La plateforme de livraison Glovo lève 115 millions d'euros
Management & Franchise 2

La plateforme de livraison Glovo lève 115 millions d'euros

19 Juillet 2018 - 1394 vue(s)
La start-up espagnole, spécialiste de la livraison, Glovo vient de boucler une nouvelle levée de fonds dans l’optique d’accélérer son développement. De quoi venir titiller en France les Deliveroo, Uber Eats et autres Amazon Prime Now ?

Après avoir levé 30 millions d’euros en octobre 2017, Glovo vient de taper fort en annonçant un nouveau tour de table de 115 millions auprès de Cathay Innovation, Rakuten, Seaya, l'un des plus grands groupes de restauration côté en EUrope centrale AmRest, Idinvest ou encore GR Capital.

Accélérer le maillage en Europe et Amérique latine

Créée en 2015, la plateforme Glovo est déjà présente dans pas moins de 17 pays et 82 villes (dont 21 en Espagne). Les derniers mois avaient d’ailleurs coïncidé avec une accélération sensible de son expansion. Ce nouvel apport de capital (la société serait ainsi valorisée à hauteur de 300 millions d’euros selon Techcrunch) devrait permettre permettra à l’entreprise d'améliorer sa plateforme technique en développant les services aux coursiers, aux  commerces et restaurants utilisateurs et aux clients finaux. Une centaine d’ingénieurs supplémentaires devraient venir grossir les rangs dans les prochains mois alors que Glovo entend se renforcer à l’international (Amérique latine, zone EMEA).

De quoi bousculer les acteurs en place ?

L’activité de Glovo repose sur la livraison urbaine (en provenance des commerces et restaurants) à destination des particuliers, que cela soit de repas, courses ou vêtements. Accessible de 8h à minuit y compris les dimanches et jours fériés, le service, actif à Paris depuis mi-2016 après avoir fait ses armes en Espagne et en Italie, se positionne donc clairement en concurrent des Deliveroo, Uber Eats et autres Amazon Prime Now… D’ailleurs, la société a annoncé également la nomination, à la présidence de son conseil d'administration, de Niall Wass, ex Senior vice-président EMEA et APAC d'Uber. Voilà qui annonce un combat âpre dans un secteur de la livraison qui n'en finit pas d'attiser les convoitises...

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique