OFC Groupe Bertrand
Communauté 6

Exclu. OFC rejoint Groupe Bertrand qui renforce un peu plus encore, son empreinte digitale

20 Octobre 2022 - 4217 vue(s)
A quelques encablures du closing qui devrait entériner l’arrivée de Pitaya dans la galaxie Groupe Bertrand, il en est un autre qui vient tout juste d'y faire une entrée remarquée, à savoir The Original Food Court. La startup créée en 2020 par Adrien de Schompré, Gwenaël Robert et Grégory Nadjar, vient d’être rachetée par le n° 2 de la restauration en France.

Après un développement fulgurant et la mise en place d’un nouveau modèle disruptif de food court digital incarnant des marques physiques, OFC (The Original Food Court), lancé en 2020 vient d’être repris par le groupe d’Olivier Bertrand. Après une procédure éclaire de RJ, le 30 août, la startup va connaître un autre départ sous les couleurs du 2e restaurateur de France. Une nouvelle pièce maîtresse au sein du groupe français qui n’a cessé, depuis quelques mois, de faire évoluer ses ambitions et ses positions dans l’univers de la restauration rapide et du fast casual. 

Outre Burger King pour lequel il détient la masterfranchise en France depuis 2013, la crise sanitaire a produit une vraie accélération au sein du groupe Bertrand qui s’emploie à diversifier ses intérêts sur le segment prometteur et dynamique de la street food. Ce fut, pendant le confinement, la mise en place de la VAE et la livraison au sein de ses marques historiques notamment Hippopotamus ou encore Léon, puis, plus récemment, de la signature de la masterfranchise du britannique Itsu dans l’hexagone avant les négociations exclusives pour l’acquisition du groupe Pitaya dont le closing est proche. 

OFC, pour porter toutes les couleurs du groupe

A travers la reprise d’OFC, le groupe Bertrand va pouvoir capitaliser non seulement sur l’expertise pointue de deux entrepreneurs qui ont fait leurs preuves, Adrien de Schompré, ex-cofondateur de Sushi Shop et Gwenaël Robert qui rejoignent la maison « Bertrand » aux côtés de la plupart des collaborateurs de la startup, mais aussi récupérer, par là même, 5 antennes qui vont reprendre du service dans quelques semaines après rénovation. A savoir les sites OFC de Boulogne-Billancourt, Paris 16e, Levallois-Perret, Picpus et Lille. Exit donc, demain, les 18 marques jusqu’alors déployées par OFC (PNY, Matsuri, Bambu Kitchen, Frenchy to go, WAJ…), pour laisser place au portefeuille du Groupe Bertrand, riche de plus de 45 marques au sein de 6 divisions (Luxe, Restaurants parisiens, Grandes Brasseries Parisiennes, Restauration rapide & nomade, Enseignes & Réseaux ainsi que Concessions et événementiel). De quoi leur offrir un autre canal de distribution mais surtout, de gagner en agilité à la faveur d’un savoir-faire et d’outils technologiques éprouvés.

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique