KFC
Communauté

Avec les Country Wings, le made in France poursuit son envol chez KFC

11 Octobre 2023 - 9343 vue(s)
Alors que le leader français du poulet frit affirme sa volonté de devenir le numéro 1 du fast-good français, sa directrice générale France, Isabelle Herman, annonce forcer le trait sur les approvisionnements locaux, le bien-être animal, la qualité nutritionnelle et l’amélioration de l’empreinte environnementale. Elle nous explique comment le lancement en édition limitée, des ailes de poulets français certifiées Label Rouge, constitue un signal fort.

Avec ses 347 restaurants français (743 M€ en 2022), le leader hexagonal du segment du poulet frit veut montrer patte blanche... dans sa stratégie d’approvisionnement alors que de nombreux acteurs picorent de plus en plus massivement hors de l’hexagone et de l’Europe pour lutter contre les hausses de coûts.  « Depuis nos prises de position et nos ambitions affichées sur l’amélioration de notre empreinte carbone tout comme sur le bien-être animal ou encore la qualité nutritionnelle de nos produits, nous renforçons nos engagements en faveur de l’élevage français », explique Isabelle Herman, DG France de KFC qui multiplie les signaux adressés au marché et ses clients en ce sens. Et le lancement, cette semaine, en opération spéciale jusqu’au 14 novembre, des nouvelles Country Wings, certifiées Label Rouge, en est une démonstration qui vient s’ajouter à des approvisionnements déjà à 47 % « made in France ». Cette nouvelle recette d’ailes de poulet aux saveurs douces et fumées, caramélisées avant cuisson (sans panure), vient ainsi compléter pour quelques semaines (et peut-être plus), l’offre. Elles  sont proposées par 3, par 7 (9,95 €) ou en buckets mixte avec des Hot Wings traditionnelles. Une manière, selon Isabelle Herman d’afficher la solidarité de la marque avec les éleveurs français et confirmer, au passage, ses avancées en matière de bien-être animal.

Un peu plus vert

Sur ce point d’ailleurs, KFC France vient de sortir la 4e édition de son tableau de suivi de près de six indicateurs de bien-être animal, conçu en partenariat avec l’association Compassion in World Farming. Et de souligner de nombreuses améliorations notamment sur les critères de densité d’élevage au mètre carré ou encore d’étourdissement atmosphérique en progression, sur ce dernier point, de 39 % par rapport à l’an dernier. « Alors que la pression sur les marges est forte et le contexte compliqué, nous poursuivons nos efforts et nos engagements pour évoluer vers plus de qualité, à tous les niveaux », rappelle la patronne de la chaîne qui multiplie aussi les initiatives en faveur de l’amélioration de son empreinte carbone, de la gamme de produits « verts » comme de la qualité nutritionnelle. Le Colonel Original Veggie à base d’un patty Quorn, équivalent végétarien à la recette classique du Colonel Original, aujourd’hui entré en fond de carte, représente 1/5e des ventes de burgers « Colonel ». Une offre veggie étendue d’ailleurs au Boxmaster. « Cette poussée de notre offre veggie répond aux attentes de nos clients au même titre que la transparence », ajoute Isabelle Herman qui souligne, au passage, la mise à disposition des clients du Nutriscore sur ses produits, dont 72 % sont notés A, B ou C".

KFC Country Wings

 

 

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique