bagel corner gregory clément rue de la boétie
Management & Franchise 4

Bagel Corner armé pour franchir le cap des 50 restaurants

23 Septembre 2019 - 1994 vue(s)
La chaîne spécialiste du bagel fondée par Grégory Clément, Michaël Cohen et Rachid Ez-Zaïdi, sur le point de franchir la barre des 50 points de vente, est à un carrefour de son développement. Après le rachat en début d’année des établissements tourangeaux Bagels & Coffees, puis la signature d’un partenariat avec le Village by CA, l’enseigne s’est dotée d’un nouveau centre de formation pour ses franchisés.

Bagel Corner a fait du chemin depuis l’ouverture du tout premier restaurant parisien en février 2011 près du campus de Jussieu. La tendance du bagel, ce petit pain en forme d’anneau qui a depuis été largement popularisé sur tous les segments de la restauration, n’était encore que balbutiante. Mais les trois amis fondateurs, Grégory Clément, Michaël Cohen et Rachid Ez-Zaïdi ont su depuis imposer leur savoir-faire. La chaîne, qui a réalisé l’an dernier un CA de 12,8 M€ sous enseigne, compte en effet déjà 44 restaurants ouverts et devraient boucler l’année à 55 unités ouvertes ou en cours de travaux. Le board de l’enseigne s’est désormais fixé un rythme de 10 à 12 ouvertures par an avec un objectif de 100 restaurants d’ici à fin 2024.

 

"La marque Bagel Corner est aujourd’hui reconnue et ce cap des 50 points de vente nous permet d’atteindre une taille appréciable et d’être encore plus sélectif sur la qualité de nos candidats franchisés et des emplacements n°1", confie d’ailleurs Grégory Clément, qui se dit convaincu d’atteindre son objectif fixé de 250 restaurants à terme en Europe.

Un centre de formation flambant neuf

Cette taille critique a amené les équipes de l’enseigne à se structurer différemment avec la mise en place de nouveaux process. Ainsi, les fondateurs ont-ils investi dans un tout nouveau centre de formation, posté rue de la Boétie, où l’environnement d’un restaurant a carrément été recréé pour permettre une immersion des futurs candidats à la franchise qui rejoindront le réseau. "De quoi améliorer encore davantage la formation de nos partenaires pour qu’ils soient tout de suite opérationnels", ajoute Grégory Clément. L’enseigne, qui avait racheté en début d’année les restaurants de l’enseigne tourangelle Bagels & Coffees pour les transformer en Bagel Corner, a connu un début d’année très dense avec des ouvertures successives à Toulouse Blagnac, Annecy, Bordeaux ou encore Amiens… En août, la chaîne a d’ailleurs signé 3 nouveaux candidats franchisés, portant le nombre total de candidats installés ou en recherche de locaux à 67... "Au-delà de la qualité de nos produits et de nos points de vente, notre succès réside dans une équation simple : la marque brute dégagée par nos partenaires franchisés, qui dépasse allègrement les 70 %".

 

Diversification, digitalisation et internationalisation

Par ailleurs, après avoir musclé encore davantage le comité stratégique qui accompagne l’enseigne et conseille les fondateurs – on y trouve des figures telles que Nicolas Riché (Columbus Café), Emmanuel Güth (ex Mezzo di Pasta), Francis Viriot (ex McDonald’s France), Thierry Rousset (ex Quick/ Burger King)… - Bagel Corner a conclu un partenariat avec le Village by CA Paris. La chaîne a ainsi ouvert un restaurant en juin dernier au sein de l’incubateur rue de la Boétie avec pignon sur rue pour servir notamment les 120 entreprises et 500 employés du site. Cette unité intègre les toutes dernières innovations de l’enseigne, à commencer par les bornes de commande qui ont également été testées dans le restaurant d’Annecy avant d’être dupliquées. Le design du point de vente a également été affiné pour gagner en luminosité, rendre les pains et sauces estampillées Bagel Corner beaucoup plus visibles, tout comme les offres complémentaires (Happy Veggie Story, offres boissons chaudes…). Enfin, après la Belgique où l’enseigne est déjà représentée, la tête de réseau continue de regarder hors des frontières de l’Hexagone avec la signature en juillet dernier d’une masterfranchise sur l’Ile de la Réunon et l’ambition d’ouvrir 4 à 5 restaurants là-bas.

 

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique