Côté Sushi Emmanuel Taieb
Communauté 3

Coté Sushi multiplie les partenariats et met le cap sur le B2B

2 Octobre 2019 - 1252 vue(s)
Des partenariats réussis avec UberEats et Frichti, la construction d’un labo, l’implantation d'un kiosque à la gare de Lyon, le spécialiste de la cuisine Nikkei a multiplié en 2019 les initiatives en parallèle de son développement en centre-ville. Son ambition est de monter en puissance aussi en B2B et de poursuivre sur le chemin de l’innovation comme il vient de le faire avec la sortie de sa box Octobre Rose.

Atypique sur le marché avec son offre métissée japonaise et péruvienne, Côté Sushi (près de 25 M€ de CA en 2018 pour 26 restaurants) poursuit un développement prudent mais maîtrisé avec l’ouverture de 4 succursales cette année à Grenoble, Nîmes, Metz et Avignon en juin dernier et 3 à venir l’an prochain. 2019 aura été un cru particulièrement riche en projets, à commencer par le partenariat monté avec UberEats dans le cadre de la création de la marque virtuelle de poke bowl, Maison Poke. « Ce fut pour nous une belle opportunité d’apporter de l’activité additionnelle à nos restaurants simplement en touchant un autre public avec une offre différente, complémentaire et très tendance – le poké -  fabriquée par chaque restaurant », explique Emmanuel Taib, président fondateur de l’enseigne. Une collaboration fructueuse avec la plateforme d’intermédiation puisque l’activité devrait générer de l’ordre de 2 M€ de CA additionnel sur une année pleine.

Un laboratoire, pied à terre pour la livraison.

Dans le même temps, l’enseigne signait avec Retail & Connexions pour prendre position, pendant 6 mois, à Paris-Gare de Lyon avec un kiosque de 30 m² et une offre réduite mais représentative de son savoir-faire avec sushi, ceviche, domburi, chirashi…. Une opportunité qui se termine en novembre mais qui a démontré le très bon accueil de la marque, sur lieu de transport et fait naître des ambitions sur ce circuit. Ce challenge pour la chaîne, l’avait contraint à monter un laboratoire de 400 m², à Paris.

« Il nous fallait une place forte pour produire et alimenter non seulement le kiosque de la gare de Lyon mais aussi servir de point d’ancrage pour monter une dark kitchen pour la livraison ».

Bien lui en a pris de monter ce point de production car, dans la foulée, Emmanuel Taib signait un deal avec Frichti dans le cadre de la naissance d’une plateforme mutualisée qui propose un bouquet d’une douzaine d’enseignes urbaines dont Côté Sushi. « Une aventure audacieuse qui nous a challengés. Nous avons imaginé 5 recettes signées de notre griffe mais qui ne figurent pas à notre carte de restaurant pour éviter une cannibalisation de l'activité de nos propres établissements ». En trois mois, l’enseigne indique avoir écoulé, par ce canal, de l’ordre de 500 plateaux par jour.

Octobre rose, un plateau solidaire

Parce que la marque veut faire rimer développement avec innovation, elle récidive en ce mois d’octobre avec la sortie de son plateau Octobre Rose en collaboration avec la cheffe Marion Flipo, l’ex-sous-chef exécutif salé, du groupe Ladurée. Cette création inédite composée de 17 pièces aux inspirations nikkei compte, 8 Pinky roll imaginés par la cheffe à base de choux rouge, yuzu et graines de chia tout comme la salade October’s by Marion Flipo à base de choux mariné, de pomme granny, de jus de citron, huile de sésame, vinaigre de riz, noix et ciboulette. Mais il y aura aussi, dans ce coffret tout de rose vêtu, 6 fondants cheese et 2 sushi saumon et thon. Une nouvelle offre d’autant plus appréciable qu’elle est solidaire de la cause du cancer du sein et reversera 1 € sur chaque box vendue au prix de 16 €, du 1er au 31 octobre.

cote sushi octobre rose 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique