Jérôme Tafani
Tendances 1

Jérôme Tafani, président par intérim du Snarr, suite au départ d’Alexis Bourdon

11 Janvier 2022 - 1808 vue(s)
Le départ d’Alexis Bourdon de McDonald’s France a mis fin à son mandat, au sein du Conseil d’Administration du Snarr. C’est l’un des deux vice-présidents, Jérôme Tafani, qui assurera l’intérim, jusqu’à l’élection du prochain président, par le Conseil d’Administration dans les prochaines semaines.

« Nous sommes profondément émus par le départ d’Alexis, que nous regrettons. Et, forts de ses mots, nous nous mobilisons pour continuer collectivement à donner à la restauration rapide française, ses lettres de noblesse. Au nom du Conseil d’administration, des adhérents et de l’équipe du Snarr, nous voulons lui témoigner notre profonde gratitude et lui souhaitons, pleine réussite dans ses prochaines missions ». Ces quelques mots de Jérôme Tafani, qui vient de reprendre la présidence par intérim du Snarr, font suite au départ de McDonald's, pour le moins rapide, d’Alexis Bourdon, qui comme nous l’annoncions ce week-end, a, par là-même, démissionné de son portefeuille de président du Snarr.

Nommé pour la 5e fois à la tête du Syndicat de l’Alimentation et de la Restauration Rapide en juin dernier, ses mandats successifs, comme l’écrit le Snarr dans un communiqué, ont été marqués par son souhait de mobiliser le secteur de la restauration rapide pour répondre aux impératifs liés à la transition écologique et à la poursuite des démarches de modernisation de la branche en matière d’emploi et de formation.

8 années de mobilisation

Pendant ses mandatures, le syndicat s’est considérablement renforcé et structuré. Afin de favoriser son attractivité, Alexis Bourdon s’est employé à entretenir une proximité particulière avec les adhérents et les autres filières alimentaires et a mis en valeur les contributions des différentes commissions du syndicat. Le nombre d’adhérents (incluant les enseignes et leurs franchisés) a bondi de près de 50 % entre 2015 et 2021 et de nombreuses enseignes de restauration rapide ont rejoint le syndicat au cours des deux dernières années. Et pour cause, la crise a mis en lumière, le rôle fondamental joué par les organisations professionnelles pendant la pandémie et l’ex-patron des finances de McDonald’s France s’est fortement investi dans la défense des intérêts des adhérents lors des discussions avec les pouvoirs publics, dans la crise sanitaire tout comme dans la représentation du syndicat au sein des organisations interprofessionnelles. Parmi les mots forts, prononcés par Alexis Bourdon lors de la dernière AG, on pourra retenir le cap fixé à la branche : « Nous saurons apprendre du passé pour mieux anticiper l’avenir (), utiliser notre force collective pour que la restauration rapide surmonte cette épreuve et demeure au cœur des envies des Français. Nous affichons aujourd’hui notre volonté de retour à la croissance, en réinventant nos concepts, en nous adaptant aux nouvelles attentes ».

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique