Quick Frédéric Levacher
Communauté

Quick inaugure son 130e restaurant à Westfield-Les 4 Temps, 5 ans après l'avoir quitté

19 Janvier 2024 - 7004 vue(s)
La chaîne de restauration a souhaité marquer le coup, pour sa 130e ouverture opérée mi-décembre, célébrée le 18 janvier, dans le centre commercial Westfield-La Défense. C’est autour de nombreux invités de l’écosystème Quick, que Frédéric Levacher CEO pour la France, est revenu sur l’aventure de la marque et ses ambitions, notamment celle de doubler le parc à horizon 2026.

Le jour même de l’ouverture de son tout dernier restaurant lyonnais de 100 places au sein du centre commercial de La Part-Dieu, Frédéric Levacher, entouré de toute sa team, de ses franchisés (il y en a 52), de ses actionnaires, bailleurs, partenaires et amis, inaugurait l’un des derniers Quick ouvert dans le réseau, en succursale, situé dans le centre commercial Westfield-La Défense. Une célébration en forme de revanche, 5 ans après avoir quitté les 4 Temps en 2019 (elle y était depuis l’ouverture du centre en 1981), suite à la reprise de l’enseigne par le groupe Bertrand. La chaîne d’origine belge, aujourd’hui propriété de HIG Capital (depuis 2019), reprend position cette fois-ci, de l’autre côté du centre commercial, côté Dôme, niveau 3, sur le food court et la zone Mandarine, en lieu et place du Pret A Manger (c’était à l’époque la première adresse de l’enseigne britannique en France). Cette implantation constitue la 3e antenne de Quick sur ce quartier d’affaires de la Défense puisque l’enseigne avait déjà ouvert de manière assez discrète, comme le rappelle Adrien Teurlais sur son site d’information sur la zone Défense (www.defense-92.fr), à l’automne 2022, au sein du mini-food court Suprem du Cnit ou encore en dark kitchen avec Kitch’n Box.

Repartir de plus belle

Ce retour en force dans ce centre commercial historique avec ce restaurant de 89 places assises et 300 m², avec sa ligne de dix bornes de prise de commandes, illustre à plus grande échelle le come-back remarqué de l’enseigne dans le paysage de la restauration et des chaînes qui marquent des points (notamment celles halal). Comme le rappelait Frédéric Levacher, si Quick a en effet connu une période de turbulences, elle n’a jamais perdu le lien historique et affectif avec les Français. Ce qui explique, en partie, ce redémarrage en force à partir de 2021, quand elle a repris la parole, pour la centaine de restaurants français qui restaient, à l’époque, dans la corbeille. Outre sa collaboration avec les ambassadeurs Eric & Ramzy, dans une campagne TV pour sa nouvelle signature de marque « Le goût de se retrouver », elle a surtout réactivé sa politique d’innovations qui a toujours fait la force de l’enseigne (notamment avec les burgers gourmets « RemarQuables » avec le chef Norbert Tarayre, les Duo Burgers ou les burger événement, Quick s’est clairement relancé et modernisé, via notamment le nouveau programme de fidélité Qlub Quick.

Quick Levacher

"Mon ambition est de ramener Quick là où nous en étions, en m’appuyant sur une nouvelle équipe de développement dynamique", Frédéric Levacher.

Avec de très belles performances en 2023 ( + 20 % de CA vs 2022 et + 10 % en comparable avec 415 M€ de CA hors Bénélux), 18 ouvertures l'an dernier (son réseau était de 135 restaurants à fin décembre), une trentaine de restaurants de programmés pour 2024, l’objectif rappelé par le CEO de Quick est de ramener la marque, dans les territoires où elle est attendue. Un développement qui, s’il garde ce rythme, devrait dépasser la feuille de route qui prévoyait, à la reprise de la marque en 2021, de doubler le parc.

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique