veggie étude the NPD Group Maria Bertoch
Tendances 2

Le Veggie, toujours plus 'bankable' en restauration!

9 Mars 2022 - 2371 vue(s)
Même si le segment reste marginal, la tendance végétarienne affiche une belle vitalité (+ 24 % en 5 ans) au sein d’un marché global de la restauration commerciale malmené depuis deux ans par la pandémie et les mesures de restriction qui l’ont accompagnée. Et les perspectives restent prometteuses alors qu’un quart des Français souhaitent réduire leur consommation de viande selon une enquête The NPD Group.  

Certes, les plats végétariens ne pèsent encore que 2 % du total des prises de repas en restauration commerciale. Il n’empêche, les restaurateurs ne pourront plus ignorer cette tendance qui affiche une croissance de 24 % sur les cinq dernières années. Et ce n’est pas le Covid qui a changé la donne, loin de là ! Dans un contexte global de recul (- 25% entre 2016 et 2021), la consommation de plats végétariens fait figure de bastion de résistance. « Les Français sont 26 % à souhaiter réduire leur consommation de viande et de poisson et cette volonté s’inscrit dans une prise de conscience écologique plus large. La tendance veggie s’impose ainsi comme une alternative de consommation idéale, à la croisée de plusieurs courants de pensée », analyse Maria Bertoch, experte Food Service au sein du cabinet. Même si le phénomène touche aujourd’hui tous les différents circuits de la RHD, la restauration rapide a un sérieux temps d’avance, concentrant à elle seule 65 % des commandes de plats sans viande ni poisson. La clef de ce succès, selon les experts du cabinet ? « Une offre diversifiée, tournée depuis quelques années vers la cuisine du monde et les tendances d’ailleurs. Sandwichs végans, poké bowls, soupes, wraps et burgers veggie : les plus gros acteurs du circuit proposent désormais une option végétarienne ». 

Les jeunes et les Franciliens sur-consommateurs

L’analyse des données du panel CREST de The NPD Group révèle une surconsommation des plats végétariens à la pause déjeuner. Ce taux de prise est dynamisé par la restauration rapide qui inclut bien souvent une déclinaison végétarienne dans ses formules repas. Sans surprise, l’offre végétarienne est pour le moment plus développée en Île-de-France qu’ailleurs dans l’Hexagone et séduit majoritairement les femmes. Autre indice d’une tendance qui monte, le succès plus soutenu au sein des jeunes générations. Les jeunes adultes (18-34 ans) consomment ainsi 52 % des plats veggie, alors qu’ils pèsent pour seulement 40 % des consommations totales du marché. Au-delà des frontières hexagonales, on observe la même volonté d’intégrer des habitudes plus végétariennes : 37 % des Allemands, 32 % des Italiens et 28 % des Espagnols souhaitent désormais réduire leur consommation de viande.

Article modifié le 10/03/2022 à 11 h 50.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique