utilisateur Billee peut partager l’application avec son groupe au moment de payer et chacun paie son écot, voire en fonction de sa consommation personnelle sans retomber dans le fameux sketch de l’addition de Muriel Robin. A l’avenir, cette application sera en mesure de produire des services pour les restaurateurs en fonction de la collecte des datas de leurs clients : fréquences de fréquentation, plats préférés, tickets moyens, préférences  et goûts personnels, mais aussi relance des clients dormants grâce à des services complémentaires (sur abonnement) et réussir ses campagnes promotionnelles à des moments clefs de son exploitation, comme la Coupe du Monde de Football ou son lancement de produit éphémère par exemple…

A notre avis : si le m-commerce et le m-paiement tardent encore à se développer en France, ils enregistrent déjà de nombreuses transactions en Europe, en Grande Bretagne, en Allemagne, en Espagne et dans de nombreux pays où il est courant de payer depuis son mobile, comme en Chine, en Inde et aux Etats-Unis. Nul doute que ces comportements d’achats vont se multiplier avec le rajeunissement des générations, d’autant que mobilité et snacking ont tout pour (très) bien s’entendre. C’est aussi un très bon moyen de connaître ses clients et d’entrer en relation avec eux…

Retrouvez Jan de Lobkowicz, fondateur de Billee au Congrès du Snacking le 5 juin prochain

Lunchr : le titre-resto qui vous fait oublier le papier. À tout jamais.

 

Qu’est-ce qui fait courir Lunchr ? En un peu plus d’un an, la startup portée par Loïc Soubeyran a réussi le pari d’imposer le click and collect comme une solution incontournable auprès des consommateurs urbains pressés et spécifiquement à l’heure du déjeuner où elle réalise plus de 90 % de son chiffre d’affaires. La restauration rapide est d’ailleurs particulièrement séduite par cette solution puisque son business model n’est lié qu’à la performance sans mise de fonds particulière et est donc considérée comme une activité supplémentaire à celle existante du point de vente. Un an après sa mise sur le marché, Lunchr frappe un grand coup en s’attaquant à la forteresse des titres restaurants en s’adossant au réseau Mastercard, et installe d’emblée un réseau fiable et une solution différenciante avec une application disponible sur le web, IOS et Android, permettant aux employés des sociétés de gérer leur solde et leur carte titres-restaurant. Le dispositif est complété par un avantage certain : la commande groupée, permettant de commander à plusieurs les déjeuners en profitant d’une réduction pouvant aller jusqu'à 30 %.

Lunchr apporte une réelle valeur ajoutée aux restaurateurs et aux consommateurs. S’il permet aux premiers de conquérir de nouveaux clients grâce à la géolocalisation et à l’amélioration de la valeur perçue, les seconds profitent d’une solution clef en mains afin d’enrichir leur parcours de paiement et leur expérience grâce au digital sur un moment clef de la journée, le déjeuner. Un positionnement B2B et B2C qui permet à Lunchr de connaître particulièrement les comportements d’achats de son cœur de cible et de pouvoir ainsi se consacrer au déploiement géographique et de ses services sur le territoire et à l’international, surtout après sa toute dernière levée de fonds…

Retrouvez Romain Libeau, VP Marketing et opérations de Lunchr au Congrès du Snacking le 5 juin prochain.

Vous en savez désormais un peu plus sur les défis de demain et du clean labelling dans notre secteur. Le Congrès du Snacking sera l’occasion de rencontrer ces entrepreneurs passionnés et de profiter des instants de détente… Pour Networker ! A mardi prochain !

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique