Popote
Communauté 3

#LaBonneIdeeLivree. Compass fait sa Popote maison et mise sur 60 cantines-corners sans cuisine en 2021

22 Avril 2021 - 1673 vue(s)
Face à la crise et au télétravail qui a toutes les chances de s’installer durablement, la géographie du repas d’entreprise est en mouvement et les géants de la restauration collective préparent la transition. Chez Compass Group, on a conceptualisé son alternative au self, autour d’une nouvelle marque Popote proposée sous format cantines-corners pour le moment physique. Implantés au sein des entreprises, ces points de vente sont livrés tous les jours, depuis un labo central, de recettes maison. Déjà une trentaine d’antennes ont été ouvertes.

Alors que chez Sodexo et Elior, on a misé sur de la croissance externe en réponse à la nouvelle donne du marché et de la livraison, pour le premier en rachetant FoodChéri, pour le second en absorbant Nestor, Compass a pris le contre-pied en développant sa propre solution portée par le concept maison Popote et proposé aux entreprises clientes. Imaginé à l’été dernier, testé sur quelques pilotes, le projet n’a pas tardé à faire des adeptes dès la rentrée dernière et à se développer comme une trainée de poudre en Ile-de-France avec déjà 32 installations au compteur. Il faut dire que le concept avait tout pour plaire, explique le directeur des opérations, Pierre-Antoine Gallet qui a porté le projet : une solution flexible, voire alternative pour les entreprises, des plats mitonnés par des cuisiniers coiffés par le chef exécutive Romain Bouillet, à partir de produits frais et de saison. Mais surtout, avec des recettes fabriquées au sein d’un laboratoire de production mutualisé, situé à Courbevoie, et livrées tous les jours sur sites, selon les besoins. Exit donc la nécessité de fabriquer sur place pour disposer d’une solution de restauration de qualité et maison. « Contrairement à d’autres acteurs, nous nous sommes positionnés avant tout avec notre ADN de restaurateur et non en solution digitale », ajoute le responsable du projet. Ainsi, sur la base d’un menu hebdomadaire de 3 entrées, 5 plats et 2 desserts, les clients des entreprises peuvent, soit se déplacer sur l’espace Popote pour se servir, en libre-service, leurs plats proposés dans des bocaux en verre consignés coiffés d’un couvercle (pour le moment avec Green Go) et déjeuner sur place, soit retirer leur commande, en click & collect, après l'avoir choisie sur la plateforme maison foodi et sélectionné son créneau de retrait. « Le frigo connecté Popote est également un format possible pour les entreprises travaillant 7j/7 ou en horaires décalés, mais n’est pas une priorité pour l’instant », ajoute Pierre-Antoine Gallet qui ne souhaite pas des lieux déshumanisés mais leur préfère des espaces avec service via la présence physique de collaborateurs Popote.   

Popote

Popote, la cantine livrée… au restaurant

Sur les sites aujourd’hui équipés, Popote se présente donc principalement sous forme de corners animés par des équipes dédiées. Codifiée, la marque dispose de sa propre identité et de ses valeurs qui tournent autour de produits frais et de saison, issus autant que possible de productions locales et de circuit courts. Plusieurs partenariats ont d’ailleurs été signés en ce sens avec des producteurs d’Ile-de-France sur les fruits et légumes, les produits laitiers, viandes et produits boulangers. « Popote est un concept polymorphe et souple qui a vocation à s’adapter aux attentes des entreprises sur site qui souhaitent disposer d’une solution de restauration sur site mais sans cuisine ». Pour autant, l’offre n’a pas, pour l’instant en tout cas, vocation à être livrée au domicile des collaborateurs des entreprises qui peuvent néanmoins récupérer des plats pour chez eux, puisqu’ils sont à DLC 3 jours. Mais vu la qualité et l’originalité de cette offre, plutôt premium, proposée à prix d’une restauration d’entreprise classique, rien ne dit qu’elle n’évoluera pas demain, vers d’autres canaux de distribution.

"Nous avons voulu à travers cette offre, valoriser notre ADN de restaurateur et forcer le trait sur les produits 100 % frais, locaux et de saison mais aussi sur la variété", Pierre Antoine Gallet.

Gallet

Avec cette nouvelle offre, Compass dispose maintenant d’une restauration alternative, souple et vertueuse inscrite dans son époque qui vient astucieusement compléter son portefeuille de propositions en entreprise aux côtés d’Eurest, Exalt ou encore Millessence. 60 implantations sont visées pour 2021 en Ile-de-France, région qui devrait compter prochainement deux autres laboratoires de production face à la saturation de Courbevoie. La marque devrait aussi, dès 2022, s’installer en province. Mais chaque chose en son temps.

  • Corner Popote

    Corner Popote

  • Click & Collect Popote

    Click & Collect Popote

  • Frigo Popote

    Frigo Popote

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique