Les Trophées B.R.A Concepts Brasseries à l'honneur sur EquipHotel18
Tendances 1

Les Trophées B.R.A Concepts Brasseries à l'honneur sur EquipHotel18

7 Novembre 2018 - 376 vue(s)
La 4e édition biennale des Trophées B.R.A Concepts Brasseries est programmée sur le salon EquipHotel qui se déroule à Paris-Expos, porte de Versailles, du 11 au 15 novembre prochain.

Après une édition 2016 foisonnante de nouveaux concepts, la 4e édition des Trophées B.R.A. Concepts Brasseries qui se déroulera sur le salon EquipHotel le mardi 13 novembre, à 11 heures, promet de belles découvertes. Ce concours met à l’honneur des établissements français qui, ont su, chacun à leur manière, bousculer les codes de leur métier en faisant évoluer le secteur. Après la présentation des lauréats et la remise des prix, vous pourrez assister à une table ronde avec les dirigeants de ces lieux novateurs et inspirants. Cette table-ronde, comme la remise des prix se tiendront sur le Wine & Spirits Centre, dans le hall 7.2. 

Par ordre alphabétique, la promotion 2018 est composée de : 

HANGAR ! À NIORT

Ce bar-restaurant contemporain mixe les tendances fortes du moment dans un hangar tout noir, sur une zone d’activités. L’ancien magasin a été métamorphosé pour devenir un lieu de vie autour d’un comptoir biscornu de 20 m, avec une mezzanine et une scène professionnelle. Le tout s’étend sur 400 m², dont 100 m² de cuisine et de stocks. L’aménagement a été conçu pour durer, avec des matériaux nobles et solides (bois, béton, métal). Des lampes industrielles chinées mettent en valeur le travail professionnel de l’équipe au bar. Dans la cuisine semi-ouverte, tout est fait maison avec des produits frais. L’offre, de type « brasserie qualitative », est pensée pour satisfaire toutes les clientèles. Avec 200 m² d’espaces extérieurs, Hangar ! est un univers unique pouvant être animé de multiples façons.

Depuis décembre 2017 ? 200 clients/jour en restauration, autant ou plus au bar ? 1,4 M€ de CA prév. ? Prix remis à Maxime Bosselut.  

LA CANTINE DE LA SECTION À BIZANOS

Fruit d’un partenariat avec La Section Paloise, La Cantine de la Section est la 7eadresse de Christian Etchebest. Il s’agit d’une version atypique des Cantines du Troquet déployées à Paris en licence de marque. Béarnais d’origine, le chef s’est associé à un confrère renommé de la région, Jean-Bernard Hourçourigaray. Simple et goûteuse, la carte est proche du terroir, réalisée avec des produits du marché et de saison. Les plats traditionnels finement revisités font le succès du lieu, qui propose un menu déjeuner à 15 € (19 € avec dessert). La clientèle apprécie la transparence et la lisibilité de l’offre, mais aussi l’ambiance détendue. Un soin particulier a été donné au recrutement pour créer une équipe agréable et souriante. Avec son bar central, ses tables hautes et sa cuisine ouverte, cette adresse s’impose comme une ambassade de la bistronomie conviviale. Depuis octobre 2017 ? 105 places dont 25 en mezzanine ? Prix remis à Christian Etchebest 

LE CHILL À CALAIS

Le Chill est la concrétisation du projet fou d’ouvrir une brasserie dans un angle de 50 m². L’affaire repose sur une terrasse fixe de 150 m². Se couvrant et se découvrant en moins d’1 mn, elle permet de conserver une température idéale et de proposer plus ou moins de zones ombragées. Les leds intégrées assurent un aspect moderne à cette terrasse qui peut accueillir 100 clients, contre 25 à l’intérieur. L’agencement offre de la discrétion et des ambiances variées sont créées par différents niveaux d’assises. Le matériel a été bien choisi, le concept étant conçu autour du confort et de la détente. Courte et fraîche, la carte propose des salades tendance (Bo Buns, Poke Bowls) et des plats conviviaux (Fondues bourguignonnes), mais aussi des Bols du Chill, d’exclusives bouchées à la reine géantes. Les cocktails créations, alcoolisés ou non, séduisent aussi les clients. Depuis mai 2018 ? 250 à 750 clients/jour ? Prix remis à Xavier El Fassy 

LES BRASSÉS À NANTES

Le récent quartier du Pré-Gauchet a accueilli cet imposant lieu de vie autour de bons produits et de bières brassées sur place. Une ambiance chaude et industrielle, dans la mouvance mais atypique, se déploie sur 425 m². L’éclairage et l’organisation des espaces ont été soignés pour proposer une expérience agréable et complète. Des cuves jaunes reliées à la micro-brasserie et aux becs pression sont de grands marqueurs du lieu, comme le bar central et la table d’hôtes. Limitant les intermédiaires, il propose une carte courte mais évolutive. On y trouve aussi bien des tapas que des morceaux de viande préparés dans un four à braise au charbon de bois, et de jolis plats végétariens. La transparence et les prix accessibles participent au succès de cette adresse multi-expérientielle, qui propose aussi des animations comme des brunchs musicaux. Depuis mars 2016 ? 200 à 400 clients/jour ? 1,6 M€ de CA prév. ? Prix remis à Gildas Bretagne et Gabriel Charrin

MON COCO À PARIS

Place de la République, la Taverne de Maître Kanter a laissé place à un nouveau concept répondant aux attentes d’aujourd’hui. Ce lieu hybride de 400 m², entre brasserie et bar à cocktails, revendique son envie d’être différent. Sa carte est atypique et adaptée à chaque moment de la journée. Révisée quotidiennement, l’offre est rythmée par les produits de saison et imprimée sur du papier journal recyclé. Le menu Lunch Rapidooo est servi en moins de 10 mn dans une assiette compartimentée. Le street art s’exprime au milieu de matières nobles et brutes (marbre, bois, cuir, velours, osier). Le végétal s’impose jusqu’au plafond… et aux cocktails ! Si le RDC a des allures de loft new-yorkais, l’étage propose une ambiance plus intimiste, façon bar prohibé. Des DJ sets électro réveillent les lieux chaque week-end. Depuis novembre 2017 ? 250 à 470 couverts/jour ? 10 000 € à 12 000 € de CA/jour en été ? Prix remis à Julien Pretre

TERRE & MER À LABÈGE

Terre & Mer détonne dans le quartier d’affaires de Labège, grâce à ses aménagements extérieurs qui en font un lieu de détente et de dépaysement unique avec gazon, palmiers, oliviers, bar central en bois, mini-cascade, petits ponts sur un cours d’eau et table VIP sur un petit îlot (1,1 M€ d’investissement). Cette brasserie de 330 places, dont 150 dehors, cible les clients qui peuvent prendre le temps d’apprécier l’expérience et le cadre proposés. La cuisine est fraîche et maison, avec de nouvelles suggestions tous les 2 jours. Un barbecue au feu de bois, aménagé à l’intérieur, apporte un goût unique à la viande. La carte de boissons est large et soignée, notamment sur les cocktails et les vins exposés dans une cave verticale. La digitalisation assure une rapidité de service malgré les distances de cet espace bistronomique convivial. Depuis juin 2018 ? 200 à 300 clients/jour ? 1,5 M€ de CA prév. ? Prix remis à Jean-François Fernandez

S'inscrire à la Convention Internationale de la Boulangerie Moderne le 27 novembre 2018
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique