KFC Cédric Losdat à propos de la réouverture des restaurants en click and collect et en livraison snacking.fr
Communauté 1

#snackingunited. Cédric Losdat, KFC '50 % du réseau aujourd'hui en action avec une offre réduite'

30 Avril 2020 - 2042 vue(s)
A la barre de KFC France qui compte 267 restaurants dans l'Hexagone pour plus de 600 M€ de CA, Cédric Losdat est l'invité de "La Parole à..." sur snacking.fr. Avec près de 50 % du parc qui a rouvert en drive et en livraison, le patron du réseau donne son point de vue sur la crise et explique l'ensemble des dispositions prises par l'enseigne pour servir les clients et sécuriser ses collaborateurs. Tous les jeudis, KFC livre également des buckets à toutes les personnes en première ligne de la crise : personnels soignants, policiers, pompiers... Déjà plus de 15 000 tenders dégustés en 15 jours.

Que représente KFC en France et son actualité avant la crise ? 

KFC est une enseigne du Groupe Yum, groupe américain qui comprend également les enseignes Taco Bell, Pizza Hut et mais aussi plus récemment The Habit Burger. KFC est le spécialiste des vrais morceaux de poulets entiers cuisinés sur place dans nos restaurants. Notre recette secrète fait le succès de nos célèbres Bucket® à partager et nos burgers.

Depuis près de 30 ans, KFC a développé un lien fort avec ses clients. Aujourd’hui notre enseigne s’appuie sur un réseau de 267 restaurants partout en France et avec près de 600 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019, nous jouons pleinement le rôle d’acteur de référence parmi les enseignes alimentaires avec une croissance très dynamique. Nous avions 25 restaurants en prévision en 2020, 3 ont été ouverts avant confinement, un 4e est construit et va démarrer son activité et les autres seront lancés dans l'année avec une partie des ouvertures sans doute différée en début d'année prochaine. 

Comment avez-vous réagi aux annonces de nos gouvernants, les 15 et 16 mars et depuis ? 

Après les annonces du gouvernement et pour participer à l’effort collectif, nous avons pris la décision de fermer nos restaurants, services de drive et livraison compris. Fermer tout notre réseau du jour au lendemain est une décision à la fois évidente et douloureuse. Evidente puisqu’il s’agit d’assurer la santé de nos équipes et de nos clients. Cependant douloureuse, notre enseigne est en fait la somme de dizaines de business indépendants, à travers la France, qui sont nos franchisés ; c’est toujours eux que j’ai à l’esprit. Fermer le réseau implique de lourdes conséquences chez nos franchisés, prestataires, partenaires et fournisseurs qui travaillent pour KFC France. Les résultats sanitaires encourageants observés ces derniers jours soulignent que cette décision était essentielle pour faire face à la crise sanitaire.

Pourquoi fermer l’ensemble de vos enseignes alors que la restauration livrée et à emporter restaient de celles qui pouvaient fonctionner. Envisagez-vous d’en rouvrir certaines et de quelle manière ? 

Nous sommes une équipe responsable. Notre objectif n’était pas d’être les premiers à ouvrir mais d’ouvrir dans les meilleures conditions. Notre priorité est et sera toujours de préserver la santé de nos équipes. Rouvrir progressivement nos services de Drive et de livraison n’est pas une décision que nous avons prise à la légère. Elle a été décidée parce que nous avons la capacité de garantir l’application des règles sanitaires essentielles dans les restaurants concernés. Cette démarche s’est faite avec l’appui de médecins, d’experts en infectiologie de notre cabinet partenaire SPRIM et de notre cellule opérationnelle spécialement dédiée à l’accompagnement des restaurants pour garantir les mesures sanitaires recommandées par le gouvernement. Concrètement, nous avons testé dans une poignée de restaurants pilotes surtout en région parisienne, un dispositif visant à renforcer significativement les mesures sanitaires pour nos équipiers et nos clients. Une fois ce dispositif certifié par notre agence médicale et en étroite collaboration avec nos franchisés, nous avons relancé progressivement nos services de drive et de livraison à domicile pour répondre aux besoins de nos clients.

Aujourd’hui cette nouvelle organisation sanitaire s’applique dans les 140 restaurants qui ont rouvert leurs services sans contact de drive et de livraison, c’est-à-dire 50 % de notre parc. Cette nouvelle organisation sanitaire prévoit notamment que chaque matin, nos équipes sont formées aux “opérations sans contact et aux gestes barrières”. Nous avons par ailleurs mis en place un menu véritablement réduit pour simplifier nos opérations ; appliquer les gestes barrières dans une cuisine commerciale. S’ajoutent une expérience client sans contact au drive et en livraison à domicile, une préférence pour le paiement sans contact, une limitation du nombre d’employés en cuisine pour éviter les croisements, une fréquence augmentée du nettoyage des surfaces et le respect constant des gestes barrières et des distances minimum. Des masques ont été également mis à disposition de nos équipes et d’importantes commandes ont été effectuées. 

Quelles vont être vos dispositions par rapport aux bornes, après la réouverture alors que les consommateurs vont être rétifs à s’en servir ?

Il est encore trop tôt pour imaginer quel sera le fonctionnement précis des enseignes de restauration. Dans la même logique du respect des mesures sanitaires et d’une certification de notre agence partenaire, nous travaillons à plusieurs scénarios pour rouvrir la vente à emporter. Au sortir de la crise, nous suivrons évidemment attentivement les décisions du gouvernement, et notre activité s'inscrira pleinement dans ce cadre. 

Comment envisagez-vous cette sortie de crise ? La préparez-vous ?

Chaque franchisé a le choix d’ouvrir ou d’être fermé. Nous avons la chance d’entretenir une très bonne relation avec nos franchisés : c’est une relation de confiance et de long terme : être franchisé KFC c’est, pour beaucoup, l’histoire d’une vie. Comme vous pouvez l’imaginer, il est encore trop tôt pour mesurer l’impact de cette crise sur l’entreprise. Aujourd’hui comme demain, l’ambition très forte de l’entreprise restera inchangée. Notre plan de développement est intact, nous avons encore énormément d’opportunités d’implantations à travers la France. Le rythme des ouvertures sera peut-être ralenti dans l’immédiat le temps que nos franchisés recouvrent la crise. En revanche nous sommes confiants à moyen terme. Un des éléments clés sera la capacité des banques à soutenir la croissance à travers les prêts aux entreprises.

Vous avez lancé des initiatives solidaires à destination des soignants, des policiers, des pompiers, le jeudi. Pourquoi et pouvez-vous nous en dire plus ?

Parmi les valeurs qui font l’ADN de KFC depuis sa création, les notions de partage et de solidarité résonnent particulièrement aujourd’hui à travers une opération de solidarité mises en place à destination des personnes en première ligne. Si l'opération a été initiée par quelques franchisés en local, l'opération est maintenant coordonnées aux côtés d'une société pour assurer une logistique efficace. Tous les jeudis, nous offrons des seaux de buckets aux soignants dans les hôpitaux, aux commissariats, aux casernes de pompiers et aux personnels des EHPAD. Déjà plusieurs dizaines d’établissements ont pu bénéficier de l’opération de solidarité partout en France. Près de 1 000 buckets ont été distribués depuis 15 jours, soit entre 15 et 20 000 tenders dégustés. C’est une grande fierté pour tous les collaborateurs de pouvoir nous rendre utiles dans cette période difficile. 

En parallèle, parce que nous sommes préoccupés par la précarité alimentaire qui frappe même en temps de crise, nous avons fait le choix de venir en aide aux Banques Alimentaires avec un don de plus de 45 000 euros.

#snackingunited

#SnackingUnited : retrouvez toutes les actualités et interviews solidaires durant le coronavirus covid 19, les points de vue des experts de la restauration rapide et boulangère. #InSnackingWeTrust !

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique