FEB Ifop sondage sur la consommation de pain en boulangerie durant le covid-19
Tendances 7

Au front, les boulangers accusent pourtant une perte d'activité de plus de 60 %

14 Avril 2020 - 8211 vue(s)
Malgré son statut de secteur prioritaire et l’afflux des premiers jours, si le secteur de la boulangerie garde une belle cote d’amour auprès des Français, pour autant il souffre fortement des effets de la crise du Covid-19 sur toutes ses activités avec un point noir sur la restauration boulangère. C'est le résultat d'un sondage Ifop-FEB.

Sur un périmètre de 172 points de vente sondés sur la 2e quinzaine de mars, le chiffres d’affaires global des entreprises interrogées est en retrait de près de 61,5 % et même de près de 78,5 % sur l’activité restauration boulangère à la suite à l’interdiction de consommer sur place, selon une enquête Ifop associée à un observatoire de vente en magasin. Si le pain est en chute de 29,7 %, la viennoiserie est en retrait de 68,8 % et la pâtisserie de 69,9 %. La Fédération des Entreprises de Boulangerie a souhaité à travers ce sondage interroger les Français sur leur perception des boulangeries et leurs nouvelles habitudes d’achat.

Ces chiffres témoignent des difficultés énormes traversées par notre secteur. Il nous fondra rebondir rapidement après cette crise. L’enjeu est colossal." Matthieu Labbé, délégué général de la FEB

Les Français reconnaissants de l'implication des boulangers

Au front, comme de nombreux secteurs d’activité face à la crise, les boulangeries recueillent la considération des Français qui, à 95 % trouvent qu’elles exercent courageusement leur activité dans ce contexte de crise. 93 % des sondés restent attachés à ces commerces pendant cette période et 96 % ont une bonne opinion d’eux et de leurs salariés. 9 sur 10 estiment que les boulangeries veillent bien, dans leurs magasins, au bon respect des gestes barrières.

Des nouveaux réflexes d’achat pour les consommateurs de pain durant le covid-19

Bonne nouvelle, les Français déclarent à 68 % manger autant de pain qu’avant le confinement (seuls 23 % en mangent moins). Pour autant, leur circuit d’achat évolue puisque les boulangeries ont perdu près de 10 points au profit notamment des GMS et superettes. De 61 %, ils sont passés à 52 %, la distribution passant de 5 % avant confinement à 10 % des sondés qui les fréquentent. La baguette reste le produit le plus consommés par 74 % des Français.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique