Le « sans »… gluten et allergène a le vent en poupe
Tendances 0

Le « sans »… gluten et allergène a le vent en poupe

29 Janvier 2015 - 5626 vue(s)
Inscrits dans la tendance, les produits sans gluten et sans allergène poursuivent leur pénétration dans les rayons des grandes surfaces mais aussi en restauration.

+ 9% de croissance des ventes en 2016 en grande surface (à 215 M€) après un bon de 8% en 2014 comparable à celui de 2014, les produits pour allergiques et intolérants sont tendance selon les experts de Xerfi qui viennent de publier une étude sur le sujet et sur le potentiel de ce marché.  Les ventes des produits sans gluten ont doublé par rapport à 2013 suivis des laits délactosés (+10%) et des produits à base de soja qui sont en perte de vitesse.

Les industriels de l’agroalimentaire portent un intérêt grandissant à ce marché florissant, stimulé non seulement par une nouvelle cible demandeuse de consommateurs non allergiques mais aussi par l’arrivée de nouveaux entrants sur le marché (nationaux ou internationaux). Ce qui vient renforcer l’offre déjà existante (produits céréaliers) et émerger de nouvelles catégories de produits (par exemple, charcuterie et plats cuisinés sans gluten). Ainsi, Foodpartners a lancé sa marque sans gluten Chatka au rayon frais en juin 2013 et Herta et Fleury Michon développent leur gamme de jambon cuit sans gluten depuis 2012. Sur le segment du sans lactose, l’offre se diversifie également. Par exemple, Lactalis a développé en 2014 deux nouvelles références de boissons lactées, un café au lait (Matin Léger) et une boisson pour sportifs (Sportéus).

Les marques de distributeurs s’imposent également sur le marché des produits sans allergènes. Leclerc a lancé en 2013 sa gamme sans gluten (Chaque jour sans gluten), sur les pas de Carrefour et Casino en 2009-2010. Dans ce contexte de concurrence intra-sectorielle accrue, certains opérateurs misent sur la croissance externe, comme le groupe Léa Nature acquéreur de deux spécialistes du bio sans gluten en 2014 (Alpha Nutrition avec la marque Natine et Ekibio avec les marques Priméal, Le Pain des Fleurs et Ma Vie sans Gluten).

Selon Xerfi, si un effet de mode existe, pour autant les industriels agroalimentaires pourraient aussi trouver un relais de croissance dans la restauration hors foyer (RHF). Encore modeste, la demande pour des prestations adaptées en RHF est amenée à croître, en particulier dans la restauration collective. Ainsi, Fleury Michon a lancé en juin 2014 une offre d’une quinzaine de plats surgelés sans gluten à destination des hôpitaux et cliniques. La restauration commerciale s’y met également. Des boulangeries proposent des gammes sans gluten et des restaurants des plats sans allergènes.

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique