Foodiz
Fournisseurs

Foodiz, une bannière commune pour des solutions repas qui misent sur l’ultra-fraîcheur

28 Juin 2023 - 6377 vue(s)
Jusque-là identifiées sous 2B’Fresh, Marco Polo Foods, Déli+ ou encore le petit Cuisinier, ces entités et leurs marques rattachées, vont aujourd’hui rayonner à la fois sous une bannière commune Foodiz mais aussi sous les noms Foodiz Solutions, Foodiz Fresh, Foodiz Déli et Foodiz Cuisine. Le PDG de l’entreprise spécialisée dans l’Asian food (mais pas que), Baptiste Bayart, voit grand. S’il veut doubler de taille à 5 ans en misant sur « l’ultra-fraîcheur », il compte bien s’appuyer notamment sur la RHD.

Peut-être avez-vous découvert et dégusté, dans un rayon de grande surface ou dans votre magasin de proximité, un plat Fresh Mood, Léontine ou une barquette Yedo, voire une recette du rayon traiteur frais en marque blanche (concoctée par Le Petit Cuisinier)! Ou alors, vous avez déjà placé dans votre caddie® un poké bowl, un onigiri, un bao ou quelques sushis sélectionnés au kiosque Happy Yummy ou Mon Chef Sushi (chez Auchan) ! Eh bien, si c’est le cas, vous avez consommé l’un des nombreux produits fabriqués par le groupe, récemment rebaptisé Foodiz et fondé en 2011 par Baptiste Bayart. Basé dans le nord de la France, l’entreprise pèse aujourd’hui 70 M€ de CA et a développé toute une expertise dans la création, la fabrication et la distribution de cuisines exotiques notamment asiatiques mais aussi d’inspiration méditerranéenne ou encore traditionnelle. L’ambition de son fondateur et de ses équipes : devenir le référent, en France comme en Europe, des solutions repas « ultra-fraîches », accessibles à tous et responsables.  

Foodiz

"Notre développement sera fondé sur les 3 valeurs qui animent l’entreprise : l’innovation avec déjà 50 nouveaux produits lancés depuis janvier 2023, la réassurance basée sur la confiance, la traçabilité et la fiabilité mais surtout l’humain placé au cœur de tous nos projets", Baptiste Bayart.

Des canaux renommés pour répondre à tous les besoins

Le groupe Foodiz, c’est donc aujourd’hui 3 sites, à Croix, Contres et Vitry-en-Artois et 4 entités renommées tout récemment Foodiz Solutions (ex-2B’Fresh) pour les produits Fresh Mood en livraison directe magasin de produit à DLC 5 jours (12,5 M€ de CA en 2022 en hausse de 13,6 %), Foodiz Fresh (ex-Marco Polo Food), rachetée en 2015  pour les produits MDD et sous marque Yedo, (43 M€ de CA – stable-), Foodiz Deli en lieu et place de Deli+ pour les corners à sushis Happy Yummy et Mon chef Sushi (6,2 M€ de CA en hausse de 67 %) et Foodiz Cuisine pour les produits RHD, le petit Cuisinier (15,3 M€ en hausse de 44,5 %). « Nos 4 circuits ont pour vocation de couvrir toutes les unités de besoin en matière de solutions repas ». Pour Foodiz Solutions et les produits signés Fresh Mood fabriqués tous les jours à l’atelier de Contres (Loir-et-Cher), le concept s’est imposé dès 2011 comme rupturiste avec une distribution directe magasins sous forme de dépôt-vente à DLC ultra courte (avec reprise des invendus). La logistique s’articule autour de livraisons bi-hebdomadaires pour les 1 300 magasins référencés, de sushis, woks et poké-bowls avec une flotte et 40 chauffeurs maison qui livrent sur le dernier kilomètre partout en France. « Ce sont 160 000 produits livrés tous les mois et une garantie d’ultra-fraîcheur », souligne Caroline Skorupinski, directrice des opérations du groupe. De son côté, Foodiz Fresh revendique le leadership du sushi industriel en France avec 95 % du marché en frais et ultra frais avec 650 000 sushis/jour et 60 000 barquettes qui partent quotidiennement sous la marque Yedo ou en MDD. De leur côté, les kiosques Happy Yummy lancés en 2015 (20 unités à ce jour en comptant ceux de Mon Chef Sushi, exclusivité Auchan) coiffés par l’entité Foodiz Deli, ambitionnent les 100 unités à 5 ans. Avec leur show cooking et leur offre snacking panasiatique transversale (de la barquette traditionnelle de sushi, au wok, assemblés sur place, en passant par les onigiri ou encore les baos), ces kiosques se positionnent comme alternative sérieuse et différenciante, aux corners des deux leaders de la catégorie. Sur 12 m² en moyenne, la marque qui s’occupe de la gestion opérationnelle de ces îlots, propose donc un large assortiment de produits. 

Foodiz

Foodiz Cuisine, au service de la RHD

Enfin, sous la bannière Foodiz Cuisine, Baptiste Bayard nourrit aussi de grandes ambitions puisque le site de Viry, qui produit pour le moment, surtout des produits pasteurisés signés le petit Cuisinier (70 recettes) ou encore Léontine (pour des recettes exotiques dont 2 végétariennes LS en barquette) , va progressivement migrer vers la fabrication des produits frais stabilisés (sous atmosphère à DLC de 10 jours). Avec plus de 300 recettes variées en portefeuille (plats préparés complets, accompagnements, appareils et sauces...), des produits en cup, barquette mono ou multi portion, une expertise de près de 35 ans, et la possibilité de concevoir à façon pour les acteurs de la restauration hors domicile (Foodiz Cuisine Pro), l’activité compte bien monter en puissance. D’autant qu’à travers les 3 technologies (ultra-frais, frais et frais pasteurisé), Foodiz Cuisine met à disposition des professionnels, toute une panoplie de recettes et de DLC (à 5, 10 et 30/45 jours) pour répondre à tous les usages.

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique