Une levée de fonds de 20 M€ pour Not So Dark avec 30 cuisines fantômes et 20 marques virtuelles en projet
Management & Franchise 5

Une levée de fonds de 20 M€ pour Not So Dark avec 30 cuisines fantômes et 20 marques virtuelles en projet

3 Février 2021 - 5654 vue(s)
La startup créée en 2020 par Clément Benoît, le cofondateur de Stuart et Alexandre Haggai, a annoncé aujourd’hui avoir levé 20 M€ auprès d’un groupe d’investisseurs dont le fonds Kharis Capital. Elle indique vouloir ouvrir 30 dark kitchens et lancer 20 nouvelles marques virtuelles sur les plateformes Uber et Deliveroo.

Le phénomène Dark Kitchen, boosté par les confinements et couvre-feux, n’en finit pas de monter en puissance depuis l’an dernier. Nourries par la fermeture des restaurants, ces cuisines dites fantômes, dark ou ghost fleurissent partout en France. Et le mouvement devrait s’accentuer et stimuler les projets. Preuve en est, la nouvelle levée de fonds annoncée aujourd’hui par Not So Dark, la startup créée en 2020 par Clément Benoît (cofondateur entre autres, de Stuart en 2015) et Alexandre Haggai (lui aussi passé par Stuart et cofondateur de Como Kitchen, Shama Poké). Cette dernière est déjà aux commandes de 9 ghost kitchens à Paris, Bordeaux, Nice ou encore à Barcelone et annonce réaliser un CA de 1 M€ par mois actuellement. Ce nouveau levier financier de 20 M€ obtenu aux côtés de Kharis Capital (à hauteur de 70 %) et d’Oscar Salazar (cofondateur d’Uber) va lui permettre d’avancer vite, même très vite, si l’on en croit les ambitions et les projets annoncés aujourd'hui, par la jeune entreprise. Elle parle de la création de pas moins de 30 cuisines en France, en Belgique et en Espagne et la sortie de 20 nouvelles marques virtuelles, ces griffes de cuisine à thème proposées sur les plateformes qui n’ont ni pignon sur rue, ni salle de restaurant.

Des marques créées avec des chefs et des écoemballages

Not So Dark crée exclusivement des marques en ligne avec des menus attrayants pour les clients à des vitesses de livraison exceptionnelles

Not So Dark crée exclusivement des marques food en ligne avec des menus attractifs pour les consommateurs tout en garantissant un temps de livraison optimal. Avec sa levée de 20 M€, l'entreprise souhaite ouvrir 30 cuisines en France, en Belgique et en Espagne, et mise, à terme, sur la sortie de 20 nouvelles marques virtuelles...

Les marques actuelles de Not So Dark font un carton sur les plateformes Deliveroo et Uber Eats si l'on en croit la startup à l’image de Como Kitchen (cuisine méditerranéenne), JFK (burgers), Rosarita (empanadas argentins), Gaïa (cuisine Levantine), Maison dumplings (cuisine chinoise), 6AM Fried Chicken (poulet frit) ou encore Torpedo (Gourmet Rolls). Elle explique sur son site, les avoir élaborées avec des chefs de cuisine et les servir dans des emballages vertueux. Le modèle a succès présenté par Not So Dark repose sur un algorithme et des laboratoires optimisés où sont fabriquées et d’où partent les différentes cuisines. Un modèle entièrement dépendant des plateformes de livraison qui y trouvent là, un vivier idéal de marques souples et flexibles correspondant aux attentes du moment.

Not So Dark

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Tags : Not So Dark
Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique