Our revoit son décor et affine son positionnement
Communauté 0

Our revoit son décor et affine son positionnement

18 Janvier 2016 - 2220 vue(s)

C’est paré de nouveaux atours que vient de rouvrir le restaurant Our Saint Lazare, le concept Kebab de Damien Schmitz. Un relitfting sur le modèle de l’unité de la rue du Paradis à Paris (la 3e) inaugurée en septembre dernier. Exit l’esprit design, la décoration moderne et élégante qui avait inscrit le concept au lancement en 2009 dans un univers urbain féminin très marketé. Place dorénavant à des tons chauds, une présence importante du bois en habillage et dans le mobilier et de la pierre apparente. Un style pseudo industriel tout à fait dans la veine des quartiers branchés de New-York, comme Brooklyn. « Une mise en scène qui a pour objectif de faire de chaque restaurant, non seulement un endroit convivial et chaud dans lequel déguster un bon kebab mais surtout un lieu de destination non seulement le midi mais aussi le soir où la musique et l’éclairage se prêtent au jeu de l’after », explique Damien. Our, kebab chic est devenu aussi Our, kebab Gourmet. Une terminologie certes dans l’air du temps (le burger en use et abuse) mais également qui n'a pas dérogé à l’esprit d’origine du lieu où le bon est érigé en règle absolue. « Notre broche est montée chaque jour pour garantir une extrême fraîcheur avec des viandes marinées. Nos recettes ont été élaborées par des chefs, validées par des nutritionnistes et notre pain est réalisé par un boulanger ». L'esprit Gourmet était déjà là au démarrage, sauf que là, on le renvendique et on l'affiche. Un discours produit-ambiance qui place le concept davantage dans la catégorie casual. Damien envisage d'ailleurs sérieusement de mettre en place le service à la table pour le dîner. Si le modèle a quelques peu évolué depuis l’origine avec l’intégration d’une plancha et la présence dorénavant d’une seule broche par jour pour garantir la fraîcheur, l’esprit "Our" souffle toujours avec force dans les deux unités parisiennes comme dans celle nantaise ouverte en franchise avec Matthieu Carré en 2014. 

Pour l'heure Damien Schmitz vise un développement de son enseigne qu'il souhaiterait installer sur un espace plus vaste mais aussi avec d'autres partenaires franchisés. Pour l’heure, il mise aussi beaucoup sur l'activité livraison qu’il organise en propre dans la proximité des restaurants ou encore avec des spécialistes de l’activité comme Take Eat Easy, Foodora et Allo Resto.

snacking.fr- our-revoit-son-decor-et-affine-son-positionnement snacking.fr- our-revoit-son-decor-et-affine-son-positionnement

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique