sondage serig opinionway déconfinement cafés bars restaurants CHR
Tendances 1

Les Français très impatients de retrouver leurs restaurants

28 Mai 2020 - 1022 vue(s)
Le Premier ministre Edouard Philippe devrait fixer ce jour le calendrier de réouverture des bars, cafés et restaurants à des propriétaires qui se languissent déjà depuis plusieurs semaines. Ils ne sont pas les seuls à en croire les résultats d’une étude Serig/OpinionWay, 84 % des Français affirmant vouloir se rendre dans ces établissements dès que possible.

C’est aujourd’hui, jeudi 28 mai, que le gouvernement devrait communiquer le planning de déconfinement des cafés, bars et restaurants qui doivent encore, pour le moment, se contenter d’une activité partielle de livraison ou vente à emporter. Si la date du 2 juin – aux dires de certaines organisations syndicales – semble se profiler pour les établissements placés dans les fameuses « zones vertes », qu’en sera-t-il pour ceux classés en « zone rouge » ? Le suspense devrait être levé cet après-midi sur les coups de 17 h. En attendant, reste à savoir si les clients seront au rendez-vous dans des conditions qui auront forcément évolué. L’enquête, réalisée par OpinionWay pour l’éditeur de logiciels Serig entre le 18 et le 19 mai dernier auprès d’un millier de Français, laisse en tout cas transparaître une certaine impatience des Français à retrouver leur sortie au bar ou au resto. Ils sont ainsi 84 % à indiquer vouloir fréquenter de nouveau ces établissements, et ce dès leur réouverture. Et si 28 % comptent tout de même s’y rendre moins souvent qu’avant la pandémie, au contraire 13 % des sondés envisagent de rattraper le temps perdu en fréquentant ces lieux encore davantage.

« Au lancement de cette étude, nous nous attendions à plus de réserves. Mais, ce sondage révèle que l’art de vivre à la française est plus fort que les incertitudes liées à cette crise sanitaire. Les Français sont impatients à l’idée de refréquenter leurs lieux de vie », s’enthousiasme Frédéric Fontanet, Directeur Général de Serig Informatique.

Des budgets sorties impactés

Ainsi, 75 % des Français avouent que leurs sorties pour consommer au restaurant leur manquent, ce ratio grimpant même à 83 % en région parisienne. Les cafés et bars manquent quant à eux à 47 % des Français, et même 58 % des franciliens. Il est intéressant de noter un réel mouvement de soutien à un secteur qui a été très lourdement impacté par cette crise sans précédent. 30 % ses sondés ont en effet déjà participé à une collecte pour aider un café, bar ou restaurant, ou pourraient le faire dans les semaines à venir. Et parmi ceux qui souhaitent fréquenter encore davantage ces lieux de vie durant l’été, 58 % revendiquent une motivation à soutenir économiquement le secteur. Mais globalement, face aux incertitudes économiques, les sondés font part d’une attitude de prudence quant à la gestion de leur budget sorties sur la période estivale. Si leurs dépenses mensuelles aux cafés ou bars pourraient augmenter de 10 %, passant de 20 € à 22 € par mois, ils envisagent de faire des coupes franches dans leur budget restaurant, qui passerait de 74 € à 63 € mensuels (- 15 %). Moins réjouissant donc pour les restaurateurs, qui devront donc trouver de nouvelles armes pour contrer cette baisse...

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique