Kristin Frederick et Frédéric Fedière, Palme d'Or 2013 de la restauration avec Le Camion qui fume

30 Janvier 2013 - 4272 vue(s)

Récompensés par leurs pairs dimanche 27 janvier de la Palme d’Or, en marge du Sirha, lors de la soirée des Palmes de la restauration by Leaders Club France, Kristin Frederick et Frédéric Fedière, qui ont lancé en 2011 le Camion qui fume à Paris et importé par la même des Etats-Unis le phénomène Food Trucks, ont livré leurs impressions et leurs projets à France Snacking.

France Snacking : Que représente à vos yeux cette palme d’Or de la restauration ?

Kristin Frederic : Après avoir été récompensés au Fooding en décembre 2012 et reconnus par l’univers de la gastronomie, c’est au tour des entrepreneurs et des restaurateurs du Leaders Club de nous distinguer cette fois-ci lors de cette superbe soirée au cours de laquelle d'autres concepts sympas ont été également présentés. Cette célébration nous honore autant qu’elle nous comble après ce premier volet d’une aventure commencée il y a cinq ans en France lorsque  je me lançais dans l’apprentissage de la cuisine, du bon geste et du bon goût à à l'école Ferrandi. Et puis, suite à une mauvaise expérience comme cliente dans une brasserie moyenne où j’ai dépensé trop cher pour manger quelque chose de médiocre, je me suis dit qu’il fallait mettre en place une proposition pour pouvoir déguster du bon pour pas cher. Sur le modèle de ce qui se passe aux US dans la rue, j’ai donc tenté l’aventure en France avec mon associé Frédéric en imaginant un camion dans lequel nous fabriquerions à la commande des burgers de très belle qualité. Nous nous sommes installés d'abord sur le marché de la place de la Madeleine où le succès a été immédiat puis sur d'autres espaces privés à Paris. Nous servons aujourd'hui plus de 400 clients par jour pour un chiffre d'affaires de près de 70 000 euros par mois. 

Quels sont vos projets ?

Nous avons commandé un nouveau camion qui nous sera livré début février tandis que celui actuel va partir en réparation puis être remis en service en mai. A ce moment là, nous aurons deux véhicules  et davantage de présence dans la capitale ou la petite couronne.  Nous allons bien sûr conserver notre marque qui est forte maintenant et un positionnement qui restera autour de 5 recettes de burgers cuisinés à la commande aux yeux des clients pour toujours plus de fraîcheur et de qualité. Nous allons aussi militer pour faire mieux accepter cette forme de commerce par les municipalité et continuer d'aider ceux qui nous en font le demande. Un autre projet est également enclenché autour des sandwichs chauds et autres pastramis new-Yorkais que nous servirons cette fois-ci dans le cadre d'un vrai restaurant en dur qui ouvrira dans le 11e arrondissement de Paris avant le mois d'avril. 

De gauche à droite : Kristin Frederik, Marie-Odile Fondeur, directrice général du Sirha et Frédéric Fédière lors de la remise de la Palme d'or. 

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique