Le groupe Pomona en passe de racheter DGF et vise la boulangerie patisserie
Tendances 9

Le groupe Pomona en passe de racheter DGF

18 Mars 2021 - 9123 vue(s)
La recomposition de l’univers de la distribution alimentaire se poursuit avec l’annonce de l’entrée en négociation exclusive du groupe Pomona pour le rachat de DGF. A travers cette reprise, le groupe dirigé par Eric Dumont triplerait presque du même coup l’activité de sa branche BVP, Délice et Création.

C’est un bon de 177 % que réaliserait, en proforma, l'activité BVP du groupe si cette opération se concrétisait ! Une belle prise pour Pomona (4,1 md€ de CA en 2019), et plus particulièrement pour l’un de ses 6 réseaux en France, Délice et Création qui bondirait d’un CA de 130 M€ (2020) à 330 M€. DGF annonce, en effet, un CA France et étranger de l'ordre de 200 M€. A travers un communiqué, les actionnaires du groupe DGF, et plus particulièrement le fonds 21 Invest France, annoncent être entrés en négociation exclusive avec le Groupe Pomona

Un poids lourd dans la boulangerie-pâtisserie

Si Délice et Création avait clairement annoncé la couleur et sa volonté de poursuivre son déploiement après la reprise en 2018 de Prodélice (ce qui portait le réseau à 8 succursales en France), on ne s’attendait pas à un tel coup de théâtre. Spécialisé dans la distribution de fourniture de matières premières et de produits surgelés finis et semi-finis pour la boulangerie-pâtisserie, DGF est aujourd’hui implanté en France et dans 80 pays. Acteur majeur et partenaire des Chefs et des artisans boulangers-pâtissiers depuis 1986, l’entreprise coiffe deux marques : DGF et Four à Idées.

"Cette opération constituerait pour DGF une formidable opportunité d’intégrer l’un des leaders de la distribution B2B et de profiter ainsi de nombreuses synergies", Stéphane Corthier, président du groupe DGF.

De son côté, Délice et Création, comme le rappelait son directeur général Grégoire Guillemin, a la force d’être adossé à un groupe puissant tout en étant un vrai spécialiste de sa catégorie avec 8 antennes en France et près de 400 collaborateurs. "Cette consolidation est logique", explique François Blouin, expert de la distribution et président de Food Service Vision. "Le groupe Pomona avait montré des ambitions fortes sur le marché de la BVP en réussissant le développement de Délice et Création. Le rachat, s'il se confirme, va permettre au groupe d'accélerer sa prise de parts de marché sur ce segment qui est  aujourd'hui le plus résistant dans la crise. C'est un mouvement naturel et une accélération stratégique pertinente".

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique