Napacaro Buffalo Grill Courtepaille Bun Meat Bun
Tendances 15

Le nouveau groupe Napaqaro, avec Buffalo et Courtepaille, à 100 % digital via sa marque Bun Meat Bun.

30 Novembre 2021 - 20563 vue(s)
Née du rapprochement en 2020 des chaînes Buffalo Grill et Courtepaille, la holding de tête vient d'être rebaptisée Napaqaro. Un nom chapeau pour coiffer 3 marques dont la toute dernière 100 % digitale Bun Meat Bun lancée en janvier 2021 et déployée aujourd’hui façon dark, dans les cuisines de 200 Buffalo Grill.

Alors que Buffalo Grill annonçait il y a quelques jours, l’abandon de son décorum « far West et bisons » au profit d’une version « house BBQ » plus moderne, sa holding de tête, née du rachat de Courtepaille en 2020, a indiqué aujourd’hui qu’elle adoptait le nouveau nom : Napaqaro. Un coup de com bien orchestré pour indiquer que les choses changent sérieusement dans le groupe et que l’avenir va se réinventer autrement dans un écosystème de marques physiques qui n'oublient pas la tradition, mais aussi le digital. Pas de panique ! Contrairement à ce que l'on a pu déjà lire, Buffalo Grill comme Courtepaille conservent bien leur nom, tout comme la toute nouvelle marque 100 % digitale née de la crise et du savoir-faire des deux géants de la restauration à table : Bun Meat Bun,

Des menus à 10 € depuis les cuisines de Buffalo

Lancée en 4 semaines en janvier 2021, et déployée progressivement dans le réseau à partir de mai, Bun Meat Bun est aujourd’hui disponible sur les plateformes Uber Eat et Lyveat, depuis 200 Buffalo Grill. A la carte, une offre simple et très généreuse, pensée « delivery only » avec des menus à 10 euros avec burgers américains classiques à base de bœuf origine France et filets de poulet crispy. « Le Covid a changé l’expérience en restaurants mais aussi la façon de consommer avec une livraison à domicile », explique à snacking.fr, Jocelyn Olive patron de Napaqaro. Son ambition est clairement de construire une stratégie omnicanale mais aussi de prendre sa part d’un gâteau du delivery de 4 md€ aujourd’hui, estimé à 10 Md€ dans 4 ans.

Jocelyn Olive

"Notre force chez Napaqaro se consolide en deux points : notre expérience de restaurateurs mais aussi les 600 emplacements de nos restaurants qui sont autant d’opportunités", Jocelyn Olive, CEO Napaqaro.

Des projets à l’échelle du groupe de 600 sites

Si le Président directeur général de Napaqaro indique vouloir bâtir une restauration de demain qui intègrera la livraison et les dark kitchens, sans négliger l’expérience dans les établissements, il y a fort à parier que le réseau qui compte 360 Buffalo Grill et 250 Courtepaille n’aient pas fini de déployer l’offre de restauration rapide livrée « Bun Meat Bun ». Sans vouloir lever davantage le voile sur ses projets, Jocelyn Olive confirme des évolutions à venir pour 2022 avec « des futures acquisitions qui confirmeront nos ambitions ». Ce qu'il précise en tout cas, c'est qu'il s'agira de dark kitchens intégrées aux restaurants et non pas de cuisines fantômes isolées qui rajoutent des coûts.  

Avec 50 millions de repas services chaque année, le groupe indique qu’aux côtés de ses 175 partenaires franchisés et ses 11 000 collaborateurs, il restera acteur majeur de la tradition comme de la disruption. 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (1)
Gravatar
Par Zori le 12/05/2022 à 15:27
Bonjour, effectivement l'offre à 10 € pour les menus semble très attractive.
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique