#Fintech : comment Père & Fish pilote sa trésorerie en toute confiance

27 Janvier 2020 - 1481 vue(s)
Avoir confiance en son avenir, c’est avoir confiance en sa trésorerie, surtout en cette période difficile pour toute la restauration où les grèves reconductibles sont toujours d’actualité ! Malgré ce contexte maussade, Père et Fish, le concept #culturefish du moment, envisage avec confiance l’ouverture du numéro 2 pour le printemps prochain. Pour ne pas se tromper, les fondateurs utilisent la solution digitale AGICAP afin de gérer leur trésorerie. Voici en vidéo, comment Antony Giordano, avec ses associés, Ava Maisani Casanova, Charles Cagnac et Alexandre Rafaitin envisagent ce changement de cap en toute confiance…

Si l’équipe a bénéficié du décor déjà planté de l’ex-restaurant le Huabu de Kristin Frederik comme nous vous l’avions annoncé dans notre article relatant l’ouverture du concept en septembre 2018, il s’agira d’une expérience plus immersive et inclusive autour de la culture du poisson pour ce second opus. Des investissements lourds sont donc prévus… d’où la nécessité pour la jeune équipe de professionnaliser et de sécuriser leurs envies de déploiement sans faire appel au bon vouloir du destin… C’est ainsi qu’ils ont opté pour Agicap, cette suite logicielle leur permettant de se connecter à leurs comptes bancaires et de prévoir les scénarii possibles en fonction de leur capacité de remboursement et de financement.

 « Agicap est la boule de cristal qui nous manquait afin de prévoir sereinement l’avenir et nous donner confiance dans notre concept et notre capacité financière. » commente Antony Giordano, cofondateur de Père et Fish.

Envisager, avec Agicap, des scénarii d’amélioration de son concept sur le long terme

Si auparavant Antony, en charge de l’administration du concept, gérait la trésorerie de leur restaurant sur excell, comme le font de nombreux restaurateurs, il peut désormais se reposer sur les données transmises par Agicap : paiements reçus via leurs banques, décaissements à prévoir sur plusieurs semaines et mois, performances du restaurant en suivant des Kpi’s clef allant jusqu’au calcul du résultat brut d’exploitation et l’atteinte des objectifs. « Nous avons aussi la possibilité d’envisager de nouveaux scénarii : quand peut-on envisager des achats en emballage sur le long terme pour Ava, quelle nouvelle décoration pour le prochain restaurant et quel potentiel de chiffre d’affaires, donc de trésorerie, nous allons en retirer ? » confirme Antony.

Le partage de l’information des flux de trésorerie : un plus pour prendre des décisions en commun en restauration

S’il est possible de partager les flux de trésorerie réels en équipe et entre fondateurs, Antony et ses associés se réunissent pour partager les scénarii possibles chaque lundi et faire des choix stratégiques en commun. Bientôt, avec l’exploitation de leur second établissement, il leur sera possible de consolider la trésorerie des deux établissements, sur le même support.

Agicap gestion de trésorerie connectée en restauration et en snacking - demander un devis

Vous aussi, restaurateur et acteur de la restauration rapide, comme Pokawa, Canard Street, Street Bangkok, Père & Fish et plus de 300 restaurateurs en France, envisagez le développement de votre concept en toute sérénité en pilotant votre trésorerie avec Agicap, et profitez d’un accompagnement personnalisé pour atteindre vos objectifs d’entrepreneur de la food !

Article écrit en partenariat avec AGICAP.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Consultez le magazine France Snacking en version interactive et accédez l'intégralité des publications de notre équipe de rédaction en illimité ! Consultation du magazine interactif en ligne et dévérouillage de toutes les publications réservées aux abonnés : abonnez-vous à partir de 19.95 €/an en tout digital : snacking.fr/boutique/

Dans la même chaine Snacking TV