Tiller lève 12 M€ et vise les 30 000 commerçants à l'horizon 2020
Equipement, Techno et Service 3

Tiller lève 12 M€ et vise les 30 000 commerçants à l'horizon 2020

20 Juin 2018 - 978 vue(s)
Acteur majeur de la caisse enregistreuse et de la gestion connectée, Tiller vient d’annoncer une levée de fonds de 12 M€ en série B et une option de 8 M€ supplémentaires, auprès de Ring Capital, Omnes Capital ainsi que son partenaire historique, 360 Capital Partners. Une soif d’Europe qui passera par de la croissance externe.

Plus rien ne l’arrête. Celui qui se présente comme le leader français et espagnol de la caisse enregistreuse avec plus de 5 000 points de vente équipés dans 35 pays, frappe un gros coup avec une levée de fonds de plus de 12 M€. Une sacrée bouffée d’oxygène avec l’option de déployer 8 millions d’euros supplémentaires dans les dix-huit prochains mois pour financer la croissance externe (M&A). Le spécialiste de la caisse sur tablette tactile, à destination des commerçants, créé en 2014 par Dimitri Farber, Vincent Oliveira et Josef Bovet, qui propose un outil de gestion complet qui passe bien sûr par la prise de commande-facturation mais aussi par le suivi des performances en temps réel et market place de solutions digitales intégrées, ne vise pas seulement le développement de son marché domestique. A travers cette opération, il se donne les moyens de voir plus grand et de frapper plus fort, en partant à la conquête du marché européen, un bassin de 7,5 millions de commerçants où il veut renforcer son ancrage local sur le Vieux Continent.

Devenir le IPhone® du commerçant

Avec une équipe de 150 personnes, des bureaux à Paris, Barcelone et Milan, celui qui bouscule le marché de la caisse depuis 4 ans et qui annonce avoir atteint la rentabilité, veut devenir un véritable agrégateur d’applications avec une voie unique : la caisse Tiller.

« Notre ambition est d’intégrer 3 ou 4 solutions par verticale et de créer un véritable écosystème autour de notre solution Tiller », explique Dimitri Farber, DG de Tiller.

Et le directeur général d’en lister une quinzaine dont bien sûr la résa et la commande en ligne mais aussi le Click & Collect, le paiement par mobile, la gestion des stocks… La société a déjà noué près de 60 partenariats dont 30 qui sont déjà intégrés à la caisse comme la réservation en ligne (La Fourchette…), la commande en ligne (Deliveroo..) et compte bien poursuivre ses partenariats notamment en Europe pour s’adapter aux différents marchés. « L’idée est que Tiller devienne demain le IPhone® du commerçant », ajoute Jennifer Moukouma, directrice marketing de Tiller.

Renforcer la techno et gagner son passeport pour l'Europe

Outre ses ambitions européennes, cette levée de fonds va permettre à Tiller de poursuivre son développement technologique avec le recrutement, notamment, de nouveaux profils. « Il s’agit de muscler encore nos équipes techniques pour les nouveaux défis de la FoodTech en France comme à l’international », ajoute Dimitri Farber qui compte bien afficher à 2020 plus de 30 000 commerçants au compteur. Tiller va poursuivre, bien sûr, sa conquête du marché de la restauration qui représente aujourd’hui 70 % de son activité mais compte aussi déployer son savoir-faire sur tous les autres marchés dont le retail. D’où l’adaptation des outils à ces nouveaux enjeux.

Un nouveau tour de table pour aller plus vite

Le nouveau tour de table place au board de la société plusieurs nouveaux investisseurs dont le principal qui est Ring Capital qui a pour ambition d’accompagner les scale-up technologiques françaises dans l’accélération de leur croissance, notamment internationale. 360 Capital Partners, entré en 2016 chez Tiller à la faveur de la 2e levée de fonds de 4 M€ (après les 200 K€ à l'amorçage de la société), accompagne cette augmentation de capital aux côtés de Omnes Capital, acteur majeur du private equity accompagné par Cambon Partners.

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique