Le FoodTweet #15 : êtes-vous prêt à la sobriété pour la rentrée 2022 en restauration ?
Management & Franchise 6

Le FoodTweet #15 : êtes-vous prêt à la sobriété pour la rentrée 2022 en restauration ?

24 Août 2022 - 1686 vue(s)
Ça s’est passé sur Twitter cet été, et, si vous étiez en vacances ou bien trop occupé à servir vos clients, ces informations qui agitent le foodsystem vous ont peut-être échappé… Alors, le temps d'avaler un café, réalisez votre veille prospective grâce à France Snacking ! Bonne rentrée 2022 ! #InSnackingWeTrust !

Si vous souhaitez que ces informations viennent à vous immédiatement, suivez France Snacking sur Twitter et, bonne nouvelle, elles vous parviendront dès leur diffusion si vous activez les notifications (bouton à gauche de suivre/suivi) ! France Snacking is social !

#1 | Comment donner l’impulsion pour une sobriété collective, efficace et aller au-delà des symboles ?

Comment réduire nos consommations au-delà des petits gestes quotidiens, utiles mais insuffisants, qui sont à la portée de tous?? La sobriété énergétique doit devenir un projet collectif, mis en œuvre rapidement, avec des mesures réalistes, qui tiennent compte des inégalités et évitent l’exclusion des ménages les plus modestes. Risque de pénurie de gaz en cas de grand froid, prix délirants à la pompe ou risque élevé de coupures d’électricité pour cet hiver : plus personne ne peut désormais ignorer l’ampleur de la crise énergétique à laquelle nous sommes confrontés. La période de chauffe de cet hiver pourrait être fatale pour bon nombre d’entreprises et mettre notre modèle de cohésion sociale à rude épreuve. Dans ce contexte à hauts risques et compte tenu du peu de temps imparti pour trouver des solutions, un concept autrefois honni par certains devient désormais à la mode : la sobriété. Assimilée, souvent à tort, à la décroissance ou “un retour à la bougie”, la sobriété sera en effet nécessaire pour diminuer nos consommations énergétiques et faire collectivement face au choc énergétique que nous sommes déjà en train de subir. L’urgence de la situation appelle toutefois au sérieux et à l’exemplarité : l’appel à ce type d’éco-gestes ne pourra être effectif si des consommations énergétiques superflues (éclairages la nuit, panneaux publicitaires lumineux, climatisation des portes ouvertes dans certaines enseignes…) perdurent et donnent l’impression que seuls les particuliers, et surtout les plus précaires, doivent porter l’effort. Alors que la saison estivale bat toujours son plein en CHR, les équipes opérationnelles, les décisionnaires, les marketeurs… doivent déjà penser à cette transition énergétique qui est en train de se mettre en place pour aborder la rentrée en toute sobriété… Le think tank Terra Nova, progressiste et indépendant ayant pour but de produire et diffuser des solutions politiques innovantes en France et en Europe, dresse un état des bonnes pratiques à engager pour essayer d’y parvenir…

 

#2 | Billiv, la start-up qui dématérialise le ticket de caisse de façon écoresponsable, lève 1,3 million d'euros

Qui ne s'est jamais retrouvé avec un ticket long comme le bras pour le simple achat d'un burger ? Des bouts de papier qui viennent ensuite inonder le fond de nos poches et de nos sacs à main et qui iront vraisemblablement gonfler la poubelle des ordures ménagères car ces tickets ne sont que très rarement recyclables. C'est pour faire face à ce problème que Billiv a lancé, en mai 2022, sa solution de dématérialisation de tickets de caisse éco responsables. Le fonctionnement est simple : si vous souhaitez acheter un article, quasiment rien ne change, la caissière ne vous tendra plus le ticket de caisse mais vous fera flasher, à l'aide de votre smartphone, le QR code sur l'écran de la caisse. Là, vous aurez accès à un espace stockant tous vos tickets de caisse. Précision utile : ni téléchargement d'application ni inscription ne sont nécessaires. Alors que Billiv propose ce service depuis seulement un trimestre, la jeune pousse annonce une levée de fonds de 1,3 million d'euros. Pour collecter cette somme, la start-up est passée par le fonds d'investissement Asterion. Pour rappel, l’impression systématique des tickets de caisse, des reçus de carte bancaire, à partir de janvier 2023… c’est fini ! Loi antigaspi AGEC.

#3 | McDonald's Espagne souhaite aider les agriculteurs et les éleveurs dont les fermes ont été dévastées par le feu en lançant un burger symbolique

Dans l’est de l’Espagne, des fermes de la province de Valence ont péri la semaine dernière dans l’un des incendies les plus drastiques de l’année. En effet, le feu de forêt a emporté 20 000 hectares de terrain. Il a persisté pendant des jours et a provoqué le déploiement de 35 avions. Pour soutenir les agriculteurs, McDonald’s Espagne a lancé des burgers inexistants… McDonald’s en Espagne commémore maintenant les agriculteurs et les éleveurs. Et pour cause, certains font partie intégrante de sa chaîne d’approvisionnement. Et les moyens de subsistance ont été dévastés par l’incendie ! Ainsi, la chaîne de restauration rapide a lancé un hamburger symbolique afin de reverser aux agriculteurs les fonds récoltés. Pour seulement 1 euro, les clients pourront commander l’inexistant «Hamburger qui ne pouvait pas être» dans les établissements pendant les trois prochaines semaines. Au lieu de nourrir les clients, ce montant sera utilisé pour payer une partie de la récolte perdue des travailleurs agricoles touchés.


#4 | Que signifie la « nouvelle mission » de Shake Shack : 'Stand For Something Good' ? 

Alors que l’enseigne s’est concentrée jusqu’alors sur l’amélioration de l’impact de son packaging, Shake Shack étend encore ses efforts environnementaux en se concentrant à long terme sur la réduction de son empreinte carbone globale. L'année dernière, la marque a suivi et déclaré pour la première fois l'ensemble de ses émissions de carbone dans le champ d'application 1 (émissions directes provenant de sources détenues ou contrôlées) et le champ d'application 2 (émissions indirectes associées à l'achat d'électricité, de vapeur, de chaleur ou de refroidissement). Alors que la chaîne a construit son premier emplacement avec des panneaux solaires il y a plus de 10 ans en 2012, les données de ce suivi de 2021 ont motivé un investissement plus important dans la réduction de la production de carbone. En 2022, au moins un nouveau Shake Shack recevra des panneaux solaires, et des unités supplémentaires (en particulier de nouveaux magasins) seront évaluées pour leur compatibilité avec les panneaux. Comme c'est le cas avec le plan de développement durable global de la marque, le plan d'action de Shake Shack en matière d'énergie renouvelable est en couches et s'étend au-delà des panneaux solaires. En 2021, 30 % des nouvelles unités ont réalisé une réduction de 20 % d'une année sur l'autre de la consommation d'énergie du système d'évacuation de la cuisine après que la marque ait travaillé avec les fabricants pour ajouter des panneaux latéraux du sol au plafond autour des hottes de cuisine, contenant des zones de cuisson et augmentant l'efficacité des hottes aspirantes. Et l'approche hétérogène de la marque en matière de durabilité ne laisse rien de côté. Au fur et à mesure que de nouveaux domaines d'amélioration sont révélés, Shake Shack prévoit de continuer à réagir même, selon Smith, en recherchant des approches en développement telles que l'applicabilité de l'énergie thermique géothermique à l'environnement du restaurant.

#5 Que faut-il attendre du e-commerce dans le futur ?

La croissance de l'utilisation des canaux de e-commerce électronique par les consommateurs s'est normalisée, et la prochaine phase de croissance nécessitera de surmonter les frictions en ligne et de livraison grâce à la professionnalisation des acteurs. Dans le contexte actuel où les acheteurs réduisent leurs dépenses en raison de l'inflation, il va devenir plus difficile de faire ‘comme avant’ et de poursuivre ses investissements marketing et stratégiques alors que la concurrence fait rage sur la toile. Expérience client lors de la prise de commande, de la livraison, SAV… autant de nouvelles pistes à explorer pour continuer à progresser et que l’on retrouve dans le rapport semestriel de Morning Consult sur l'état du commerce de détail et du e-commerce électronique en fonction de l'évolution des comportements d'achat et des attentes des consommateurs : ce qui a forcément des répercussions sur l'avenir de notre industrie…

#6 10 Conseils Pour Optimiser Sa Fiche Google My Business / Business Profile

Google My Business a beaucoup changé de nom depuis sa création en 2009. Aujourd’hui, même si beaucoup l’appellent encore de la sorte, son nom est devenu Business Profile, ou « fiche d’établissement » en français. Quoi qu’il en soit, même si son application mobile n’existe plus, il est important d’optimiser sa fiche d’établissement pour booster son référencement local. Quelles sont les optimisations à mettre en place sur son Business Profile pour améliorer son SEO local ? Voici 10 conseils à suivre pour y arriver.

#7 | La quête de gain de temps et de simplicité engendre une croissance en catégorie Traiteur LS de près de 21 %

Le rayon traiteur en GMS en concurrence directe avec la restauration rapide ? Certainement. La recherche permanente de simplicité, d’accessibilité et de praticité fait bondir de + 20 % l’offre et les produits en salades, sandwichs, plats chauds à réchauffer. Une nouvelle segmentation de l’offre qui pousse les enseignes à engager de nouvelles solutions en corners in shop… alors que Kantar WorldPanel nous en prévenait au Congrès du Snacking 2022, dont vous pouvez retrouver les 20 chiffres clefs à retenir dans notre article dédié.

#8 | Crypto-monnaie : la boutique en ligne de la chocolaterie Sève accepte l’achat en bitcoins avec BitPay

Permettant une livraison dans le monde entier mais aussi en click & collect, la Maison Sève sait seulement que ces achats ont été envoyés en France. Malgré de timides débuts, Arthur Sève est convaincu que ce système va se démocratiser même dans le secteur de l’artisanat de bouche. “Pour l’instant, nous n’avons pas d’objectif précis sur les crypto-monnaies, ni sur leur réinvestissement à terme. Nous voulions déjà être novateurs et proposer des choses que nos clients ne découvriront pas ailleurs”, commente le responsable de la transition digitale et créative, espérant certainement que cette possibilité permettra une augmentation du chiffre d’affaires dans un avenir proche. Deux ans après avoir entamé sa transition digitale, la Maison Sève enregistre déjà une multiplication par six de son chiffre d’affaires provenant des ventes de sa boutique en ligne. Sa présence sur des réseaux sociaux assez récents comme TikTok, avec un compte rassemblant plus de 900 000 abonnés, n’est peut-être pas non plus étrangère à ces bons chiffres.

#9 | À Shanghai, les robots sont aux fourneaux du restaurant « AI Canteen » ouvert en juillet

À l’AI Canteen, les plats sont cuisinés par des robots. Les fondateurs du lieu y voient une manière de faire face à la pénurie de main-d’œuvre, rapporte “Nikkei Asia”. C’est le restaurant dont tout le monde parle à Shanghai. L’AI Canteen, ou “cantine de l’intelligence artificielle” en français, accueille tous les midis travailleurs du quartier et badauds curieux. Un service de restauration collective comme un autre, pourrait-on penser de l’extérieur. Seulement ici, point d’êtres humains, seulement des robots, de la cuisine au service. Le restaurant, qui a ouvert dans un centre commercial le 19 juillet dernier, est géré par la start-up chinoise Shanghai Xixiang Yixiang E-commerce. Ses fondateurs souhaitent démontrer que les robots cuisiniers et l’intelligence artificielle peuvent aider à résoudre la pénurie de main-d’œuvre dans la restauration.

#10 | Deliveroo quitte les Pays Bas afin d’augmenter sa rentabilité

Le britannique Deliveroo a déclaré qu'il quitterait les Pays-Bas après avoir échoué à acquérir une position locale solide, car il a signalé une perte avant impôts plus importante dans des 'conditions de marché difficiles' au premier semestre. La société de livraison de nourriture, qui a réduit ses perspectives de revenus pour l'année entière le mois dernier après un fort ralentissement au deuxième trimestre, a annoncé une perte avant impôts de 147 millions de livres (177 millions de dollars) au premier semestre, contre une perte de 95 millions de livres il y a un an. Il a déclaré qu'il travaillait sur une date potentielle pour le dernier jour des opérations vers la fin novembre, portant ainsi sa présence dans 10 pays après avoir quitté l’Espagne en 2021.

Bonus | BURGER KING® France s’amuse avec les commentaires négatifs pour créer une campagne de recrutement RH

Burger King n’en est pas à une provocation près ! La pénurie de personnel est telle qu’il faut sortir les grands moyens pour poursuivre le développement de l’enseigne et recruter alors que la saison bat son plein… C’est en répondant (toujours avec son humour décalé initié par Buzzman) aux commentaires négatifs des consommateurs qu’il peut ainsi glisser des messages dans le but de favoriser le recrutement… Evidemment, cela dépasse Twitter et finit sur Linkedin… avec près de 30 000 intéractions… Comme le dit si bien le vieil adage… « Parlez-moi de moi, y’a que ça qui m’intéresse ! ».

Alors, qu’avez-vous appris qui vaille la peine de partager ou de commenter ? Nous espérons que ce rendez-vous bimensuel vous a plu et qu’il était intéressant à parcourir. Merci vivement de votre fidélité ! Alors, comme plus de près de 6 000 twittosSuivez France Snacking sur Twitter!

Bonne lecture et bonne rentrée ! Pascal Perriot, @Umameet.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique