glovo levée de fonds restauration livrée dark kitchen supermarchés virtuels amazon
Management & Franchise 1

Foodtech : Glovo lève 150 M€ pour développer le supermarché virtuel et les dark kitchens

2 Janvier 2020 - 4310 vue(s)
Glovo, la startup espagnole de livraison à la demande, d’origine barcelonaise, vient de boucler l’année 2019 par une nouvelle levée de fonds de 150 millions d’euros. Elle accède au statut de « licorne », une valorisation basée sur les levées de fonds dépassant la barre des 1 milliard de dollars.

Où s’arrêtera Glovo ? La jeune entreprise de livraison à domicile, d’origine barcelonaise, n’en finit plus de multiplier les levées de fonds après l’annonce fin décembre d’une nouvelle opération de 150 millions de d’euros (169 millions de dollars). Après les 30 millions d’euros levés en octobre 2017, 115 millions à l’été 2018 et les 150 millions d’euros levés en avril dernier ( ! )), cette nouvelle levée d’envergure a été réalisée auprès, notamment, du fond souverain d’Abou Dhabi Mubadala. Créée en 2015, et présente en France depuis 2016, la startup Glovo accèderait au « statut de licorne […] devenant la seconde société en Espagne à dépasser 1 milliard d’euros de valorisation », pouvait-on lire dans le communiqué d’annonce (la première étant la plateforme de VTC Cabify). Ce terme de licorne est employé dans le secteur des nouvelles technologies pour les jeunes pousses, non cotées en Bourse, franchissant ce fameux seuil des 1 milliard de dollars de valorisation.

Cuisines fantômes et autres supermarchés virtuels en déploiement

Le fonds souverain d’Adu Dhabi a investi dans Glovo via un véhicule d’investissement de 400 millions de dollars annoncé courant 2019 pour soutenir les start-up européennes.  Il avait déjà investi dans plusieurs start-up de livraison à la demande (DoorDash aux USA, Rappi en Colombie) alors que Delivery Hero, Drake Enterprises, et Lakestar ont également participé, aux côtés de Mubadala, à ce nouveau tour de table. Les fonds doivent servir notamment à recruter 300 ingénieurs (informatiques) supplémentaires d’ici mi-2020 dans l’optique d’améliorer l’application et réduire le temps d’attente pour livreurs et clients. A noter que Glovo ne se limite pas seulement à la restauration livrée depuis des restaurants partenaires mais propose également à ses clients de pouvoir se faire livrer d’autres typologies de produits : épicerie, fleurs, médicaments… Ainsi Glovo avait signé un accord en juillet dernier avec Carrefour pour proposer les produits du distributeur français en livraison dans quatre pays. Glovo a également lancé ses fameux « Super Glovo », des supermarchés virtuels en forme d’entrepôts où l’entreprise stocke des produits d’épicerie et en assure la livraison en 20 minutes 24 heures sur 24. L’objectif est d’en ouvrir 100 d’ici à 2021, contre sept actuellement ouverts en Europe et Amérique Latine.  Enfin, dans la lignée des cuisines Deliveroo Editions et autres Dark Kitchen, Glovo entend miser sur son projet "Cook Room" déjà lancé en Espagne avec des restaurants, sans clients, dédiés uniquement à la préparation des plats dédiés à la livraison. 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Soutenez les restaurants avec San Pellegrino !
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique