Smurfit Kappa mise sur l’explosion du e-commerce
Equipement, Techno & Service 4

Smurfit Kappa mise sur l’explosion du e-commerce

13 Juillet 2017 - 2079 vue(s)
Le fournisseur d’emballage entend bien profiter de perspectives de marché très favorables en France sur son pré-carré du carton ondulé. Des nouvelles formes de distribution telles que le drive au boom du e-commerce, l’entreprise d’origine irlandaise entend bien coller au plus près des modes de consommation en pleine révolution.

Présente à Paris la semaine dernière à l’occasion des journées « Packaging et Perspective » dont elle était l’organisatrice, la filiale française de Smurfit Kappa a fait le point sur l’état de santé et les perspectives d’un marché de l’emballage du carton ondulé dont elle est le premier producteur en France. Et si la dernière décennie avait été jugée « difficile », la nouvelle structuration du secteur semble annoncer des lendemains qui chantent…

Le digital, grâce au e-commerce, afin de répondre aux nouveaux besoins de consommation, levier de croissance du packaging alimentaire

Parmi les premiers vecteurs de relais de croissance cités par le board de la filiale française (5 500 employés dans l’Hexagone) : le développement des nouvelles formes de distribution. Ce sont par exemple les drives ou les points de collecte, sur-consommateurs d'emballages ! Mais aussi le développement de l'épicerie en ligne, secteur sur lequel Smurfit Kappa prévoit une forte hausse d’activité dans les années à venir, à hauteur de 40 M € d’ici 2026 contre seulement 3 M € aujourd’hui… De manière générale, c’est tout le secteur du e-commerce qui devrait booster l’activité. Si aujourd’hui le segment ne pèse encore que 4 % du marché ondulé, cette part devrait au moins doubler dans les 5 prochaines années.

« Notre premier vecteur de croissance dans les années à venir, c'est la santé retrouvée de l'industrie française », Jean-Christophe Bugeon, PDG de Smurfit Kappa France.

Dans un marché de l'emballage, dont la santé est parallèlement liée à la situation économique du pays, la confiance retrouvée des ménages et les projections de croissance pour l'année en cours incitent aussi à l'optimisme. En effet, en mai 2017, l’indicateur de confiance des consommateurs atteignait son plus haut niveau depuis 10 ans. « Notre premier vecteur de croissance dans les années à venir, c'est la santé retrouvée de l'industrie française », a ainsi insisté Jean-Christophe Bugeon, le PDG de Smurfit Kappa France, lors d’un point-presse organisé à l’occasion de ces journées « Packaging et Perspective » qui rassemblaient notamment nombre des clients français de l’industriel.

La chasse au vide, le grand défi, pour adapter l'emballage au plus près du produit

L’un des grands défis de l’entreprise, dont le siège est basé à Dublin en Irlande, résidera dans sa capacité à s'adapter aux impératifs d'emballages relatifs aux nouvelles manières de délivrer le produit aux clients. C’est la fameuse « chasse au vide» décrite par Gérard Mathieu, le directeur marketing et innovation de Smurfit Kappa : un enjeu considérable qui consiste à adapter l’emballage au plus près du produit.

Face à ce défi, l’industriel joue d'ailleurs le rôle de conseiller pour aider ses clients à choisir les systèmes les plus adaptés à leur activité. Les écrans tactiles présentés lors de l’événement la semaine dernière et offrant les tous derniers modules Masterclass développés par Smurfit Kappa France s’inscrivaient, d’ailleurs, en ce sens. Elles permettaient ainsi de synthétiser sous forme digitale tous les champs du possible en matière d’emballages selon différentes expertises produits et marchés, dont le e-commerce, la PLV(Publicité sur le Lieu de Vente) et l’emballage PAV (Prêt à Vendre).

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique