Le snacking, un marché en hausse mais une dépense en baisse

29 Janvier 2014 - 5586 vue(s)

Avec un chiffre d’affaires de près de 45,86 md€, la vente au comptoir a gagné près de 1,78% entre 2012 et 2013 avec 7,236 mds de repas servis (+2,56%), selon les données publiées par GiraConseil pour le Sandwich & Snack Show qui se tient les 5 et 6 février 2014 à la porte de Versailles.

Selon le cabinet spécialisé, le segment représente aujourd’hui plus de la moitié des repas consommés en hors domicile en France (52,05%). Parmi les raisons de cette poussée continue : un taux de retour à domicile en France en baisse, une population en âge de consommer hors domicile qui progresse et une offre plus diversifiée et qualitative.

Si le marché de la restauration rapide VAC gagne du terrain, la dépense elle se contracte de 0,75% avec une moyenne de 6,33€ par repas, contre 6,39€ en 2012. Le consommateur est de plus en plus attentif à ses dépenses quel que soit le segment de restauration et le nombre d’items consommés diminue également. 

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique