Street Food  en Mouvement parade à Paris
0

Street Food en Mouvement parade à Paris

26 Mars 2014 - 3218 vue(s)

A l’occasion de sa première assemblée générale qui s’est tenue le 21 mars dernier et le passage de témoin à la tête de l’association de Thierry Marx à Kristin Frederick du camion qui fume,  Street Food en Mouvement en a profité pour faire un point sur son activité et ses projets. Après un an et demi d’activité, le groupe de passionnés qui avait réuni pour l’occasion adhérents et sympathisants n’a pas manqué de rappeler les actions déjà engagées et notamment le livre blanc, la mise en place d’une charte de qualité et la valorisation de l’association à l’occasion de nombreux rendez-vous, salons et manifestations publiques.

Thierry Marx qui reste président d’honneur a bien indiqué que la Street-food s’en sortira "si elle fait de la qualité" et qu’il compte bien organiser prochainement un grand festival dédié aux food-trucks. L’association a accueilli au sein de son conseil d’administration plusieurs acteurs du marché dont Sandra Brun ( camion El tacot) qui devient secrétaire générale mais aussi Cyril Dedieu (du camion Bugelski- deli comptoir) et Omar Abodib (restaurateur et organisateur d’évènements)

Parmi les grands chantiers à lancer, la nouvelle présidente a évoqué la nécessité de renforcer les garanties autour de l’hygiène par la mise en place d’autocontrôles . Dans une interview accordée à France Snacking, elle soulignait la nécessité de mettre en place des règles comparables à celles qui sont imposées aux restaurateurs traditionnels en matière de contrôles. « A nous de démontrer que notre activité est un format de restauration à part entière et qu’elle répond aux règlementations en matière d’hygiène. A travers une forme de certification volontaire, on rassurerait toutes les parties prenantes ».

Kristin Frederick a aussi insisté sur l’important travail de lobbying à engager auprès des pouvoirs publics dans des actions communes aux food-trucks. « Trop de barrières se lèvent sur notre route face à une règlementation inadaptée à notre activité nouvelle. Il nous faut faire corps et travailler avec l’administration et non contre ».

Cette première assemblée générale conduite dans une ambiance très conviviale s’est poursuivie sur le parvis devant le cinéma MK2 de la Grande Bibliothèque par des dégustations au sein des camions qui se sont ensuite lancés dans une grande parade. Une vingtaine de food-trucks a roulé en direction de la Bastille dans une procession pleine de joie et de bonne humeur. Un mouvement médiatique qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des parisiens sur une profession naissante en quête de reconnaissance.

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique