Pomme de pain
Communauté 26

Pomme de Pain met le cap sur la franchise et les 240 unités à 5 ans

16 Février 2022 - 2711 vue(s)
Alors qu’un nouveau concept devrait être dévoilé en août prochain, la chaîne de sandwicherie repart à l’offensive et veut accélérer sur le front de la franchise avec l'objectif de doubler son parc à 5 ans. Au menu de 2022, elle va forcer le trait sur les produits made in France et valoriser sa toute nouvelle collaboration avec Nastasia Lyard, une ex-candidate de Top Chef.

Être toujours dans l’ère du temps, inscrite dans l’innovation et aux premiers rangs de la restauration rapide à la française qui bouge, telles sont les ambitions de la chaîne de sandwicherie qui vient de lever une partie du voile de sa stratégie 2022. Pomme de Pain, jusque-là propriété du groupe Soufflet lui-même racheté par InVivo tout dernièrement, a certes beaucoup souffert en 2021, comme d’autres de la crise (- 50 % d’activité par rapport à son CA 2019 de référence de 60 M€ pour 120 unités), mais les perspectives de reprises sont bonnes et la chaîne se dit en ordre de bataille pour gagner des positions en misant plus que jamais, sur ses fondamentaux : la générosité, la simplicité et la gourmandise. Il faut dire que si la pandémie a été douloureuse pour les affaires, elle a permis à la nouvelle équipe mise en place par le DG de Pomme de Pain, Nicolas Papageorgopoulos, de conduire un gros travail d’introspection et de sourcing sur la qualité « produits » au même titre qu’elle a pu mûrir pendant 18 mois, un nouveau concept dont le lancement  a été quelque peu retardé par la pandémie, mais qui est prévu pour la fin de l’été prochain, en région parisienne.

"Les cycles conceptuels s’accélèrent avec une obligation posée aux marques de se réinventer régulièrement en se mettant à jour", Nicolas Papageorgopoulos.

Revendiquer sa francité

L’objectif de la chaîne est avant tout, et surtout, de miser sur ses forces et sa singularité : une enseigne de restauration rapide à la française, des sandwichs préparés à la commande, des cuissons ou encore un assemblage sur place de 80 % des recettes. Mais l’ambition a été aussi de travailler encore, et toujours plus sur le made in France et les AOP. Preuve en est, depuis quelques mois, 100 % du bœuf est de race Charolaise notamment celle de la recette phare du sandwich Grilladin, tout comme 100 % du porc est français. De même, la plupart des pains sandwichs sont issus de blés tricolores. Même finalité pour le poulet au 2e semestre 2022 alors que tous les ovoproduits seront eux aussi systématiquement du territoire, à horizon 2025-2026. Quant aux fromages Reblochon, Comté ou Parmesan, ils sont AOP.

Une ex-candidate Top Chef pour 3 produits d’hiver

La recherche de la qualité, Pomme de Pain l’a cultivée au fil du temps notamment à travers de multiples partenariats avec des cuisiniers et des chefs. On se souvient des créations originales et à l’esprit de voyage de Christophe Chevalier ou encore de l’étoilé Stéphane Pitré plus récemment. Place depuis le 8 février à la « globe foodeuse » Nastasia Lyard, ancienne candidate Top Chef 2020. « Nous avons souhaité collaborer avec une professionnelle qui partageait nos valeurs. C’est une rencontre humaine et elle a eu carte blanche pour ses créations », explique Anne Gravé, directrice marketing & achats de Pomme de Pain. Le premier épisode de ce partenariat 2022 (qui se poursuivra pour une collection été ainsi que de références de Noël en fin d’année), s’est traduit par la création de 3 recettes inspirées de l’histoire et de la vie de la cheffe-consultante, originaire d’Evian : le Burger Altitude, avec son Reblochon AOP, sa galette de pomme de terre, son steak haché de bœuf charolais et sa sauce barbecue, le hot dog Hors-piste, avec sa saucisse fumée de Savoie, ses oignons grillés, sa compotée d’oignons, son Reblochon AOP et sa sauce moutarde au miel ou encore pour finir, la Tartelette aux myrtilles du Lac. De quoi insuffler un vent de nouveauté dans l’offre durant quelques semaines (même si la marque n’a pas l’intention de changer un positionnement mass-market qu'elle revendique) mais aussi stimuler le buzz sur les réseaux sociaux notamment auprès des plus jeunes générations qui ne connaissent pas forcément très bien cette marque née en 1980.

Pomme de Pain. Stéphanie Lyard

Direction la franchise

Place donc aujourd'hui à l’accélération des ouvertures. Après 16 nouvelles adresses en 2021 dont 5 avec le pétrolier BP en France et le reste en Tunisie et au Maroc où la chaîne compte 28 unités, Pomme de Pain vise les 18 points de vente supplémentaires cette année.  « Surtout en franchise, explique Nicolas Papageorgopoulos avec des partenaires aussi passionnés que nous par la marque ». L’enseigne, encore très présente en région Ile-de-France, compte bien poursuivre son maillage du territoire tout en visant aussi un déploiement dans les pays du Maghreb tout comme sur d’autres continents, où dit-elle, de sérieux contacts ont été noués à l’exemple du Canada. Pour la chaîne qui vise au doublement de son parc à horizon 2027, l’idée est de miser surtout sur la franchise afin d’équilibrer un réseau constitué aujourd’hui de près de 80 % de restaurants en propre.  

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique