Food trucks, Paris lance un appel à propositions pour 40 emplacements
Tendances 2

Food trucks, Paris lance un appel à propositions pour 40 emplacements

15 Avril 2015 - 6037 vue(s)
Suite à une large consultation, la maire de Paris, Anne Hidalgo a créé 40 emplacements dans la capitale pour la cuisine de rue. Les postulants doivent faire acte de candidature entre le 15 avril et le 15 mai.

Ils en avaient rêvé, la maire de Paris Anne Hidalgo l’a fait : créer des emplacements pérennes pour la restauration de rue. Une aubaine pour tous ces entrepreneurs qui désespéraient de se voir éconduits aux portes de la Capitale.

Lors de ses vœux le 7 janvier dernier, Anne Hidalgo avait déjà exprimé sa volonté de créer une quarantaine d’emplacements. Après avoir confié une réflexion approfondie à son adjointe Olivia Polski aux côtés d’associations porteuses de bonnes pratiques comme le Cervia, les syndicats de la restauration, les fédérations et les acteurs du secteur ainsi que les maires d’arrondissement, il est apparu que la cuisine de rue devait être encouragée car elle contribue à l’animation de la Ville et à l’évolution des rythmes de vie. Mais elle devait aussi être encadrée par des règles d’hygiène, de traçabilité, de sécurité, de lisibilité et d’accessibilité prix, ceci dans le respect de l’environnement, de la gestion des déchets et de l’organisation cohérente de l’espace public.

La Direction du Développement Economique, de l’Emploi et de l’Enseignement Supérieur a sélectionné des lieux au regard de leur fréquentation et de l’offre de restauration déjà existante. Ces emplacements seront occupés alternativement, par plusieurs camions dans la semaine, sur les temps du déjeuner ou en soirée de manière à créer une offre variée. Les emplacements seront répartis en 3 catégories, au regard de la commercialité des voies. Un tarif fixe a été arrêté auquel s’ajoutera une part variable.

Les candidats seront invités à transmettre leur candidature du 15 avril au 15 mai, en présentant très précisément les aspects culinaires, environnementaux et économiques du projet. L’utilisation de produits issus de circuits courts ou de la filière bio, et de matériaux durables et réutilisables devra être pleinement intégrée et valorisée tout comme les camions devront s’insérer dans l’espace urbain de façon créative et esthétique.

Chaque camion devra choisir 1 ou 2 emplacements dans chacune des catégories, qu’ils pourront occuper un à deux jours par semaine uniquement.

Les premiers camions de restauration seront donc en place début juillet pour l’été.

En résumé, les critères d’attribution seront:

- la qualité des produits proposés, 
- le respect des normes environnementales et du plan pollution, 
- l’accessibilité des tarifs, 
- les aspects esthétiques des camions,
- un critère positif supplémentaire sera accordé aux projets portés par des entreprises sociales et solidaires.

 

» Consulter le projet de délibération relatif à la fixation des tarifs d'occupation temporaire du domaine public municipal des camions-restauration au format pdf 

Le Congrès du Snacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique