nicolas nouchi chd expert congrès du snacking
Événements 0

Congrès du Snacking 2021. #(Re)Naissance. Le Covid va redistribuer certains équilibres

11 Juin 2021 - 539 vue(s)
Le rendez-vous est donné à toute la filière de la restauration pour le Congrès du Snacking, le 29 juin à Paris. Alors que les restaurateurs ont pu enfin rouvrir leurs salles cette semaine, le spécialiste du cabinet CHD Expert Nicolas Nouchi analyse les impacts de la pandémie et se projette sur l'avenir de la consommation hors-domicile. Un bref avant-goût de ce qu'il détaillera et approfondira lors de cette 11e édition du Congrès du Snacking...

« Nous avions, au sein de CHD Expert, pour habitude dès le début de la crise de parler d’une nouvelle normalité, avec un chamboulement de certains comportements et de certains usages. S’il est vrai que le consommateur ne sera probablement plus tout à fait le même, la reprise devrait se partager entre un retour à la normale de certaines habitudes et une version exacerbée de certaines autres avec plus de digital, plus d’attentes sur la transparence, plus de premium, plus de livraison et de télétravail.

Sur ces bases, nos dernières études de septembre 2020, à l’heure où toute la restauration était opérationnelle sans restriction sauf la nuit, nous ont démontré que la donne alimentaire était totalement à l’inverse d’une période normale notamment au niveau des déjeuners et dîners aux 2 tiers consommés à domicile en 2020 ; ce qui a profité au retail et aux commerces alimentaires de proximité dont la GMS/proxi, les cavistes, les fromagers ou boulangers. Sur la restauration hors domicile, si la livraison a enregistré une croissance très forte, on a assisté à une déferlante burger. Avec un consommateur qui dit très fort vouloir retourner au restaurant, la reprise devrait être forte et supérieure à l’été dernier, partout en France.

De nouvelles formes de restauration qui auront le mot à dire...

Mais ensuite on peut se demander comment vont se dessiner les frontières entre chaque univers du snacking, des dark kitchens, des nouveaux acteurs entre le hors domicile et le retail (livraison de plats en kits, frigos connectés). Le consommateur va évidemment davantage exploiter le digital, commander en ligne, planifier un peu plus mais rester aussi très volatil entre tous les circuits qu’ils soient on the go, en livraison, au sein d’une marque virtuelle, d’un indépendant ou d’une grande enseigne. Tout dépendra aussi de la capacité de la restauration assise à reconquérir progressivement de la consommation sous toutes ses formes en simplifiant ses propositions et la rendant plus propice au nomadisme. Mais ne nous méprenons pas. Si le redémarrage du marché de la restauration à table, hors été, va être progressif avec un retour à la normale à horizon 2023 (on prévoit une perte sèche de plus de 15 000 établissements en fin d’année 2021), nous pensons que la concurrence se jouera davantage entre le hors domicile et la consommation à la maison qu’entre le snacking et la restauration à table."

 

Nicolas Nouchi, Global Market Research, CHD Expert

 

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique