Boulangerie Ange accueille Stéphane Courbit et Nawfal Trabelsi, en minoritaires à son capital
Communauté

Boulangerie Ange accueille Stéphane Courbit et Nawfal Trabelsi, en minoritaires à son capital

30 Septembre 2023 - 15680 vue(s)
Alors que le monde de la boulangerie en réseau est en ébullition avec de grandes ambitions affichées par les uns et les autres, les Boulangeries Ange pourront compter sur un nouvel actionnaire. L’entité Lov and Bread conduite par Stéphane Courbit, associé à l’ex-patron de McDonald’s France Nawfal Trabelsi (au sein de FLL), est entrée au capital en minoritaire à hauteur de 35 % tandis que le réseau poursuit sa croissance et qu’il vient d’ouvrir son premier Ange Coffee Shop à Narbonne. De l'Ile de la Réunion où la chaîne ouvre une nouvelle boulangerie, François Bultel, cofondateur, nous éclaire sur la situation.

Face au leader de la catégorie Marie Blachère qui poursuit un développement insolent avec près de 70 ouvertures en 2023 et le 3e du secteur, Louise, qui nous promet un nouveau concept et une accélération forte, le numéro 2 Ange avec ses 265 boulangeries et ses 340 M€ de CA attendus en fin d’année, ne cache pas ses ambitions françaises et mondiales après le succès rencontré au Canada où il comptera en fin d’année, 10 unités.

L’enseigne créée en 2008 par François Bultel, Patricia Gaffet et Patrice Guillois, pourra compter sur de nouveaux associés, après l’entrée au capital, à hauteur de 35 %, de Lov and Bread (dans laquelle est associé l’ex-président de McDonald’s France Nawfal Trabelsi), entité de Lov and Food (pôle food de Lov Group Invest), détenu par le géant des médias Stéphane Courbit  et qui compte déjà, dans son portefeuille, entre autres, Ladurée, les boulangeries Liberté, des restaurants Collection Airelles, le chocolatier Maison Fouquet...

« Pendant longtemps, nous avons repoussé des fonds d’investissement. Mais ces partenaires, qui sont minoritaires et avec lesquels il n’est pas prévu pour l’instant de montée supplémentaire au capital, vont nous accompagner dans notre croissance. Ils croient en nous et leur savoir-faire nous sera bénéfique pour devenir l'une des premières chaînes mondiales de boulangeries», indique à France Snacking, François Bultel qui mise sur 40 unités l’an prochain après la trentaine ouvertes en France d’ici fin 2023 dont 2 à la Réunion.

"Nous allons pouvoir muscler nos équipes, notamment pour développer également la franchise La Cage pour laquelle nous avons aussi de grandes ambitions", François Bultel.

Cap sur les centres-villes et les coffee-shops avec Ange Coffee

Si le développement passera par la poursuite du maillage en France et le développement à l’international, le dirigeant des Boulangeries Ange croit beaucoup aussi à l’entrée plus marquée des réseaux en centre-ville « où nous pouvons apporter notre savoir-faire et notre rapport qualité-prix ». L’installation parisienne qui est programmée en mai 2024, augure une accélération des implantations citadines. Une arrivée urbaine qui devrait aussi être portée par la création du nouveau concept, Ange Coffee Shop à l’image de la toute nouvelle unité ouverte à Narbonne récemment. Un modèle où le café est au cœur de l’expérience et ne devrait pas non plus laisser indifférents les ensembliers en travel retail (aéroports, gares, autoroutes) où la marque souhaite aussi s’installer.

 

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique