Les Français accrocs au bio
Tendances 3

Les Français accrocs au bio

27 Février 2017 - 2573 vue(s)
Les derniers chiffres du baromètre de l'Agence Bio/CSA font état d'un véritable engouement des Français pour les produits bio. La hausse sensible de la consommation a ainsi des répercussions sur l'ensemble de la filière.

Le bio continue d’essaimer en France et de convaincre de plus en plus de nos compatriotes. En effet, ceux-ci seraient près de 9 sur 10 (89 %) à en avoir consommé en 2016 et 69 % indiquent même en consommer au moins une fois par mois selon les chiffres du dernier baromètre Agence BIO/CSA. En 2003, à l’heure de la toute première édition de ce baromètre, les Français étaient à l’époque 46 % à ne jamais consommer de produits bio… Il faut dire qu’ils sont de plus en plus nombreux à accorder de l’importance à la préservation de l’environnement dans leurs actes d’achats (92 % aujourd’hui contre 67 % en 2017 ; + 3 points vs 2015). Parmi les critères qui orientent leur choix vers le bio, on retrouve un mode de consommation qui répond à leurs attentes avec une agriculture d’avenir, basée sur le respect de l’environnement, du bien-être animal, favorisant l’emploi et le développement territorial, souligne l’Agence Bio.

Des résultats qui dépassent les prévisions

Concrètement, tous circuits confondus (y compris restauration collective), les ventes de produits issus de l’agriculture biologique franchissent la barre des 7 Mds€ à fin 2016 contre seulement 5,76 Mds€ l’année précédente. Soit une croissance d’environ 20 % ! Qui dit mieux... ? Les magasins spécialisés enregistrent en particulier des hausses spectaculaires de leurs ventes, de l’ordre de + 25 %. Pour soutenir cette forte hausse de la demande, l’ensemble de la production bio se met en ordre de bataille avec une augmentation sensible du nombre d’opérateurs exerçant des activités bio sur le territoire  (+ 11,5 % à 47 185 opérateurs), et notamment des exploitants agricoles Bio (+ 12 % à 32 326). Plus de 1,5 millions d’hectares (+ 16 %) sont aujourd’hui engagés en bio (33 % en conversion) pour atteindre 5,7 % de la Surface Agricole Utile (SAU) en bio.

Des Français toujours plus demandeurs de bio

Les Français sont 73 % à espérer davantage de produits bio en grandes et moyennes surfaces, 48 % sur les marchés, 44 % chez les artisans.  Au-delà de ces points de vente traditionnels, les Français sont également en attente de Bio pour leur consommation extérieure : que ce soit dans les restaurants (80 %), les hôpitaux (77 %) ou les maisons de retraite (72 %). Plus d’1 Français sur 2 (54  %) voudrait aussi voir davantage de Bio dans les distributeurs automatiques. Quant aux parents, ils sont 9 sur 10 à être intéressés par une plus grande offre bio à l’école, tandis que les actifs sont près de 8 sur 10 à souhaiter des repas sur leur lieu de travail ou dans leur restaurant d’entreprise.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique