French Toast & Co ravive le goût du pain perdu
Management & Franchise 1

French Toast & Co ravive le goût du pain perdu

2 Janvier 2019 - 738 vue(s)
Depuis cet été, les voyageurs transitant par le Hall 2 de la Gare de Lyon à Paris ont l’occasion de tester en avant-première un concept monomaniaque qui devrait rapidement faire des petits. Centré autour du pain perdu, décliné en version sucrée ou salée, French Toast & Co affine ici encore pour quelques mois son modèle avant une boutique sédentaire annoncée au printemps prochain. Cela n'a pas empêché l'enseigne de faire déjà des émules puisque French Toast & Co figure parmi les concepts finalistes en lice pour les prochaines Palmes de la Restauration du Leaders Club remises le 30 janvier au Sirha 2019.

Aux manettes de French Toast & Co, on retrouve deux anciens de Ladurée, le chef pâtissier Nicolas Haelewyn et l’ex-directeur d’exploitation à l’international Stéphane Dufour. Fin 2016, les deux acolytes étaient déjà à l’origine de la très chic Karamel postée dans le 7e arrondissement. C’est d’ailleurs en parcourant le monde, et notamment dans les pays du Golfe où le pain perdu est plébiscité, qu’ils ont eu l’idée de leur concept gourmand. En 2017, ils se jettent à l’eau avec une 1re expérience éphémère lors du Jumping de Megève. C’est un plébiscite ! Bientôt confirmé par une dégustation « presque par hasard » (dixit Stéphane Dufour) organisée auprès d’un responsable de la commercialisation des points de vente en gares et qui les pousse à répondre à l’appel d’offre.

Du pain perdu sublimé

Résultat, jusqu’en mars, French Toast & Co délivre ses pains perdus dans une cellule temporaire de la Gare de Lyon avec une véritable attention portée à la qualité. Les ingrédients rigoureusement sélectionnés sont d’ailleurs issus de l’agriculture locale, responsable et si possible bio, jusqu’aux emballages confectionnés en matière végétale. Au menu, 5 versions salées réalisées à la commande sont proposées simultanément avec des recettes amenées à évoluer au fil des saisons. Parmi celles-ci, le best-seller avocado-toast bien sûr, le pain perdu au jambon de Paris de la maison Gilles Vérot ou encore la version viande de grison et Beaufort. En sucré, la volonté de premiumisation est toute aussi présente avec du miel de la Miellerie Damine ou encore des confitures du champion du monde Stéphane Perrotte. Comptez entre 6,90 € et 12 € en salé 4,90 € à 5,50 € pour du sucré. Les menus s’étalonnent quant à eux entre 9,90 € et 13,90 €. French Toast & Co propose également des produits complémentaires comme des viennoiseries originales (croissant traité en pain perdu, bostock…) mais aussi des offres boissons chaudes haut de gamme (café de l’Arbre à Café, tisanes Chic des Plantes…) et fraîches en libre-service.

« Nous avons aussi introduit quelques sandwichs afin de rassurer une clientèle qui ne connaîtrait pas le concept mais les versions salées du pain perdu fonctionnent déjà très bien, notamment en soirée et auprès de la clientèle étrangère déjà éduquée », précise Stéphane Dufour cofondateur de French Toast & Co.

  • French Toast & Co

    French Toast & Co

  • French Toast & Co

    French Toast & Co

  • French Toast & Co

    French Toast & Co

  • French Toast & Co

    French Toast & Co

  • French Toast & Co

    French Toast & Co

Cap sur Paris et l’étranger

Quelques mois après l’ouverture, French Toast & Co a déjà marqué les esprits puisque le concept est en lice parmi les 3 finalistes des Palmes du Leaders Club (catégorie Quick Service). Et ce alors que la 1re adresse sédentaire, où l’offre sera encore élargie, n’est annoncée que pour mars 2019. Si la boutique devrait y occuper 40 m², le lieu conçu comme un véritable lieu de rencontre sera surtout équipé d’un Atelier attenant de production sucrée, salée et traiteur alors que les fondateurs lorgnent du côté de la livraison. A l’international, une boutique de 300 m², pensée par le designer anglais Paul Bishop, devrait voir le jour en Arabie Saoudite avant l’été tandis qu’Oman devrait suivre de près…

Retrouvez l"article complet dans le numéro France Snacking n° 51

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique