Skello lève 6 M€ et s’ouvre au retail
Management & Franchise 2

Skello lève 6 M€ et s’ouvre au retail

12 Octobre 2018 - 899 vue(s)
La startup qui a conquis l’univers de l’hospitality avec son outil intelligent de gestion de planning personnel, vient de boucler un nouveau tour de table auprès de Aglaé Ventures, XAnge, avec le soutien de Jean-Baptise Rudelle, et ses investisseurs historiques.

« Cet accord est une nouvelle étape dans notre belle histoire », explique Quitterie Mathelin-Moreaux, CEO et co-fondatrice de Skello. Lorsqu’elle imaginait en 2016, aux côtés d’Emmanuelle Fauchier-Magnan, Samy Amar et Thibault Desplats, cet outil d’intelligent de planning, elle ne pensait pas que 2 ans plus tard, elle compterait parmi ses 1 500 points de vente hôtels-restaurants, des groupes comme Alain Ducasse, Planet Sushi, Big Fernand, Hana Group ou encore Ibis. Les forces de l’application disponible en SaaS, sans engagement : permettre de gérer les plannings, de communiquer en temps réel avec les équipes, de traiter automatiquement les payes et de piloter l’activité en multipoints de vente. Des fonctions qui ont su séduire les chaînes comme les indépendants et permis à la startup, selon nos estimations, de tutoyer les 2 M€ de CA cette année.

Une levée pour innover et se diversifier

Avec ce ballon d’oxygène, apporté par les nouveaux entrants financiers tout comme les investisseurs historiques dont Thomas Landais (Doctolib), Guillaume le Dieu de Ville (Lingueo) et Gilles Blanchard (SeLoger), Skello compte prendre le leadership sur le marché français des solutions de planification et de gestion RH. La jeune pousse souhaite miser sur l’innovation pour ses clients restaurateurs et hôteliers notamment avec de nouvelles fonctions comme la prévision de comportement clients, l’adaptation du personnel aux événements…, mais aussi ouvrir de nouveaux marchés sectoriels comme le retail et les services.

Notre cible principale reste les restaurateurs et les hôteliers à qui nous apporterons de l'innovation.

Les quelques tests fructueux conduits avec Monop’, Bio c'Bon, Le Slip Français, mais aussi des pharmacies, instituts de beauté et autres commerces, laisse augurer de nouveaux leviers de croissance face à des secteurs qui ont les mêmes problématiques de gestion administrative des ressources humaines que l'hospitality. « Il reste un énorme potentiel sur l'hospitality et nous avons beaucoup à lui apporter en France comme peut-être demain en Europe », nous confie Quitterie qui compte bien aussi muscler ses équipes de l’ordre de 120 personnes dans les 2 ans.

 

 

 

Tags : Skello
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique