Panem Paname et Jab & Baker, les deux nouveaux projets de Jonathan Jablonski
Communauté 7

Panem Paname et Jab & Baker, les deux nouveaux projets de Jonathan Jablonski

19 Novembre 2018 - 2037 vue(s)
Alors que son groupe Jab Enterprises a connu une accélération sans précédent de son développement au cours des 12 derniers mois avec près de 7 Factory & Co ouverts, son bouillonnant fondateur lance le 27 novembre, une nouvelle génération de bistrot-coffee-shop baptisé Panem Paname avant le méga projet de food-hall Jab & Baker, prévu en février 2019, avec la famille Bégué, à Vélizy 2.

Après Odéon fin 2017, Factory & Co a posé pavillon en 2018 au Mans, à Lille, à Massy, à Strasbourg, à Marseille ou encore à Bordeaux. Des ouvertures qui devraient propulser le groupe de Jonathan Jablonski à près de 20 M€ de CA à la fin d’année.

  • Nouvelle déco Factory & Co Bercy

    Nouvelle déco Factory & Co Bercy

  • Factory & Co Bercy

    Factory & Co Bercy

  • Factory & Co Bercy

    Factory & Co Bercy

  • Factory & Co Bercy

    Factory & Co Bercy

Des projets qui en cachent bien d’autres et notamment la rénovation de Bercy aux nouvelles couleurs de la marque mais aussi l’ouverture, le 27 novembre, du numéro 1 d'une nouvelle génération de bistrot-coffee shop-boulangerie autour du pain : Panem Paname, griffé à la marque "Jonathan Jablonski". Imaginé aux côtés de son amie Elodie Morgaine, avec le concours de l'agence Pueblo, spécialisée dans l'identité et la stratégie de marque et MLB pour la déco, le concept hybride donne l'impression d'avoir toujours été là, dans son jus sur deux niveaux. « Ce sera le premier restaurant de notre groupe qui proposera du service à table », explique Jonathan Jablonski qui a souhaité redonner toutes ses lettres de noblesse au pain dans un concept de bistrot avec service.

Situé au 58 rue du faubourg Poissonnière à Paris, l’endroit (1 M€ d'investissement, fonds compris) se veut un bistrot moderne avec son comptoir en bois ceinturé de cuivre, ses chaises en rotin, ses différentes zones cosy de plain-pied comme à l'étage où l’on pourra déguster du pain dans tous ses états : du pain de campagne façon tartines pour les 7 "Tartoches", du pain de mie façon croque-monsieur pour les 6 "Croques de Paname" ou encore brioché pour les 5 Hambourgeois (burgers) et tressé pour le fameux pain perdu rôti au beurre. Il y aura aussi, aux côtés de quelques classiques de la cuisine française revisités, des tartares de poissons et de bœuf mais aussi 3 recettes de bowls à base de pépites de légumes secs (du 100 % végétal). Côté desserts, outre les 5 recettes de pain perdu, on pourra notamment déguster le cake du moment, et quelques classiques anglo-saxons comme le brownie, le cheese cake ou encore le pudding coco chia.

Nous avons souhaité rester compétitifs avec des produits de grande qualité. En témoigne le prix de nos formules avec dessert de 12 € pour la Tartoche, 13 € avec le Croque, 15 € avec le Hambourgeois ou encore 15 € avec le tartare.

Si Panem Paname a fondé son modèle sur le service à table, l'articulation du rez-de-chaussée donne tout autant d'importance au bar-coffee shop légèrement surélevé où trône une superbe machine à café Victoria Arduino, qu'à la vitrine à desserts qui jouera le rôle de comptoir de vente de pain de campagne en miche et de point de retrait pour la VAE. Ouvert non stop, Panem Paname a travaillé chaque moment de consommation jusqu'au brunch généreux du week-end. "C'est un lieu de vie en même temps qu'un lieu d'expérience", explique-t-on. 

Jab & Baker, un Food Hall new-yorkais surdimensionné de 600 m²

Pour le second projet prévu mi-février 2019, le restaurant baptisé Jab & Baker, devrait multiplier les superlatifs en se déployant sur près de 600 m² sur deux étages. Un méga spot qui prendra position dans le centre commercial Vélizy 2 et qui promet d’être une sorte de food-hall newyorkais hors normes, « Un lieu de vie multiple unique en France et qui vivra toute la journée», expliquent ses fondateurs. Pour porter ce projet innovant et ambitieux de plus de 2 M€ d’investissement qui vise un CA de 5 à 6 M€ en année pleine, Jonathan Jablonski s’est associé à la famille Bégué et notamment Aurore et Matthieu. Une mutualisation de savoir-faire pour une adresse festive qui se veut plurielle dans ses activités mises en scène par l’architecte-designer Michaelis Boyd. Au rez-de-chaussée, on trouvera 3 pôles de restauration rapide autour de toute l’expertise du groupe Jab Enterprise avec un bar-coffee shop qui servira toutes les spécialités de cafés, boissons gourmandes, smoothies frais et milkshakes, un burger truck et une zone de cuisine healthy avec une offre de poke bowls. A l’étage en revanche, c'est toute l'expérience des Begué qui s'exprimera à travers une restauration hybride entre un little Italie aux pizzas généreuses & apéritivo et un steak house à la viande cuite au feu de bois, pour un ticket moyen de l’ordre de 20-25 euros. 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique