Bagel Corner Kolor Blend
Communauté

Exclu. Bagel Corner annonce la couleur pour son nouveau concept très pop et très Kolor Blend

9 Février 2023 - 3875 vue(s)
Nom de code de la nouvelle communication de l'enseigne : #Kolorblend ! Un message et une stratégie tout en couleurs pour un nouveau concept remasterisé dorénavant customisable. Mûri depuis deux ans, il fait la part belle à la gourmandise, salée, avec des bagels repimpés, comme sucrée autour des donuts, freakshakes ultra-gourmands et boissons chaudes. Le flagship est attendu à Grenoble en avril et plus d’une dizaine de restaurants sont programmés en 2023.

Après une fin d’année 2022 qui a permis à la chaîne de 47 restaurants de retrouver des couleurs avec un CA finalement en croissance de 15 % à 12 M€ (+ 17 % pour la livraison), Bagel Corner vient de lever le voile, en exclusivité pour France Snacking, sur son nouveau concept attendu pour avril 2023. Première vitrine : un restaurant de 113 m², qui prendra position sur la fameuse place Grenette à Grenoble arborera tous les nouveaux marqueurs de l’enseigne qui passe un nouveau cap dans son identité visuelle, son logo, sa carte et son offre, le parcours client au même titre que l’aventure proposée à chaque licencié.

Un espace customisable

Dans une palette de 4 couleurs pastel, le licencié pourra composer son ambiance chromatique : le jaune, le bleu, le rose et le vert d’eau et choisir son format : restaurant classique, kiosque ou shop in shop. « L’idée est de laisser la liberté aux partenaires licenciés de s’approprier davantage leur établissement sur 3 dimensions : la façade, l’alcôve intérieure et les commodités », commente Michael Cohen, l’un des fondateurs de l’enseigne qui se réjouit de ce concept imaginé avec FA Studio Paris et l'agence Hyperealist, et de ce vent nouveau qui souffle sur la chaîne. Cet esprit coloré et pop se veut le reflet du dynamisme, de la joie, comme le virage que veut imprimer la marque dans cette période compliquée. Une nouvelle posture où les offres gourmandes Amazing Donuts et barista seront positionnées aux avant-postes des restaurants pour capter le chaland tandis que les bagels, produits iconiques de la chaîne, prendront place en  arrière-plan, dans un kiosque dédié. Autre changement majeur : le parcours clients digitalisé. En période de rush notamment, les clients seront invités à passer commande sur les bornes de commandes, posées à l’entrée des restaurants, sur comptoir. « De quoi fluidifier le trafic, absorber plus de personnes et, au passage, faire grimper le panier moyen », expliquent les dirigeants qui insistent au passage sur les très belles performances, notamment hors déjeuner, des restaurants ouverts toute la journée, sur les différents moments de consommation.

L’ultra-gourmandise comme leitmotiv

Si le cadre compte imprimer de nouvelles tonalités très peps, l’offre, elle aussi, va connaître quelques aménagements dont certains majeurs. Côté salé, si les 8 références vont être repimpées, 3 nouveaux bagels premiums signatures, encore plus gourmands dans leurs recettes, vont faire leur apparition pour répondre aux plus grandes faims à l’exemple du pastrami-œuf brouillé-cheddar et sauce BBQ au même titre que l’apparition de nouveaux accompagnements. Aux côtés des tortillas sauce cheddar et pommes de terre grenaille qui enregistrent de très bons taux de prise, on pourra compter aussi avec les Krousty'Pop, bouchées de râpé de pommes de terre croustillantes et les falafels. « Cette offre chaude, rendue possible grâce à la généralisation des fours à cuisson rapide, apporte une vraie activité additionnelle notamment en hiver », explique Jérémy Cerceau de Food Mood Consulting, qui accompagne l’enseigne depuis le début de cette aventure. C’est surtout sur le front sucré que l’enseigne enfonce le clou avec l’apparition, à sa carte des freakshakes, ces milk-shakes (proposés à près de 10 €), qui cumulent les superlatifs : ultra-généreux, ultra-gourmands coiffés d’un donuts, de toppings et de sauce dégoulinante, hyper instagrammables. Bref, de quoi faire le buzz autour d’une enseigne en renouveau qui compte bien le faire savoir dans une communication qui va monter en puissance jusqu’au salon de la franchise où elle présentera ses nouveaux attributs. Avec ce nouveau concept idéal pour les lieux à fort trafic et ouverts toute la journée, Bagel Corner compte bien optimiser l’activité des restaurants en visant une fourchette de 550 à 800 K€ de CA par an.

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique