Le Sirha révèle les 3 grandes tendances et les 6 territoires d’innovation 2015
0

Le Sirha révèle les 3 grandes tendances et les 6 territoires d’innovation 2015

10 Décembre 2014 - 5424 vue(s)

Le plaisir, la praticité et le bien-être sont les 3 grands moteurs d’innovation observés suite à l’analyse des 350 nouveautés qui seront présentées sur le Sirha du 24 au 28 janvier à Eurexpo (Lyon). Ces dernières ont été passées au crible par le cabinet Food Service Vision qui en a déduit 6 territoires d’innovation baptisés « Made in excellence/Sens Inédit », « Un-Expected Story/Sens Inédit », « Playfood/ Gourmandise décompléxée », « Optimum Support/Assistance Optimale », « Into the Green/Sacre du Vert » et « Heath-Ficiency/Effica-santé ».

La lecture qualitative et quantitative des innovations produits, boissons et équipements recensées par le cabinet spécialisé place le Plaisir comme principal monteur d’innovation avec 44% des nouveautés, devant la Praticité (34%) et le Bien-être (22%) qui enregistre la plus forte croissance par rapport au Sirha 2013 (+6).

 

Le Plaisir couvre 3 territoires d’innovation :

  • Un-Expected Story/Sens Inédit avec 16% des nouveautés alimentaires et équipements. On y trouve des associations inédites de territoires culinaires ou textures qui sont créées et sont transversales à la restauration à l’image du nouveau squeeze Cool’eaze de Daregal avec ses 8 crayons chromatiques et aromatiques ou encore côté équipement de la plancha glacée de la Chaudronnerie de l’Isère qui permet la création de glace d’un format liquide à solide. aux yeux des clients.
  • Made in Excellence regroupe 15% des nouveautés issues de terroirs d’exception, à l’origine ultra-localisée et sublimées par leur procédé de fabrication avec l’objectif de révéler l’essence des produits. C’est par exemple la crème de Yuzu du Coq Noir, le chocolat Valrhona né d’une 2e fermentation ou encore côté équipement du Fusio distribué par Eberhardt, un système de cuisson à plan incliné pour une cuisine spectacle sans extraction.
  • Playfood/Gourmandise décomplexée coiffe 13% des nouveautés qui passent par la transgression et tendent vers la gourmandise à l’image du très généreux Paris Doot’s de Coup de Pate, combiné Paris-Brest-Donut’s ou encore de l’éclair à la saveur « tarte Tatin » de Délifrance

La Praticité prend le nom d’Optimum Support/Assistance Optimale avec 34% des nouveautés dont l’objectif est de faire gagner toujours plus de temps, de rendement ou d’espace avec une cuisine remise au cœur de l’enjeu. Les produits-service sont proposés au juste degré d’élaboration pour éliminer les tâches inutiles tout en laissant au cuisinier toute sa créativité pour réaliser ses propres recettes dans la ligne du fait-maison. Parmi les innos : les cartouches surgelées de plats préparés en bocal de la Ferme de Loges ou encore le kit gourmet de la maison Masse avec ses mini-burgers ou encore pour les équipements l’Induc-Art by Adventys, un meuble de dressage avec plaque induction.

Le Bien-être se développe et se segmente autour de 2 terroirs

  • Into the Green/Sacre du Vert avec 12% des nouveautés remet la nature au centre comme source de confiance et de réassurance. L’objectif est une restauration toujours plus propre grâce à des produits « sans » ou des équipements qui consomment « moins », voire des produits naturels et/ou locaux. Par exemple : les Croc salé & Croc sucré en boîte tube de Goulibeur, l’Exose de sucre de raisin voire le Wastestar avec traitement de bio-déchets de Meiko
  • Health-Ficiency/Effica-Santé intègre 10% des produits et équipements palliatifs ou thérapeutiques pour booster la santé des convives et respecter toutes les pathologies. Les produits « sans gluten » explosent sur des tendances gourmandes tandis que les produits « riches en » ou « sans » vont plus loin dans leurs promesses comme les macarons cocktail sans sucre de Franck Deville, la gamme de pains sans gluten de Bridor

 

D’une manière plus transverse, les produits et les équipements encouragent ou accompagnent le restaurateur à trouver une réponse au décret sur le « fait maison » pour redonner plus de place à la créativité du cuisinier

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique