SSP remporte la première tranche de l’appel d’offres de la Gare Montparnasse
Tendances 12

SSP remporte la première tranche de l’appel d’offres de la Gare Montparnasse

26 Octobre 2017 - 6091 vue(s)
Beau succès pour le spécialiste de la restauration de concession qui a gagné le premier round de l’appel d’offres sur la 3e gare parisienne. 22 enseignes seront installées dans les 18 prochains mois dont certaines belles griffes.

Gérard d’Onofrio, DG de SSP a toutes les raisons d’être satisfait. SSP vient en effet de remporter la première phase d'appel d’offres lancée par la filiale de la foncière Altaréa, AltaMontparnasse et la SNCF via sa filiale Retail et Connexions. Un contrat qui court sur 9 ans et qui concerne 22 coques « restauration et alimentation » qui figuraient dans deux lots pour un CA estimé sur la période de plusieurs centaines de millions d’euros. « C’est une belle victoire pour SSP qui démontre sa capacité à construire une offre moderne constituée d’enseignes urbaines incarnant toute la diversité de la restauration », explique le DG de SSP à France Snacking. 

Pierre Hermé, Christophe Adam, Yann Couvreur au menu

Parmi la longue liste des enseignes qui figurent dans la corbeille, outre des opérateurs mass market comme Brioche Dorée, SSP a construit une belle brochette de marques qui oscillent entre des blockbusters tel Starbucks mais aussi de nombreuses signatures du fast-casual à l’image de YO! Sushi (déjà expérimenté avec succès à Roissy), Big Fernand, Clasico Argentino, Exki ou encore PeGast. Sur le volet de la distribution et du libre-service, ce sont Franprix version Mandarine et Carrefour façon Bon App’ qui prendront place à Montparnasse avec les tous derniers modèles de boutiques. La biscuiterie La Trinitaine arborera les couleurs de la Bretagne tandis que le très parisien Noglu, le nouveau concept de brioche Papa Boun de la rue Marie Stuart à Paris ou encore la Fabrique à Cookies bénéficieront eux aussi de leur premier emplacement en gare. Fort de sa capacité à construire des offres ad ’hoc et de nouer des partenariats, SSP mettra aussi en œuvre deux concepts de pâtisserie raffinée l’un développé avec Pierre Hermé, l’autre avec Yann Couvreur ainsi qu'une version adaptée de Dépot Légal, le tout nouveau restaurant avec service à table ouvert par Christophe Adam en juin dernier à Paris.

«  Ce projet nous fait passer un nouveau cap. C'est un grand défi humain et opérationnel pour SSP dans l’accompagnement des marques qui, pour la plupart, font leurs premiers pas sur site de transport et devront adapter leur offre pour vivre toute la journée».

Près de 100 marques en portefeuille

Avec cette vingtaine de nouvelles enseignes qui prendront place à Paris-Montparnasse, SSP enrichit son portefeuille qui compte dorénavant plus d’une centaine de marques. « La volonté de SSP est aujourd’hui de concentrer nos efforts sur les partenariats davantage que la mise en avant de nos marques propriétaires dont les concédants ne veulent plus », ajoute le directeur général de SSP France à la tête de plus de 200 points de vente en France pour un volume d’affaires sous enseigne de près de 280 M€ (dont Epigo) en 2017 (exercice clos en septembre). Un autre appel d'offres devrait être lancé l'an prochain. A l'issue des travaux, la gare devrait compter près d'une quarantaine de cellules de restauration. 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique