La restauration rapide, moteur de croissance au déjeuner
0

La restauration rapide, moteur de croissance au déjeuner

23 Septembre 2014 - 3479 vue(s)

Avec 24 millions de visites supplémentaires, + 1% par rapport à 2013, le déjeuner reste LA pause repas clé de la restauration, avance la toute dernière étude du cabinet NPD Group qui sonde chaque mois 14 000 consommateurs. Une bonne santé globale tirée surtout par la restauration rapide qui enregistre une augmentation de 2% des visites à l’heure du déjeuner alors que la restauration à table est en retrait de 1% sur ce créneau. Un dynamisme porté par les fast-foods, les sandwicheries et les supermarchés qui, selon Maria Bertoch, Industry Expert de la Division Foodservice Europe de NPD Group, répondent parfaitement aux attentes de rapidité, variété et prix du consommateur.

Pour le coup et contrairement à ses principaux voisins européens, les Français restent attachés à déjeuner à heure fixe puisque 90% prennent leur repas entre 12h et 14h dont 55% entre midi et 13h. Un phénomène très ancré même si davantage de réseaux servent toute la journée. Ils dépensent en moyenne 8,6€ pour un déjeuner à l’extérieur selon le circuit choisi. C’est 6€ en rapide, 14€ dans un restaurant classique.

 A 44%, les Français déjeunent à l’extérieur pour des raisons pratiques tandis qu’ils sont 32% à le faire pour le critère social ou de convivialité. Les visites en restauration rapide sont privilégiées par 32% des consommateurs seuls contre 8% en restauration à table.  De l’avis de Maria Bertoch, les solos qui sont de plus en plus nombreux restent une cible intéressante pour la restauration rapide.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique