Daunat veut devenir la marque préférée du snacking frais en LS
Management & Franchise 20

Daunat veut devenir la marque préférée du snacking frais en LS

16 Février 2015 - 11322 vue(s)
En investissant le segment desserts individuels en LS avec ...Délicieux!, en débaptisant les salades Dessaint en salade « Daunat », la filiale du groupe Norac, déjà à la pointe sur les sandwichs froids et chauds ferme la boucle et affirme son ambition de couvrir toutes les unités de besoin dans le rayon libre-service en distribution.

Daunat ne cache pas ses ambitions de devenir le numéro un du rayon snacking. « Nous voulons être la marque préférée du snacking frais en LS et nous sommes convaincus depuis longtemps que ce rayon passera d’un statut de dépannage à une véritable catégorie de destination pour les shoppers dès lors que les industriels innoveront efficacement», indique Maxime Soulas, DG de Daunat à France Snacking. Alors que la marque  s’est lancée avec succès (environ 200 M€ de CA) depuis près de 3 ans dans une vaste politique de diversification, elle est partie à la conquête de chaque unité de besoin en Snacking à travers une stratégie forte d’innovation. D’abord les sandwichs puis les salades. Enfin les snacks chauds puis dès le printemps 2015, les desserts.

C’est avec son partenaire Total que la marque créée l’univers du sandwich industriel d’abord sur autoroute « puis dès 1994 en GMS quand peu d’acteurs y croyaient », explique Maxime Soulas. Daunat a donc été l’un des pionniers en grande distribution sur le sandwich. Au fil des ans, l’entreprise s’est fait un nom au rayon sandwichs où elle n’a cessé d’élargir ses gammes et de défricher des catégories à travers les triangles (et notamment le Club par 3 XXL), les baguettes, les wraps, les mini-sandwichs Pocket’s avant de s’attaquer au chaud d’abord avec les Pavés micro-ondables, puis en créant le concept la Croustie, ensuite les Bagels et enfin l’an dernier les Carrés (quiches). « Ce qui nous rend leader en part de marché proche de 30% », indique Maxime Soulas. Daunat vient aussi, dans le cadre de sa stratégie de marque unique, de rebaptiser ses salades en abandonnant la signature Dessaint tombée dans son escarcelle et qui avait en son temps déjà (dès 2006) boosté la catégorie. Toutes les salades, signées dorénavant Daunat s’articulent autour de 3 collections dont une nouvelle cœur de gamme « Plaisir Vrai » (4 réf.), qui s’ajoute à « Tout Simplement » (9 réf en entrée de gamme) et du concept 1.2.3. Salade Daunat (ingrédients à mélanger et à manger froids ou chauds car en partie micro-ondables – également Snacking d’Or 2015). Elle s’enrichit d’une 5e et 6e référence sur base pommes de terre : la Jambon-Reblochon… et la Thon-Olive…

Délicieux !, 6 desserts individuels en LS

Daunat va également refermer la boucle en lançant dès avril des desserts avec la toute nouvelle collection ...Délicieux ! « Parce que 1/3 des achats sanwcichs sont couplés à un dessert selon l’étude de l’Institut des Cartes fidélité», indique la marque. Ce sera 6 desserts traditionnels présentés dans une coque thermo à deux compartiments (avec cuillère et serviette) : un moelleux au chocolat, un flan pâtissier, une tarte citron, une tarte normande en DLC 15j et 2 références de crêpes sucrées pommes et chocolat-noisette en DLC 12j.    « Le snacking fait partie des catégories les plus fidélisantes, notamment grâce à la récurrence des actes d’achat et aux occasions données de faire ses courses le midi », ajoute le patron de Daunat qui prend pour exemple le nouvel Intermarché d’Issy-les-Moulineaux qui offrira prochainement la possibilité de stocker ses courses au frais puis de les retirer le soir en quittant le bureau. Et de finir en ajoutant que « le concurrent de la GMS n’est pas qu’en RHD mais il se peut qu’il soit avant tout chez Tuperware ».

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique