Hey Pongo
FoodTech

Hey Pongo lève 5 M€ et lorgne sur l’Europe

14 Février 2023 - 3088 vue(s)
5 ans après sa création et maintenant avec une 3e levée de fonds, Hey Pongo a bien mûri et rêve de grandeur. Avec 5 M€ en série A recueillis, c’est un nouveau groupe de partenaires, conduit par le fonds Evolem, avec Techmind et Altavia Adventures qui entre au capital aux côtés de ses investisseurs historiques Frst & Angelsquare qui participent aussi à l’opération.

400 K€ pour sa première levée de fonds, puis 1 M€ en 2021 et aujourd’hui 5 M€, celui qui se présente comme « l’assistant marketing des commerçants », est parvenu, dans une période un peu tendue pour la tech, à lever un nouveau financement. Et non des moindres. « Une nouvelle étape pour notre startup qui compte aujourd’hui près de 2 000 points de vente équipés et qui triple son activité tous les ans depuis sa création », explique Ludwig Jamet, co-fondateur aux côtés de Nicolas Samir, tous deux rejoints plus récemment par Nora Barault, également en charge du marketing.

Au cœur de la data

Connaître les clients, mieux les fidéliser et simplifier les actions marketing, Hey Pongo s’est placé au cœur de l’écosystème digital des commerçants pour les aider à mieux collecter et activer l’ensemble des données de leurs clients. Histoire de transformer chaque visite quel que soit le canal (magasin, en ligne ou sur les médias sociaux), en une relation à long terme qui accroît leur visibilité et génère des revenus supplémentaires. Et ainsi reprendre le contrôle et, disons-le, une certaine indépendance vis-à-vis des plateformes de livraison qui aspirent la data, sans forcément la rendre. La solution Hey Pongo est aujourd’hui composée d’un ensemble de briques tech indépendantes mais complémentaires (fidélité, avis clients, click & collect, gestion des appels manqués, campagne marketing) qu’on peut activer selon ses besoins. Noir coffee shop, par exemple, a récolté pour ses 11 points de vente, plus de 1 000 numéros de téléphone dès sa première semaine de lancement. Les Fils à Maman ont redirigé 53 % de leurs appels manqués auprès de sa vingtaine de restaurants en France, vers leur module de réservation, générant 300 K€ de CA sur l’année. Plante pour tous a gagné en 6 mois, 30 000 clients sur sa base de données. Avec une courbe d’expérience acquise auprès des restaurateurs d’abord, dont Père & Fish, Spok, La Famille, Côme, Columbus, Pizza Hut, Fresh Burritos..., l’entreprise est aujourd’hui sortie du food service pour essaimer dans tous types de commerces et le retail.

"Hey Pongo se présente comme un booster de trafic en apportant plus de CA et plus de visibilié", Ludwig Jamet.

Transversalité et omnicanalité

A l’heure où le commerce joue l’omnicanalité, Hey Pongo s’enorgueillit d’apporter une réponse transversale et communicante en agrégeant, en qualifiant et en utilisant toutes les données sur tous les canaux de vente, offline comme online. « Notre solution est capable de reconnaître un client sur tous les canaux de vente et de consolider l’information pour la rendre disponible et activable sur tous les circuits », ajoute Ludwig qui, s’il se réjouit de compter parmi sa clientèle 60 % de restaurateurs, compte bien poursuivre sa conquête du marché, notamment du commerce. D’autres pays sont aussi dans le viseur en Europe où la startup compte bien, aussi, faire des étincelles. 

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique