Les séniors, la cible d'avenir pour la restauration !
Tendances 4

Les séniors, la cible d'avenir pour la restauration !

10 Octobre 2018 - 1032 vue(s)
+ 5 % de visites en 5 ans, les séniors pèsent de plus en plus lourd en restauration hors-domicile avec des usages qui évoluent fortement. Et ce n'est pas près de s'arrêter. Voilà une aubaine pour le secteur qui se cherche des relais de croissance !

Et non, il n’y a pas que les Millennials qui comptent en restauration. Ceux-ci se feraient même presque voler la vedette par leurs séniors qui deviennent une cible hautement privilégiée du hors-domicile. Et ce n’est qu’un début à en croire les conclusions du cabinet spécialisé The NPD Group qui s’est intéressé de plus près aux 50 ans et plus. Entre 2012 et 2017, dans un marché de la RHD pourtant stable en visites, la fréquentation de ces « séniors » a ainsi bondi de 5 % ! Les 50 ans et plus pèseraient déjà 20 % des visites totales du hors-domicile. Il faut dire qu’ils représentent près de 35 % de la population française et que cette proportion de babyboomers est vouée à augmenter.

Plus nombreux, plus gourmands, plus dépensiers… le triptyque gagnant !

En effet, selon l’INSEE, un Français sur trois sera âgé de 60 ans ou plus à horizon 2050. Ils n’étaient qu’un sur cinq en 2005. Logiquement, la cible des séniors apparaît comme une cible plus que porteuse pour le marché de la restauration. Pour ne pas dire une priorité ! D’autant que leurs habitudes ont considérablement évolué et les 50 ans et plus s’imposent même sur des segments où on ne les attendrait pas forcément. Ainsi en restauration rapide, « ils dopent la fréquentation de l’après-midi, séduits par l’offre variée de boissons chaudes et de desserts, alors qu’ils ne pèsent que 13 % des visites totales du circuit ! Autre segment chouchou des Baby-boomers, le Fast Casual, qui propose une alternative intéressante pour eux qui ont grandi avec le fastfood et sont devenus plus attentifs à leur santé et à leur confort », souligne The NPD Group. Si leur préférence va tout de même toujours vers la restauration assise où les 50 ans et plus représentent déjà une visite sur 3 (+ 8 % de fréquentation dans un marché pourtant en recul de 4 % en 5 ans), l’intérêt pour les restaurateurs de travailler sa cible « sénior » se situe au niveau du portefeuille. D’avantage de plats consommés par visite, d’avantage de boisson alcoolisée aussi… Cet épicurisme fait donc le bonheur des restaurateurs en faisant croître la note finale de 15 % en moyenne en restauration commerciale.

Des séniors connectés avec leur temps

Le cliché du sénior demeurant circonspect devant son « mulot » d'ordinateur est aussi à ranger au placard pour de bon. « Contemporains de la révolution internet et de l'essor des technologies modernes, les séniors du début du XXIème siècle sont de plus en plus connectés », précise The NPD Group. Si les 50 ans et plus ne représentent que 5 % de toutes les commandes digitales (internet ou appli) du marché RHD, entre 2016 et 2017, leurs commandes digitales ont progressé de + 11 %. Cela promet donc un bel avenir pour cette cible qui veut rester jeune de corps et d'esprit et se tourne de plus en plus vers une restauration moderne, mixant les meilleurs codes de la restauration à table (qualité, goût, produits premium, expérience) et de la restauration rapide (rapidité et praticité de commande et de service). Les Millennials n’ont qu’à bien se tenir..

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique