Edenred
Communauté

Plus de 9 Français sur 10 vont se serrer la ceinture au restaurant en 2024

9 Avril 2024 - 1722 vue(s)
Avec un pouvoir d’achat mis à dure épreuve, les consommateurs arbitrent leurs dépenses notamment au restaurant. Selon le baromètre Food d’Edenred, 94 % des salariés français envisageraient d’y réduire leur dépense cette année.

Avec une inflation sur les produits de grande consommation qui enregistre une augmentation de 24,8 % sur les deux dernières années, bien plus que la hausse générale des prix, le budget des ménages a été fortement impacté. Selon le baromètre Food Edenred qui analyse chaque année les habitudes des salariés et les pratiques des restaurateurs autour de la pause déjeuner, la part de l’alimentation qui représentait en 2019 près de 13 % des dépenses d’un foyer européen est passé, pour 73 % des répondants, à plus de 20 % de leur budget mensuel. Et 80 % des personnes interrogées pensent que ces prix vont continuer d’augmenter. De quoi anticiper pour beaucoup, la diminution de leur pouvoir d’achat tout comme ses achats alimentaires pour 1 sondé sur 2.  

Les sorties au restaurant sanctionnées

La sanction est encore plus importante pour les sorties au restaurant, notamment pour les Français qui se situent largement au-dessus de la moyenne mondiale puisque 94 % anticipent une réduction de leurs dépenses en RHF. D’ailleurs, 1 restaurateur sur 2 interrogés dans le monde, affirme avoir déjà « perdu » des clients. Certains ont même jeté l’éponge. En France l’Umih annonce des faillites de restaurants passées de 13 232 en 2019, à 20 579 en 2022. Preuve que les arbitrages sont sévères, pour la première fois depuis la création de l’enquête, le prix devient le premier critère  pour choisir un restaurant en France pour 88 % des sondés. Interrogés sur le titre-restaurant en particulier, 89 % des salariés déclarent qu’ils perdraient du pouvoir d’achat sans des solutions pour leur déjeuner. 70 % affirment qu’ils iraient moins souvent aux restaurants s’ils n’avaient plus cette solution.

Des attentes alimentaires plus saines

L’édition 2023 de l’étude rappelle les attentes des salariés pour une alimentation saine et équilibrée pour 78 % qui y prête une attention particulière. 98 % des Français interrogés sont convaincus qu’une alimentation équilibrée contribue à un monde de vie sain et 70 % d’entre eux affirment que des indicateurs nutritionnels tels que le Nutriscore les aident à faire des choix plus sains. Autre trait marquant, l’intérêt croissant pour une alimentation végétarienne avec 42 % des personnes interrogées qui sont totalement d’accord avec l’idée d’une option végétarienne, voire végane. Message reçu par les restaurateurs, puisque 87 % des professionnels français proposent très régulièrement des options saines et équilibrées.

L'étude a été menée auprès de 47 000 salariés et plus de 1 600 restaurateurs dans 19 pays, à travers le monde dont 7 543 Français et 163 restaurateurs hexagonaux. 

Tags : Edenred
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique